Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Insupportable... mais à tomber ! - 3

De
61 pages
Il est ingérable, elle n’a pas dit son dernier mot !



***



– Tu caches des choses… Tu ne me montres donc pas tout !

– Parce que tu le fais ?!

– Après mon saut magnifique à la montagne, je trouve que oui, je te montre beaucoup de mes talents.

– Le talent d’effrayer les autres, oui !

– Tu sais très bien que ce n’était pas mon but, souffle Neil à nouveau sérieux, le regard profond. Mais tu dois comprendre que je suis comme ça, je n’ai pas de règles, je fais ce que je veux. Je vis comme ça, j’aime ça ! Je ne peux pas me contenter d’une vie posée, lisse.

– Je l’ai compris très vite, ne t’en fais pas…

– Et ça ne t’effraie pas ? me demande-t-il, la voix grave, en caressant ma joue.



Voilà, on y est !



Je fais signe que non, de la tête, en ne le quittant pas des yeux. J’ai l’impression que Neil me sonde, qu’il essaie de lire dans mes pensées pour se faire sa propre opinion.



– Alors peut-être que tu n’en as pas vu assez… se contente-t-il de dire, en portant le verre à ses lèvres.



Mon cœur tambourine dans ma poitrine. Que ma respiration est rapide ! Qu’est-ce que Neil cherche à me faire comprendre ?





***



Nora n’a que 24 ans mais ses grands-parents lui ont déjà confié la responsabilité de leur hôtel new-yorkais. À la tête d’un établissement aussi prestigieux que délabré, elle se bat entre les clients capricieux et les factures à payer. Rien de bien excitant jusqu’au jour où elle rencontre Neil Caine, LE designer que tout le monde s’arrache pour sa créativité… mais dont tout le monde redoute les frasques !

Leur relation sera pleine de surprises, de passion... et de tensions en tous genres.



Découvrez la nouvelle série de Megan Harold, auteure de Tout pour lui, Juste toi et moi et Sublime-moi !



Insupportable... mais à tomber ! , volume 3 sur 6.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

1. Sur les marches du Hellington
– Neil Caine n’est pas avec vous ? demandé-je à l’un de ses assistants.
– Non, me répond-il simplement, en sortant le nez de ses notes.
Neil n’est pas là…
– Il doit être occupé, avec ce qui s’est passé hier soir, entends-je dans mon dos.
Les assistants du designer laissent libre cours à leurs commentaires sur la soirée de la veille. Je ne m’attarde pas à les écouter. Je suis inquiète. Je n’ai pas revu Neil depuis ce moment où les journalistes nous ont séparés. Le mouvement de foule m’a brutalement éloignée de lui, le rendant totalement inaccessible. Et je n’ai même aucune nouvelle de lui, pas un appel, pas un message, rien !
Est-ce qu’il n’est pas là parce qu’il est encore parti à l’autre bout du monde ? Ou cherche-t-il un moyen de rebondir et de transformer l’événement à son avantage ?
Même moi je n’en mène pas large. Savoir que la personne qui a mis le feu à l’hôtel, tué mes grands-parents, est toujours là quelque part à New York et qu’elle s’en prend maintenant à Neil…
Depuis hier soir, je n’arrive pas à me réchauffer. Je frissonne, je sursaute. J’ai fait des cauchemars, vu mes grands-parents cernés par les flammes… Et Neil ? Dans la presse ce matin, on ne parle que de lui : « Coup dur pour Neil Caine et Blue Bird ! » « Neil Caine menacé en pleine inauguration ! » « Qui en veut à Neil Caine ? »
Pour une fois, ce n’est pas Neil qui a fait le spectacle. Quelqu’un l’a fait pour lui…
L’inspecteur Levison doit être encore plus sur les dents…
J’attrape mon téléphone, décidée.
[Neil, est-ce que tu vas bien ? Je m’inquiète pour toi… Nora]
Il n’y a que de cette façon que je saurais où il est et comment il se sent. Pas en attendant que ça me tombe du ciel !
Je fais les cent pas dans mon bureau, accrochée à mon téléphone. J’entends les ouvriers travailler, le chantier de l’hôtel avance, les lieux résonnent de bruits… Je devrais être au cœur de cette activité, tout diriger, surveiller. Mais Neil, encore et toujours, accapare mon esprit. J’ai envie d’être à ses côtés, comme il l’a été après la mort de mes grands-parents, lui dire qu’il peut compter sur moi.
Que je suis là aussi pour les coups durs.
Je sursaute au moment où ma ligne fixe se met à sonner. C'est Bettina. Je lui ai demandé de ne pas me déranger ce matin, elle a vu à ma tête qu’il valait mieux me laisser un peu de temps en arrivant.
– Bettina, je ne peux pas te…
– Oui, je sais Nora. Mais c’est une certaine Nicole, elle insiste. Elle dit que c’est urgent.
– Nicole ? répété-je, surprise.
– Oui, elle m’a dit que ça concernait ton père. Je crois que tu devrais prendre son appel.
– Mon père ?!
– Oh Nora, je n’aime pas ça… J’espère que je ne suis pas encore la messagère d’une mauvaise nouvelle…
La voix de mon assistante se brise sous l’émotion. Les souvenirs sont encore douloureux…
– Passe-la-moi Bettina, lui dis-je d’une voix adoucie.
Nicole, l’intendante du haras de mon père et, je le sais depuis peu, sa nouvelle compagne, ne m’a jamais appelée. Et je sens que si elle le fait ce matin, ce n’est pas pour m’annoncer leurs fiançailles.
– Allô ?
– Nora, c’est vous ? me demande Nicole à l’autre bout du fil.
– Oui. Est-ce que mon père va bien ?
– Je suis désolée, Nora, Robert est à l’hôpital. Il… Il a fait un AVC, m’apprend-elle doucement, craignant sans doute que je m’effondre.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin