La maîtresse de Ferro Calvaresi

De
Publié par

Ne faire confiance à personne et travailler plus dur que tout le monde… Tels sont les principes qui ont permis à Julia de se faire un nom dans l’univers si concurrentiel des nouvelles technologies. Aussi, quand Ferro Calvaresi, son concurrent direct, la ridiculise devant des centaines de personnes, est-elle bien décidée à lui dire ce qu’elle pense de sa façon d’agir. Mais lors de leur entrevue, loin de se laisser impressionner, Ferro lui propose au contraire une alliance : ensemble, ils peuvent remporter l’important contrat qui lancera définitivement leurs entreprises respectives. A condition, bien sûr, qu’on les croie désormais très proches l’un de l’autre…
Publié le : vendredi 1 août 2014
Lecture(s) : 25
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280317849
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1.
— Du poînt de vue du desîgn et de a convîvîaîté, notre nouveau système d’expoîtatîon est très en avance sur a concurrence, décara Juîa Anderson à ’întentîon de ’assembée de journaîstes et d’îngénîeurs à aquee ee faîsaît face. Les personnes présentes avaîent été trîées sur e voet maîs son înterventîon étaît retransmîse en dîrect dans e monde entîer tant à a téévîsîon que par înternet et ee avaît parfaîtement conscîence du faît que des mîîons de gens étaîent en traîn de suîvre sa présentatîon. — La nouvee înterface est égaement très évoutîve, ce quî est împortant. Car une soutîon technoogîque n’est pas unîquement affaîre d’eficacîté : ee doît pouvoîr s’adapter aux besoîns de ’utîîsateur. Juîa marqua une égère pause avant d’aborder e poînt suîvant. Ee pressa aors une touche de son ordînateur portabe pour faîre apparaïtre sur ’écran géant quî se trouvaît derrîère une nouvee dîaposîtîve. — Nous avons égaement accordé une împortance toute partîcuîère à a sécurîté, reprît-ee. Le nouveau pare-feu quî équîpe notre ogîcîe est pus eficace que tous ceux que nous avons pu tester. I est capabe non seuement de reconnaïtre et de traîter toutes es attaques înformatîques connues à ce jour maîs aussî de détecter de nouvees procédures quî seraîent susceptîbes de
7
constîtuer une menace. L’utîîsateur est aors avertî du rîsque et peut agîr en conséquence… Un grésîement se it entendre dans es haut-pareurs, uî coupant brusquement a paroe. Sur ’écran géant apparut aors une fenêtre vîdéo encadrant e vîsage de Ferro Cavaresî, quî arboraît une expressîon sardonîque. — Très împressîonnant, mademoîsee Anderson, décara-t-î d’un ton raîeur. Evîdemment, e nîveau de sécurîté auque vous faîtes ausîon ne sera assuré que vîs-à-vîs des autres utîîsateurs de votre système Anfaas… Ceux quî comme moî empoîent Datasphere n’auront pas beaucoup ma à se jouer de votre fameux pare-feu. Juîa dut faîre appe à toute a force de sa voonté pour ravaer es însutes quî uî montaîent aux èvres. Cavaresî venaît de ’humîîer en pubîc. Ee îmagînaît déjà e nombre de raîerîes, tant à son égard qu’à ceuî de son ogîcîe, auxquees ee devraît répondre. Sans compter e travaî que cea aaît représenter pour ses technîcîens. Is aaîent devoîr îdentîier au pus vîte a faîe de sécurîté que son concurrent avaît expoîtée et a corrîger avant que e nouveau système d’expoîtatîon ne soît mîs sur e marché. — Fort heureusement, répîqua-t-ee, presque per-sonne n’utîîse Datasphere… Queques rîres fusèrent dans ’assîstance maîs ee savaît qu’un sîmpe traît d’humour ne sufiraît pas à faîre oubîer e camoulet qu’on venaît de uî înlîger. — Ce n’est pas étonnant, d’aîeurs. I faut être docteur en înformatîque pour pouvoîr comprendre votre système. Anfaas, en revanche, est sîmpe d’accès. — Teement sîmpe que je n’aî eu aucun ma à e pîrater, répondît Cavaresî. Je me demande ce que je pourraîs trouver d’întéressant sur votre dîsque dur… Juîa it sîgne au technîcîen quî supervîsaît son înter-ventîon et î coupa e rétroprojecteur. Maîs e vîsage
8
goguenard de Cavaresî contînuaît à a ixer sur ’écran de son ordînateur. Ee ’éteîgnît rageusement avant de se tourner vers e pubîc, quî ’observaît avec attentîon. — Je vous présente toutes mes excuses pour ce maencontreux încîdent, dît-ee d’une voîx quî se vouaît décontractée. Comme vous pouvez e constater, mes concurrents ne recuent devant aucune mesquînerîe pour tenter de tîrer a couverture à eux. Maîs c’est sans doute parce qu’îs se sentent menacés… De toute évîdence, es journaîstes quî occupaîent es premîers rangs avaîent beaucoup de ma à réprîmer es questîons quî eur montaîent aux èvres. Maîs îs ne se seraîent pas rîsqués à ’înterrompre. Ee reprît donc sa présentatîon tandîs que es technîcîens înstaaîent à a hâte un nouveau termîna. Se gardant d’însîster sur es questîons de sécurîté, ee préféra se concentrer sur a convîvîaîté de a nouvee înterface, sur es capacîtés audîo et vîdéo étendues et sur es nouvees appîcatîons gratuîtes quî faîsaîent partîe de a suîte ogîcîee. Son înterventîon termînée, ee quîtta a scène en se gardant bîen de répondre aux questîons des journaîstes. Pas besoîn d’être devîn pour savoîr qu’ees auraîent îmmanquabement eu traît à ’înterventîon de Cavaresî. I n’étaît pas questîon qu’ee e aîsse monopoîser ’attentîon de a presse au détrîment d’Anfaas. — Est-ce que ma voîture est prête ? demanda-t-ee à Thad, son assîstant, quî ’attendaît en couîsses. — Ee est à ’arrîère, répondît-î. J’aî prîs soîn d’en faîre venîr une autre devant pour détourner ’attentîon des photographes. — Mercî, uî dît-ee en réprîmant es armes quî uî montaîent aux yeux. Bon sang, ee avaît passé des moîs à préparer cette înterventîon. Cea auraît dû constîtuer e poînt d’orgue
9
de eur nouveau ancement. Et î avaît sufi à Cavaresî de queques înstants pour anéantîr tous ses efforts. Maîs ce n’étaît pas e moment de céder à ses émotîons. Ceux quî trahîssaîent eur vunérabîîté se faîsaîent împîtoyabement broyer, dans a vîe comme dans es affaîres. Ee tîendraît donc e coup jusqu’à ce qu’ee soît en sécurîté chez ee, oîn des regards. Ee aîsseraît aors îbre cours au sentîment de déceptîon et de détresse quî ’habîtaît. Puîs ee se ressaîsîraît et réléchîraît à a meîeure façon de se venger de Ferro Cavaresî. Forte de cette décîsîon, Juîa quîtta e centre de conférences et se gîssa rapîdement à ’arrîère de a îmousîne aux vîtres teîntées quî ’attendaît. — Bonjour, Juîa. Ee ne put s’empêcher de sursauter vîoemment. Le cœur battant à tout rompre, ee se tourna vers e passager quî étaît déjà înstaé sur a banquette arrîère. Comme à son habîtude, Ferro Cavaresî arboraît un petît sourîre empreînt d’un brîn d’îronîe. I paraîssaît très satîsfaît de son petît effet. — Qu’est-ce que tu faîs dans ma voîture ? s’excama-t-ee. — A vraî dîre, î s’agît de ma voîture, répondît-î maîcîeusement. Maîs a confusîon est bîen naturee : toutes ces îmousînes se ressembent comme deux gouttes d’eau… — Puîs-je savoîr où se trouve a mîenne ? — J’aî dît à ton chauffeur que nous avîons rendez-vous et que je te raccompagneraîs. — Rendez-vous ? Vraîment ? Après ce que tu vîens de faîre, croîs-tu que je soîs d’humeur à dîscuter avec toî ? — Doîs-je te rappeer que ce n’est qu’un juste retour des choses ? As-tu oubîé que, ors de a dernîère présen-tatîon de notre nouveau Smartphone, quequ’un de ton
10
équîpe s’étaît amusé à rempacer tous es appareîs Datasphere par des Anfaas ? — Cea n’a rîen à voîr, protesta Juîa avec une poînte de mauvaîse foî. Ta conventîon ne réunîssaît qu’une poîgnée de geeks et d’îngénîeurs ors d’un saon spécîa-îsé. La présentatîon que je vîens de faîre étaît destînée aux consommateurs du monde entîer. — Ce n’est pas ma faute sî tu décîdes de trans-former chacune de tes înterventîons en vérîtabe cîrque médîatîque. — Je ne faîs que répondre à a demande. I se trouve sîmpement que nos produîts paîsent au pus grand nombre et pas seuement à queques heureux éus. — C’est un sîmpe effet de mode, répîqua Cavaresî en haussant es épaues. Tôt ou tard, es gens inîront par s’apercevoîr qu’îs inancent surtout une prodîgîeuse opératîon de communîcatîon. — Ce que tu n’as jamaîs comprîs, c’est que nos cîents ne veuent pas unîquement acheter un ordînateur ou un tééphone portabe. Is achètent du rêve et ’împressîon d’appartenîr à une certaîne communauté. Le sourîre narquoîs quî se dessîna sur es èvres de Cavaresî dîsaît mîeux que des mots ce qu’î pensaît d’une tee poîtîque. Juîa renonça à tenter de e convaîncre. Tous deux avaîent des conceptîons bîen trop dîfférentes de eur métîer. La seue chose quî es unîssaît en réaîté étaît eur rîvaîté commune à ’égard de Scott Hamîn, e créateur et P.-D.G. de Hamtech, quî se taîaît a part du îon sur eur marché. — Où aons-nous ? demanda-t-ee enin. — A mon bureau. — Pas questîon, répondît-ee. Je rentre chez moî. — Tu seraîs prête à rater une occasîon d’accroïtre es bénéices de ta socîété ?
11
— L’opportunîté que tu vîens de me faîre perdre, tu veux dîre ? uî rappea-t-ee sèchement. Jamaîs ee n’oubîeraît ’humîîatîon cuîsante qu’î uî avaît înlîgée. Son souvenîr uî faîsaît encore monter es armes aux yeux. Ee détourna e regard, préférant se concentrer sur ses onges manucurés. Ee avaît toujours du ma à s’habîtuer à sa nouvee apparence. Au fond d’ee-même, ee demeuraît cette jeune ie tîmîde et vunérabe quî n’étaît jamaîs aussî à son aîse que seue face à son ordînateur. Maîs, depuîs que sa socîété avaît été întroduîte en Bourse, a geek aux jeans déchîrés et aux T-shîrts trop arges avaît cédé a pace à une femme d’affaîres éégante et rafinée. Ee avaît apprîs à se protéger, à dîssîmuer ses faîbesses, à feîndre en toutes cîrconstances une assu-rance qu’ee étaît pourtant oîn d’éprouver. — I s’agît d’une opportunîté en or, însîsta Cavaresî. — Je ne croîs pas à ce genre de choses. Cavaresî ne parut guère convaîncu. I ’observa attentîvement et hocha a tête. — J’îmagîne que Barrows t’a déjà contactée, décara-t-î enin. Surprîse, Juîa sursauta. — Comment e saîs-tu ? — Je n’en étaîs pas certaîn jusqu’à cet înstant, répondît-î. Quoî qu’î en soît, îs m’ont égaement appeé. De même que Hamîn. Barrows compte nous mettre en concurrence avant de choîsîr ’heureux éu dont e système de communîcatîon aura a chance d’équîper eur nouvee sérîe de voîtures de uxe. Juîa s’efforça de ne pas trahîr sa déceptîon. Ee avaît espéré remporter ce marché sans trop de dîficutés. Maîs a compétîtîon seraît apparemment beaucoup pus rude qu’ee ne ’avaît îmagîné.
12
— Je suîs venu te proposer une aîance, décara aors Cavaresî. — Je n’aî pas besoîn de ton aîde. — Ce n’est pas ’împressîon que tu m’as donnée tout à ’heure, répîqua-t-î. Je t’aî sentîe un peu dépassée par es événements… Juîa réprîma de nouveau à grand-peîne es însutes quî uî montaîent aux èvres. — Que întérêt auraîs-tu à t’assocîer avec moî ? uî demanda-t-ee d’une voîx gacîae. — Je vaîs être parfaîtement honnête : sans toî, je n’auraîs que peu de chances de décrocher ce contrat. Barrows a besoîn d’une înterface sîmpe et facîe d’accès, queque chose que n’împorte quî pourra prendre en maîn en ’espace de queques mînutes. Et, comme tu e saîs, ce genre de chose n’est pas ma spécîaîté. — Vraîment? demanda-t-ee avec une îronîe mordante. Sans se aîsser démonter, Cavaresî poursuîvît : — En revanche, mes ogîcîes sont pus puîssants et pus iabes que es tîens. Ensembe, nous ne devrîons avoîr aucune dîficuté à éaborer une offre pus avanta-geuse que cee de Hamîn. En travaîant séparément, en revanche, nous sommes condamnés tous deux à perdre. Car ses équîpements bénéicîeront de meîeurs programmes que es tîens et d’une meîeure ergonomîe que es mîens. — Comment peux-tu en être aussî sûr ? Cavaresî haussa es épaues. — Parce que je connaîs très bîen mes concurrents. Queque chose dans sa voîx éveîa înstantanément a méiance de Juîa. — Je te rappee que ’espîonnage îndustrîe est un déît. — Quî a paré d’espîonnage ? protesta-t-î d’un aîr faussement înnocent. Juîa se détourna et observa a mer que ’on voyaît
13
scîntîer en contrebas. Du haut des coînes quî bordaîent a côte, une vue à couper e soufle s’offraît à eux. C’étaît d’aîeurs ce paysage quî avaît séduît Juîa orsqu’ee cherchaît un endroît où s’înstaer pour prendre un nouveau départ. — Je ne veux pas que Hamîn décroche ce contrat, reprît Cavaresî. — Je n’y tîens pas non pus, répondît-ee en se tournant de nouveau vers uî. I prend déjà assez de pace sur e marché comme cea. — Nous sommes d’accord. Sî nous e aîssons faîre, î inîra par atteîndre une posîtîon sî domînante que nous ne serons pus de taîe à utter… — Je pensaîs que nous aîons à ton bureau, dît Juîa en voyant a îmousîne quîtter e centre-vîe pour se dîrîger vers es coînes. — Je vouaîs parer de mon bureau prîvé. Je ne peux me permettre de m’aficher à tes côtés tant que nous n’aurons pas formaîsé notre accord. Ce seraît très mauvaîs pour mes affaîres. — Je voîs. Tu pares d’aîance maîs tu paraîs te soucîer surtout de tes propres întérêts. — Dans ce cas précîs, îs concîdent avec es tîens. — Cea reste à démontrer, murmura Juîa. Queques mînutes pus tard, a voîture raentît et s’îmmobîîsa devant un grand portaî de boîs décoré de motîfs géométrîques d’înspîratîon mauresque. Le haut mur banc ne aîssaît rîen devîner de a proprîété quî se trouvaît au-deà. Le chauffeur abaîssa sa vître et pressa son pouce contre une paque d’îdentîicatîon dîgîtae. I avança ensuîte e véhîcue de façon à ce que Cavaresî puîsse faîre de même. — A ton tour, dît aors ce dernîer. Juîa uî jeta un regard étonné.
14
— Cea me permet d’accorder à mes învîtés des autorîsatîons temporaîres en cas de besoîn, expîqua-t-î. — Tu devraîs faîre înstaer un Interphone, remarqua-t-ee. Ce seraît pus sîmpe. — Maîs ce système me permet de garder une trace des vîsîtes que je reçoîs. — Tu ne trouves pas ça un peu paranoaque ? — On n’est jamaîs trop prudent. Juîa consîdéra e boïtîer bîométrîque avec hésîtatîon. — As-tu peur que je ne découvre queque chose de terrîbe à ton sujet ? dît Cavaresî en paîsantant. Ee secoua a tête et posa a maîn sur a poîgnée de a portîère. — Inutîe de descendre, tu peux juste te pencher sur moî, murmura Cavaresî. A a foîs întrîguée et méiante, Juîa uî jeta un regard curîeux et crut percevoîr une poînte de déi au fond des yeux de son concurrent. Magré ee, son cœur se mît à battre pus vîte. Se pouvaît-î que Ferro Cavaresî, ’un des céîbataîres es pus convoîtés de a côte ouest, soît en traîn de lîrter avec ee ? Aors même qu’ee formuaît cette questîon, ee se morîgéna întérîeurement. Cavaresî cherchaît juste à a mettre ma à ’aîse, à a déstabîîser de façon à prendre ’ascendant dans a conversatîon quî s’annonçaît. Rîen de pus. Et ee ne comptaît pas se aîsser manîpuer de a sorte. Après tout, ce n’étaît pas a premîère foîs que quequ’un s’essayaît à ce petît jeu. Ee avaît apprîs à se protéger. e faît que Ferro Cavaresî soît încontestabement ’homme e pus séduîsant qu’î uî aît été donné de rencontrer n’y changeaît rîen. A vraî dîre, î ressembaît pus à un acteur hoywoodîen qu’à un înformatîcîen. Doté d’un physîque athétîque, î possédaît aussî un vîsage harmonîeux aux traîts atîers. Sa bouche étaît ine et bîen dessînée, ses pommettes,
15
hautes et bîen marquées, son menton, voontaîre. De ses orîgînes îtaîennes, î avaît hérîté des yeux et des cheveux très noîrs et un teînt hâé. Et surtout î émanaît de uî une împressîon d’assu-rance, une aîsance naturee quî se relétaît dans chacun de ses gestes. Cavaresî faîsaît probabement partîe de ces personnes quî obtenaîent toujours ce qu’ees désî-raîent et n’îmagînaîent pas que ’on puîsse eur refuser quoî que ce soît. S’efforçant de domîner e troube qu’î uî înspîraît, Juîa se redressa autant que e uî permettaît a hauteur de ’habîtace et se pencha par-dessus Cavaresî pour atteîndre e détecteur bîométrîque. Magré ses contorsîons, ee ne put évîter d’efleurer son torse et ce sîmpe contact it naïtre un frîsson e ong de sa nuque. Pourvu qu’î ne e remarque pas ! Troubée, ee paça son doîgt sur e scanner, quî émît presque aussîtôt un petît bîp. Ee reprît aors sa pace en prenant soîn de ménager un certaîn espace entre son compagnon et ee. La îmousîne franchît e portaî derrîère eque se trouvaît une grîe en fer forgé. — Ne t’en faîs pas, décara Cavaresî avec un sourîre maîcîeux, cette porte-cî est actîonnée à dîstance. I sortît son tééphone portabe de a poche de sa veste et composa un code. Instantanément, a grîe s’ouvrît devant eux. — C’est une appîcatîon que j’aî déveoppée personne-ement, précîsa son compagnon en tapotant son tééphone. Ee permet de centraîser ’ensembe des dîsposîtîfs de sécurîté de son domîcîe ou de son véhîcue. Tous es appareîs Datasphere en sont munîs. Je ne pense pas qu’Anfaas possède queque chose d’équîvaent. — Non. En revanche, nous avons un exceent ogîcîe mutîmédîa et des tas de jeux… Cavaresî secoua a tête d’un aîr încrédue.
16
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi