Il y a un soir en 1973...

De
Publié par

Kouna mène une existence tranquille, en marge de son passé, dans une petite ville de l'Est du pays. Un jour, elle se voit contrainte de choisir entre révéler un lourd secret à son époux ou alors mener un combat en solo et presque perdu d'avance. Que cache t-elle ? Quel sera son choix ?

Publié le : mardi 1 mai 2012
Lecture(s) : 24
EAN13 : 9782296489790
Nombre de pages : 90
Prix de location à la page : 0,0065€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
      
 
Il
y
a
un
 
soir,
en
1973
Déjà parus
FEMMES ET SAVOIRS Collection dirigée par Alice Delphine TANG  La collection « Femmes et savoirs » intègre tous les ouvrages qui contiennent des savoirs diffusés par les femmes, des savoirs diffusés pour les femmes et des savoirs diffusés sur les femmes. Dans ces rubriques se retrouvent aussi bien les uvres de fiction (roman, nouvelle, poésie, théâtre, épopée, conte, etc.) que les essais littéraires, philosophiques, ethnologiques, anthropologiques, sociologiques et mythologiques. La collection « Femmes et savoirs » est un espace scientifique dont le but est de donner une grande lisibilité des écrits réalisés par les femmes ou portant sur les femmes.   Olivier G. H. NGAH, Une épine dans le cur. Roman , 2012. Arie Serge EMOSSI de BEGNI, Tribulations. Nouvelles , 2012. Arie Serge EMOSSI de BEGNI, Ma plus belle lettre est pour vous. Roman épistolaire , 2012. Jean-Claude FOUTH, Femme émancipée , 2012. Paul Emmanuel BASSAMA OUM, Le retour à la vie du prisonnier , 2012. Marie-Rose ABOMO-MAURIN, Lécriture du politique dans le roman camerounais , 2012. A. FAHA TALENG et Paule S. NANFAH, Lhydre dans le verger. Poèmes , 2012. Marie Françoise ROSEL NGO BANEG, Méandres. Roman , 2011. Marie-Rose ABOMO-MAURIN et Alice Delphine TANG, LA-Fric  de Jacques Fame Ndongo et la rénovation de lesthétique romanesque , 2011. Eustache OMGBA AHANDA, Soupirs de lâme. Poésie , 2011. Jean-Paul ADA BEKOA, Misères publiques, Poésie , 2011. Sylvie Marie Berthe ONDOA NDO, La réécriture de l'histoire dans les romans de Romain Gary et d'André Malraux , 2010.   
 
 
  
 
Olivier G. H. Ngah        Il y a un soir, en 1973
Théâtre  
  
                       
 
                              
 
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96510-2 EAN : 9782296965102  
          Tous les étudia ndtes  dÉe cla XÀI  X e  Ipnrfiormmoiteirosn  d2E00b7o-l2o0w1a0  Rainbow XIX l ole des (Cameroun)   
 
 LES PERSONNAGES  
Amogo , lavocate de Tuedem
Bitségui, un ami de Bitha
Djiogap , lépoux de Kouna
Djuissi , la bonne sur
Kamfa, la fille de Tuedem  
Kouna, lépouse de Djiogap
Magueya et Bitha , les amies de Kouna
Ngono, une amie dadolescence de Kouna  
Nguemfo , lassistant de lavocate
Nkodo, le fidèle compagnon de Nkoulou  
Nkoulou, le frère de Ngono
Ntamack , lenquêteur
Ntsama et Tuedem, un couple  
Tankoua, une fidèle cliente du magasin de Kouna   NB : Dans le souci déviter de heurter la sensibilité des uns et des autres, il est important de souligner que tous les événements et faits rattachés à ces personnages vrais, relèvent de la pure fiction.    
7
 
 
ACTE I  
SCÈNE I Kouna, dans sa chambre, assise sur une chaise, scialytique allumé et lisant une revue. Dans le lit Djiogap qui, gêné par la lumière, sest réveillé et l observe.
Djiogap Encore une autre nuit sans sommeil, hein ? Kouna Je tai réveillé, oh, je suis vraiment désolée, je men excuse ! Djiogap Oui, cest ça quand te décideras-tu enfin à me dire ce qui se passe chérie ? Dis-moi donc ce qui te tracasse tant depuis des semaines ?
Kouna Tu ne vas pas quand même recommencer ! Ce nest pas le moment. Voyons chéri, sais-tu seulement quelle heure il est ? Nous sommes au beau milieu de la nuit. Puis, je nai aucune envie de parler, du moins pas pour le moment et certainement encore moins là, à cet instant de la nuit !
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.