Le chant de la louve

De
Publié par

Louve Bienfaisante n'en croit pas ses yeux. La tribu au grand complet s'est rassemblée en son honneur pour venir la chercher, après deux ans d'exil chez les Blancs. C'est parce qu’elle est investie de l'esprit des loups que les Cheyennes l'ont envoyée apprendre la langue de leurs ennemis et se familiariser avec leurs coutumes barbares. En dépit de son âge, Louve Bienfaisante est une sage. Pour l’instant, elle cherche Patte d'Ours parmi les guerriers. Il est là, encore plus beau que dans son souvenir. En songeant qu'elle va devenir sa femme, les battements de son cœur s’accélèrent. Elle en a la certitude, leurs âmes sont liées à jamais…
Publié le : mardi 8 juillet 2014
Lecture(s) : 28
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290078068
Nombre de pages : 384
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le chant de la louve
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
Pionnière au Montana Nº 3970 Tendre trahison Nº 4127 Sous les cendres de la passion Nº 4424 Impitoyable Nº 5019 Où le vent te mène Nº 5189 Une passion nommée Anna Nº 5761
Orages sur la plaine Nº 5850
ROSANNE BITTNER
Le chant de la louve
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Francine André
Vous souhaitez être informé en avantpremière de nos programmes, nos coups de cœur ou encore de l’actualité de notre siteJ’ai lu pour elle?
Abonnezvous à notreNewsletteren vous connectant surwww.jailu.com
Retrouveznous également sur Facebook pour avoir des informations exclusives : www.facebook/jailu.pourelle
Titre original SONG OF THE WOLF A Bantam Fanfare Book, Bantam Books, a division of Bantam Doubleday, Dell Publishing Group Inc. All rights reserved
Rosanne Bittner, 1982 Pour la traduction française Éditions J’ai lu, 1998
« Qu’est-ce que la vie ? L’étincelle d’une luciole qui disparaît dans la nuit… le souffle d’un bison qui se perd dans les brumes de l’hiver… une petite ombre qui court dans la prairie et s’évanouit au soleil couchant… »
Dernières paroles de Crowfoot, Indien pied-noir, citées par T. C. MCLUHAN, dansTouch the Earth, New York, Promontory Press, 1971.
PREMIÈRE PARTIE
Les temps heureux
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi