Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

suivant
Prologue

Dimanche, 9 heures

En cette belle matinée de juin, à une semaine seulement du solstice d’été, Cael Ansara attendait avec impatience la réunion mensuelle qui allait se tenir dans la salle du Conseil de Beauport. Lui seul savait que ce jour marquerait un tournant capital pour les Ansara et l’avenir de leur peuple. Deux siècles plus tôt, les membres de son clan avaient perdu La Bataille contre le clan des Raintree, leur ennemi juré, et avaient presque tous été tués. Les quelques survivants s’étaient réfugiés sur l’île de Terrebonne, dans les Caraïbes, où leur nombre et leur force avaient peu à peu grandi ; et tel le phénix renaissant de ses cendres, les Ansara étaient revenus à la vie, plus puissants que jamais.

Les membres du Grand Conseil arrivèrent un à un, puis discutèrent entre eux à voix basse des différentes activités du clan en attendant le Dranir Judah Ansara, souverain aussi craint que respecté, qui avait hérité ce titre de son père.

« De notre père », songea Cael, mais sans l’amertume que lui causait d’habitude cette idée.

Car aujourd’hui, tout allait changer.

Qu’allaient penser les dignes membres de cette assemblée en apprenant la mort du Dranir des Ansara ? Comment allaient-ils réagir ?

Cael savait que, dès l’annonce de l’assassinat de Judah, il devrait revendiquer le pouvoir. Mais il ferait bien sûr semblant d’être aussi horrifié que les autres par cette nouvelle, et affecterait la douleur que le décès de son jeune demi-frère était censé lui causer.

« Je vais même jurer solennellement de venger la mort de Judah, pensa-t-il, de pourchasser et de tuer son meurtrier. »

Il esquissa un petit sourire. Certains membres du clan le soupçonneraient sans doute d’avoir commandité l’attentat, mais personne ne serait en mesure de prouver qu’il avait chargé un guerrier chevronné d’éliminer le seul obstacle qui le séparait du trône. Ni que c’était un de ses sortilèges qui avait conféré à ce guerrier la force et la ruse nécessaires pour prendre l’ascendant sur son formidable adversaire.

Dans quelques minutes, tout le monde saurait que Judah l’Invincible avait été vaincu. Alors, après des années d’humiliation, d’attente et de conspiration, Cael accéderait enfin à l’autorité suprême. Il avait beau être un enfant naturel, c’était lui, le fils aîné du Dranir Hadar, et c’était donc lui qui aurait dû lui succéder. N’était-il pas aussi puissant, sinon plus, que son frère cadet, et plus apte à diriger le clan des Ansara ? Le destin ne l’avait-il pas choisi pour détruire leur ennemi, pour faire disparaître tous les Raintree de la surface de la Terre ?

Judah prétendait qu’il était trop tôt pour passer à l’attaque, que les Ansara n’étaient pas encore prêts…

— Nous sommes forts, lui avait dit Cael à la dernière réunion du Grand Conseil, alors pourquoi attendre ? Aurais-tu peur d’affronter les Raintree, mon frère ? Si c’est le cas, laisse-moi ta place, et je conduirai notre peuple à la victoire.

Cael avait depuis longtemps élaboré son plan d’action, choisi parmi ses fidèles ceux qui l’exécuteraient, et doté chacun d’eux d’un charme protecteur. Stein, le plus vaillant de ses partisans, tuerait Judah, puis Greynell frapperait au cœur même du Sanctuaire des Raintree, et enfin, Tabby supprimerait Echo, leur devineresse, pour l’empêcher de voir l’anéantissement total que l’avenir leur réservait.

Malheureusement, un seul des membres du Grand Conseil avait soutenu Cael lors de cette réunion, Alexandria, sa cousine germaine, troisième dans l’ordre de succession au trône. Autrefois toute dévouée à Judah, elle avait changé de camp quand Cael lui avait promis une place à ses côtés s’il devenait Dranir. Ce dernier n’avait évidemment l’intention de partager le pouvoir avec personne, pas même avec sa belle cousine, mais une fois qu’il serait intronisé, personne ne pourrait plus l’empêcher de faire ce qu’il voulait…

— Judah est très ponctuel, d’habitude, fit remarquer Alexandria.

— Oui, et c’est donc forcément quelque chose d’important qui l’a retenu, renchérit Claude Ansara.

Fils d’un frère cadet aujourd’hui décédé du Dranir Hadar, Claude était le deuxième dans l’ordre de succession au trône, juste derrière Cael. C’était aussi le meilleur ami et le confident de Judah depuis leur plus tendre enfance.

Des murmures s’élevèrent dans la salle, certains conseillers cherchant une explication au retard de Judah, d’autres trouvant ce manque de ponctualité réellement inquiétant, car c’était la première fois que le Dranir n’arrivait pas à l’heure à une réunion du Grand Conseil.

Pourquoi n’y avait-il eu aucun coup de téléphone ? se demanda Cael, que cette attente commençait aussi à rendre nerveux. Le corps de Judah n’aurait-il pas encore été découvert ?

Stein avait reçu l’ordre d’aller se cacher dans un endroit sûr juste après avoir accompli sa mission, et de ne pas réapparaître avant que Cael ait assis son autorité et puisse lui permettre de revenir pour se battre contre les Raintree. La date de l’attaque était déjà fixée : ce serait le jour du solstice d’été, dans une semaine exactement.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin