La fiancée évadée - Histoire d'amour nº 5

De
Publié par

Ils s’aimèrent, ils s’aiment et ils s’aimeront…

Du 1er au 14 février, Les éditions Harlequin vous prescrivent une histoire d’amour par jour pour faire durer le plaisir de la romance jusqu’à la Saint-Valentin !


Au moment de dire « Oui », Priscilla n’est plus du tout sûre de vouloir se marier. Elle prend alors la fuite, mais pas seule… En effet, c’est dans la limousine de Josh Gregory qu’elle s’engouffre. Josh, le dernier homme vers lequel elle devrait pourtant se tourner à un moment aussi crucial. Car il lui a brisé le cœur autrefois, en lui faisant comprendre que malgré leur entente parfaite, il ne la conduirait jamais devant l’autel…

Publié le : dimanche 1 février 2015
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280338127
Nombre de pages : 68
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
couverture
pagetitre

1.

Une flopée de ravissantes jeunes femmes d’une vingtaine d’années à bord de sa limousine ! En temps normal, Josh Gregory en aurait été tout émoustillé, de la visière de sa casquette de chauffeur jusqu’aux extrémités impeccablement cirées de ses mocassins. Il n’en était rien aujourd’hui.

Il faut dire que la belle Priscilla Adams, avec qui il avait vécu une fantastique aventure sexuelle, faisait partie du lot. Assise à l’arrière, tout de blanc vêtue, elle se rendait à l’église en compagnie de ses demoiselles d’honneur. D’ici une heure, en effet, Priscilla et son corps de rêve seraient perdus à jamais pour Josh, qui s’efforçait de se convaincre que cela valait mieux ainsi.

Après tout, pourquoi désirerait-il une femme qui éprouvait visiblement un malin plaisir à se pavaner devant lui en robe de mariée, pour la simple raison que, six mois plus tôt, il lui avait expliqué qu’il n’était pas prêt à la conduire devant l’autel ? Si ça, ce n’était pas de la vengeance ! A en croire son patron, Priscilla avait insisté pour l’avoir, lui, comme chauffeur en ce jour mémorable.

Sur le trajet jusqu’à l’église, il ne cessa de jeter de furtifs coups d’œil dans le rétroviseur, histoire de voir s’il la surprendrait à jubiler. Or, curieusement, elle ne paraissait pas jubiler du tout. Une future mariée sur le point d’obtenir exactement ce qu’elle désirait n’était-elle pas censée nager dans la béatitude ?

Il s’aperçut qu’il n’était pas le seul à s’étonner de l’air morose de Priscilla lorsqu’il vit l’une des demoiselles d’honneur se pencher vers la mariée.

— Souris, ma petite Priscilla ! Et cesse donc de t’inquiéter ! Tu as tout organisé de A à Z. Ton mariage se déroulera sans le moindre accroc, tu verras !

— Tu me connais, répondit l’intéressée. Je suis sans doute la seule future mariée au monde qui passera ses vingt dernières minutes de célibat à se demander si elle a bien pensé à recommander au traiteur de prévoir de l’eau gazeuse au buffet !

Josh se mordit la lèvre pour ne pas rire. C’était du Priscilla tout craché ! Efficace et rigoureuse à l’extrême, elle redoutait tout ce qui pouvait ressembler à une erreur, surtout en public.

Une chance, sans doute, qu’ils aient rompu. Priscilla avait été très claire : elle voulait mari, enfants, pavillon, etc., et si Josh n’était pas décidé à les lui offrir elle irait chercher ailleurs. Certes, elle appréciait leur fantastique entente sexuelle, mais, puisqu’il se préoccupait davantage d’épargner, en vue de créer sa propre société de limousines, que de fonder une famille, alors elle avancerait sans lui.

Et, de l’avis de Josh, elle avait en effet avancé, et ce, à la vitesse de la lumière. Quand ils s’étaient séparés, les Celtics débutaient à peine la saison de basket. A présent, ils étaient en championnat et Josh n’avait pas manqué un match…

A bien y réfléchir, d’ailleurs, il pourrait en visionner un sur la télévision de la limousine en attendant de voir Priscilla ressortir de l’église au bras de l’heureux élu. Peut-être oublierait-il ainsi, au moins l’espace d’une mi-temps, que ce soir Priscilla passerait sa nuit de noces avec ce Brad quelque-chose. Même si, d’un autre côté, ce ne serait certainement pas la première fois qu’elle coucherait avec le Brad en question. Priscilla, en effet, n’était pas femme à tergiverser quand un homme lui plaisait.

* * *

Jamais Priscilla ne s’était sentie aussi frustrée de sa vie ! Voilà qu’en ce jour fatidique elle se retrouvait dans le véhicule de l’homme qui savait exactement comment lui procurer le plus merveilleux plaisir, et ce, par sa propre faute, qui plus est ! Oui, elle avait tenu à montrer à Josh Gregory ce qu’il perdait. Josh n’avait pas voulu l’épouser et, mesquine comme elle l’était, elle s’était autorisé cette petite vengeance.

Elle s’efforça de penser à l’émouvante cérémonie qui l’attendait, ainsi qu’à la maison dans laquelle Brad et elle emménageraient dans un mois. Leur lune de miel, quant à elle, ne lui laisserait pas un souvenir impérissable, et pour cause ! Brad avait préféré lui offrir une police d’assurance vie sur sa tête, plutôt que de l’emmener en voyage de noces aux Bahamas comme prévu au départ.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.