L'amant de ses rêves

De
Publié par

Et si, au lieu de lutter contre le désir qui nous pousse l’un vers l’autre, on essayait d’y céder ?
Dans la bouche de n’importe quel autre homme, cette proposition aurait sonné comme une provocation. Mais pas dans celle de D.C. Campbell, Fiona doit bien l’admettre. Car, à chaque fois qu’elle se trouve en présence de cet homme qu’elle connaît à peine, tout se passe comme si, soudain, elle perdait toute capacité de penser et n’avait plus qu’une envie : se jeter dans ses bras et découvrir le goût de ses lèvres. Une attraction irrésistible, et à l’évidence réciproque, à en juger par ses regards brûlants… Aussi D.C. a-t-il raison sur au moins un point : il leur faut trouver un moyen de sortir de cette situation bien trop gênante, d’autant qu’ils vont devoir travailler ensemble et qu’il est hors de question de laisser leurs instincts interférer dans leur travail. Dans ces conditions, ne serait-il pas raisonnable de considérer sérieusement la proposition de D.C. ?
Publié le : mercredi 1 décembre 2010
Lecture(s) : 22
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280217644
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Et si, au lieu de lutter contre le désir qui nous pousse l’un vers l’autre, on essayait d’y céder ?
Dans la bouche de n’importe quel autre homme, cette proposition aurait sonné comme une provocation. Mais pas dans celle de D.C. Campbell, Fiona doit bien l’admettre. Car, à chaque fois qu’elle se trouve en présence de cet homme qu’elle connaît à peine, tout se passe comme si, soudain, elle perdait toute capacité de penser et n’avait plus qu’une envie : se jeter dans ses bras et découvrir le goût de ses lèvres. Une attraction irrésistible, et à l’évidence réciproque, à en juger par ses regards brûlants… Aussi D.C. a-t-il raison sur au moins un point : il leur faut trouver un moyen de sortir de cette situation bien trop gênante, d’autant qu’ils vont devoir travailler ensemble et qu’il est hors de question de laisser leurs instincts interférer dans leur travail. Dans ces conditions, ne serait-il pas raisonnable de considérer sérieusement la proposition de D.C. ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi