La maîtresse de Luca da Silva - Un homme à conquérir

De
Publié par

La maîtresse de Luca da Silva, de Tina Duncan

Lorsque Luca da Silva l’accuse d’avoir une liaison avec son beau-frère, Morgan est révoltée. Mais comment se défendre, alors qu’elle doit taire que Joseph est en réalité son père, un père qu’elle vient à peine de retrouver et à qui elle a promis le secret ? Si elle révèle la vérité avant que ce dernier n’ait eu le temps de parler à sa femme, c’est le scandale et le drame assurés. Pour gagner du temps, Morgan se voit donc contrainte de céder à l’odieux chantage que Luca lui impose : rester auprès de lui pour qu’il puisse la surveiller…

Un homme à conquérir, de Kathryn Ross

Alors qu’elle le croyait mort depuis des années, Libby reconnaît un jour son père sous les traits d’un célèbre acteur. Désireuse de le rencontrer, elle se heurte hélas à Marc Clayton, l’agent de son père, qui l’accuse d’être une aventurière…

Publié le : mardi 1 mars 2011
Lecture(s) : 28
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280222327
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La maîtresse de Luca da Silva, de Tina Duncan
Lorsque Luca da Silva l’accuse d’avoir une liaison avec son beau-frère, Morgan est révoltée. Mais comment se défendre, alors qu’elle doit taire que Joseph est en réalité son père, un père qu’elle vient à peine de retrouver et à qui elle a promis le secret ? Si elle révèle la vérité avant que ce dernier n’ait eu le temps de parler à sa femme, c’est le scandale et le drame assurés. Pour gagner du temps, Morgan se voit donc contrainte de céder à l’odieux chantage que Luca lui impose : rester auprès de lui pour qu’il puisse la surveiller…
Un homme à conquérir, de Kathryn Ross
Alors qu’elle le croyait mort depuis des années, Libby reconnaît un jour son père sous les traits d’un célèbre acteur. Désireuse de le rencontrer, elle se heurte hélas à Marc Clayton, l’agent de son père, qui l’accuse d’être une aventurière…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi