La révélation qu'elle attendait - Prisonnière de son regard

De
Publié par

Série Un serment pour la vie, tome 2
Trois hommes, un pacte. Ils peuvent tout conquérir… Sauf l’amour ?

La révélation qu’elle attendait, Catherine Mann

Jayne, furieuse et bouleversée, ne sait plus quoi faire. Elle a fait ce long voyage jusqu’à Monte-Carlo pour obtenir enfin de Conrad le divorce qu’elle lui demande depuis longtemps – Conrad Hughes, qu’elle a tant aimé, le mari qui se disait fou d’elle et qui, pourtant, avait pour habitude de disparaître inexplicablement pendant de longues périodes… Hélas, dès qu’elle l’a revu, toutes ses résolutions ont volé en éclats : malgré leur séparation, l’attirance qu’elle ressent pour Conrad est toujours aussi irrésistible. Et quand elle découvre que le désir est réciproque, à en croire les étincelles qui brillent dans les yeux sombres de Conrad, elle comprend que lui dire adieu pour toujours va se révéler encore plus difficile qu’elle ne l’avait prévu…

Prisonnière de son regard, Stacy Connelly

Si Kara est venue jusqu’à Clearville, c’est pour trouver le père de Timmy, son neveu. Non qu’elle ait envie d’affronter Sam Pirelli, loin de là : Timmy est maintenant toute sa vie, et elle tremble à la seule idée de risquer de le perdre. Mais, elle l’a décidé, elle doit accomplir la dernière volonté de sa sœur disparue, et permettre au petit garçon de rencontrer son père, qui a ignoré son existence pendant quatre ans. Seulement voilà, une fois devant Sam, envoûtée par l’éclat vert de ses yeux, c’est tout juste si son cœur ne s’arrête de battre. Elle n’avait pas prévu de tomber sous son charme! Pourtant, elle doit lui résister à tout prix. Car Sam pourrait briser son cœur. Ou, pis, la priver de Timmy…

Publié le : samedi 1 février 2014
Lecture(s) : 8
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280323352
Nombre de pages : 432
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La révélation qu'elle attendait - Prisonnière de son regard
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi