La passion d'une infirmière - Le meilleur des remèdes

De
Publié par

La passion d’une infirmière, Louisa George
Gabriella n’a deux objectifs en venant s’installer à Auckland : oublier un passé bien trop douloureux et commencer une nouvelle vie. Au départ, tout semble très bien parti : son nouveau travail à l’hôpital est passionnant et ses collègues sont très accueillants… Pourtant, très vite, les choses se compliquent. Car, bien malgré elle, Gabriella tombe follement amoureuse de Max Maitland, chirurgien dans son service, pour qui elle éprouve une attirance aussi forte qu’immédiate. Mais alors que Max se met à lui parler d’avenir à deux, Gabriella se sent dans une impasse. Doit-elle dévoiler son passé à Max, au risque qu’il la quitte, ou lui mentir et se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas ?

Le meilleur des remèdes, Nikki Benjamin
Le Dr Blake Hammond, ici, à Warren’s Retreat ? Jenna a du mal à y croire. Quinze ans se sont écoulés depuis que leurs fiançailles ont été rompues, mais il ne s’est pas passé un seul jour sans qu’elle ne pense à Blake, et surtout au lourd secret qu’elle garde depuis si longtemps. Alors aujourd’hui que leurs retrouvailles sont imminentes, elle ne peut s’empêcher de s’interroger : pourquoi Blake est-il revenu ? Comment réagira-t-il en la voyant ? Et, surtout, parviendra-t-elle à préserver son secret ?

Publié le : dimanche 15 septembre 2013
Lecture(s) : 12
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280294751
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Prologue
Max Maitland posa la main sur l’épaule de son frère, conscient que cette journée allait être cruciale pour leur famille. — Nous avons un donneur, dit-il doucement. En tant que chirurgien, Max savait que l’issue de l’opération dépendrait de son savoir-faire, et pour lui, particulièrement cette fois, l’échec était exclu. Coûte que coûte, il sauverait Jamie ! Mitchell, son frère jumeau, sortit de la chambre pédiatrique derrière lui, le regard brillant. Max l’observa un instant, imputant son émotion à l’angoisse, mais comprit qu’il s’était trompé quand Mitchell déclara : — Oui, nous avons un donneur. Moi. — Toi ? Mais non, voyons ! Hier soir, il y a eu un accident de la route à trois cents kilomètres d’ici ; le blessé était dans un coma irréversible, il portait une carte de donneur d’organes… Le rein doit arriver par hélicoptère et, selon les premières analyses, la compatibilité serait bonne. — Hors de question ! Je veux donner un rein à mon fils ! Mitchell descendit le couloir à grandes enjambées. Puis, arrivé devant le poste des infirmières, il s’immobilisa, l’air buté et les poings serrés. Max, qui l’avait suivi, le considéra avec inquiétude. Il n’était pas difficile de deviner l’état d’esprit de son frère. Qu’il soit bouleversé pouvait se comprendre, vu la situation. Mitchell avait eu beaucoup de mal à accepter sa paternité. Sa réconciliation avec Jodi, la mère de Jamie, était récente. Et maintenant, alors qu’il découvrait à peine les joies de la vie de famille, son fils risquait de mourir… Fermement, Max l’entraîna au bout du couloir, loin du « bip » des monitorings. Les yeux bleus de Mitchell, si semblables aux siens, reflétaient une détermination farouche et, pendant une minute, ils se jaugèrent du regard. Chez les Maitland, la détermination et la fierté étaient inscrites dans les gènes. Pour le reste… Mitchell et lui ne partageaient plus rien, hélas. Depuis des années, Max espérait que le miracle aurait lieu, et qu’ils retrouveraient leur complicité d’enfants. Un vœu pieux malheureusement jusqu’ici. Et il avait fallu un événement dramatique pour qu’ils soient amenés à communiquer de nouveau ! Quelle tristesse ! Mais il comptait se battre comme un lion pour Jamie. Il voulait prouver à Mitchell à quel point il tenait à sa famille. Et à lui, son frère jumeau. — Es-tu sûr de vouloir le faire ? demanda Max d’un ton calme. Nous pourrions au moins attendre les résultats des examens complémentaires sur le greffon. Tu vas courir un gros risque, tu le sais aussi bien que moi… — Je le sais, et j’assume ! s’écria Mitchell. Regardons les choses en face : primo, je suis compatible avec Jamie. Secundo, les greffes fonctionnent mieux avec un donneur vivant. Tertio, le fait que je sois son père limite les probabilités de rejet. Alors, oui, je vais le faire. Je ferais n’importe quoi pour mon fils. A ma place, ne voudrais-tu pas mettre toutes les chances de son côté ? La voix de Mitchell vibrait de hargne, et Max ne s’y trompa pas : son frère venait de lui lancer un défi. La colère, la jalousie et le chagrin accumulés planaient maintenant au-dessus de leurs têtes, sombres fantômes d’un passé que Max aurait aimé faire disparaître d’un coup de baguette magique. Hélas, on ne réécrivait pas l’histoire. En revanche, on pouvait essayer de préserver l’avenir. — Bien sûr que je veux mettre toutes les chances de son côté, répondit-il d’un ton ferme. Je ferai tout ce qui est humainement possible pour le sauver. On y arrivera, Mitch.
TITRE ORIGINAL :HOW TO RESIST A HEARTBREAKER Traduction française :CHRYSTELLE POULAIN ® HARLEQUIN est une marque déposée par le Groupe Harlequin ® Blanche est une marque déposée par Harlequin S.A. Photo de couverture Médecin : © GETTY IMAGES/OJO IMAGES/ROYALTY FREE © 2013, Louisa George. © 2013, Traduction française : Harlequin S.A. ISBN 978-2-2802-9475-1
Cette œuvre est protégée par le droit d'auteur et strictement réservée à l'usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre, est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle. L'éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
83-85, boulevard Vincent-Auriol, 75646 PARIS CEDEX 13. Service Lectrices — Tél. : 01 45 82 47 47 www.harlequin.fr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi