L'Apogée du masque au XVIIIe siècle ou la Sérénissime masquée

De
Publié par

Omniprésent dans la société vénitienne du XVIIIe siècle, le masque apparaît comme un outil sociologique et culturel idéal pour témoigner de l'interaction du théâtre, de la peinture et de la musique à cette même époque et dans un même lieu. Si cette fonction ethnosociologique est incontestable, sa dimension artistique ne l'est pas moins, et des artistes comme Goldoni, Gallupi, Longhi et Tiepolo l'on bien compris, puisqu'ils l'ont largement utilisée dans leurs oeuvres pour exprimer avec dérision leur vision de la décadence et du déclin de la République de Venise, en même temps que leur crainte d'un avenir incertain.
Publié le : mardi 1 janvier 2008
Lecture(s) : 319
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782296185746
Nombre de pages : 304
Prix de location à la page : 0,0093€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Emma (10 ans)
Inesthétiques musicales e auXXsiècle
Collection Arts & Sciences de l’art dirigée par Costin Miereanu
Interface pluridisciplinaire, cette collection d’ouvrages, coor-donnée avec une publication périodique sous forme de Cahiers, est un programme scientifique de l’Institut d’esthétique, des arts et technologies – IDEAT(unité mixte de recherche du CNRS, de l’université Paris 1 et du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche).
Institut d’esthétique, des arts et technologies – IDEAT UMR 8153 - CNRS/Université Paris 1 47, rue des Bergers - 75015 Paris Tél. : 01.44.07.84.65 - Email : asellier@univ-paris1.fr
© IDEAT - CNRS/Université Paris 1 - L’Harmattan, 2007 © L'HARMATTAN, 2007 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-04444-9 EAN : 9782296044449
Gérard Pelé
Inesthétiques musicales e auXXsiècle
Couverture : © Jean-Pierre Dubois, d’après un dessin de Gérard Pelé et Isabelle Blanche (2001)
Mais que veut-elle ? Que prétend-elle ? […] Le fil se casse et il ne reste plus de la chambre envolée que l'odeur infecte et qu'une petite dame sur un refuge, qui rapetisse, qui s'éloigne, qui disparaît. Jean Cocteau,Les enfants terribles
Dislocation
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.