//img.uscri.be/pth/c933120b72e943c872266ed6814af58480c6eb62
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Le bikini rouge

De
352 pages
Comment se remettre d’un divorce humiliant ? Sur les conseils de sa sœur, la sage Adele pose ses valises à Sandy Cove, sur les plages ensoleillées de Californie, où elle compte se ressourcer paisiblement. Mais lorsque sa fille Coco s’inscrit à des cours de surf, Adele se retrouve bientôt entourée d’une joyeuse équipe de jeunes sportifs dont elle devient, bien malgré elle, la mascotte. C’est là qu’elle rencontre Fin, archétype du champion bronzé aux yeux bleu lagon, célibataire, focalisé sur sa réussite de surfeur professionnel ; pas un homme à s’intéresser à une mère de famille pétrie de complexes. De sept ans son aînée, qui plus est.
Cependant, n’est-il pas temps pour Adele de vivre selon ses envies? En commençant par oser porter ce diabolique bikini rouge !
Voir plus Voir moins
LAUREN CHRISTOPHER
Le bikini rouge
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Carole Pauwels
Lauren CHRISTOPHER
Le bikini rouge
Collection : Promesses Maison d’édition : J’ai lu
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Carole Pauwels
© Laurie Sanchez, 2014 Pour la traduction française © Éditions J’ai lu, 2017 Dépôt légal : février 2017
ISBN numérique : 9782290116500 ISBN du pdf web : 9782290116609
Le livre a été imprimé sous les références : ISBN : 9782290116494
Composition numérique réalisée parFacompo
Présentation de l’éditeur : Comment se remettre d’un divorce humiliant ? Sur les conseils de sa sœur, la sage Adele pose ses valises à Sandy Cove, sur les plages ensoleillées de Californie, où elle compte se ressourcer paisiblement. Mais lorsque sa fille Coco s’inscrit à des cours de surf, Adele se retrouve bientôt entourée d’une joyeuse équipe de jeunes sportifs dont elle devient, bien malgré elle, la mascotte. C’est là qu’elle rencontre Fin, archétype du champion bronzé aux yeux bleu lagon, célibataire, focalisé sur sa réussite de surfeur professionnel ; pas un homme à s’intéresser à une mère de famille pétrie de complexes. De sept ans son aînée, qui plus est. Cependant, n’est-il pas temps pour Adele de vivre selon ses envies ? En commençant par oser porter ce diabolique bikini rouge !
Biographie de l’auteur : Diplômée de UCLA en littérature anglaise, et après une carrière de journaliste, Lauren Christopher devient écrivain. Elle est l’auteure de romances contemporaines drôles et sexy situées dans les lieux les plus romantiques de Californie. C’est là qu’elle vit, entourée de son mari et de ses trois enfants.
Couverture : d’après © Osadchaya Olga / Shutterstocket © Yongcharoen kittiyaporn / Shutterstock
© Laurie Sanchez, 2014
Pour la traduction française © Éditions J’ai lu, 2017
Pour Chris : Certaines personnes disent que les héros de roman n’existent pas vraiment. Mais ils se trompent. Merci d’être toujours le mien.
Remerciements
Tant de personnes ont rendu ce livre possible que je ne sais par où commencer. Ce sera donc par le début, en remerciant tout d’abord l’auteur de romans historiques, Tricia Lynne, que j’ai rencontrée dans un groupe de critiques en 2007. Après avoir lu une toute première ébauche deThe Red Bikini,elle a craqué pour le personnage de Fin et m’a réclamé les chapitres 7, 8, 9, 10… avant de me supplier de terminer mon roman. C’est elle qui m’a fait croire à cette histoire et à la possibilité qu’elle soit publiée. Tricia, que je considère comme la meilleure critique du monde, m’a apporté tellement de soutien et d’encouragements que je n’aurais vraiment pas pu écrire cette histoire sans son aide brillante. Je voudrais ensuite remercier mes formidables lectrices-tests Debi Skubic, Michelle Proud, Crystal Posey, Kristi Davis, Mary Ann Perdue, ainsi que les auteurs Nancy Freund et Michelle Bailat-Jones, qui ont eu la gentillesse de lire mes premières versions, et dont les commentaires ont permis à cette histoire de prendre forme. Merci pour votre soutien indéfectible et vos encouragements qui m’ont aidée à prendre de l’assurance. Un grand merci à mon amie Grace Todd pour m’avoir encouragée et m’avoir fait partager ses connaissances sur le surf. Je voudrais également remercier les fabuleuses sœurs Firebird (de la Golden Heartclass 2012). Elles ont été là à chaque étape, par leurs e-mails d’encouragement (merci Tammy !), m’apportant espoir, aide, inspiration, ou parfois simplement une blague pour m’aider à supporter la journée. Quel formidable groupe de femmes, toujours si chaleureuses. Ma gratitude va aussi à mon agent, Jill Marsal, qui a vu quelque chose en moi et m’a donné l’élan nécessaire pour que je me mette vraiment à écrire. Merci à mon éditrice Wendy McCurdy et à toute l’équipe de Berkley pour avoir fait de cette petite idée que j’avais dans ma tête un vrai livre. Je ne peux pas oublier ma famille et mes amis, qui n’ont jamais levé les yeux au ciel ou esquissé de grimace sceptique lorsque je leur ai dit que j’écrivais… Pas une fois ils n’ont critiqué mon rêve quand j’ai dû renoncer à un week-end, un dîner du club de lecture, ou un événement familial. Ils ont tous cru en moi jusqu’à ce que je finisse par y croire moi aussi. Merci à vous tous ! Ma reconnaissance va tout spécialement à mes parents qui n’ont cessé de m’applaudir et de m’encourager depuis mes prix d’écriture à l’école primaire et l’exposition au Huntington Beach Mall de ma première nouvelle écrite au crayon et reliée avec du fil. Merci à mes enfants qui se sont retrouvés plus d’une fois sans chaussettes propres le lundi et qui m’ont laissée m’isoler pour travailler tranquillement à chaque fois qu’une date limite se rapprochait. Et pour finir, merci à mon fantastique mari (et plus grand fan), Chris, à qui ce livre est dédié. Cette histoire n’aurait certainement pas été possible si je n’avais pas sincèrement cru au grand amour. Et, grâce à lui, j’y crois.