Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Monica McCarty
Après avoir étudié le droit à Stanford et exercé le métier de juriste, Monica McCarty s’est tournée vers l’écriture. Passionnée depuis toujours par l’Écosse médiévale, elle se consacre au genre des Highlanders avec des séries à succès commeLes MacLeodsou Le clan Campbell. Elle est aujourd’hui un auteur incontournable de la romance historique.
Trahi
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
LES MACLEODS 1 – La loi du Highlander Nº 9332 2 – Le secret du Highlander Nº 9394 3 – La fierté du Highlander Nº 9535
LE CLAN CAMPBELL 1 – À la conquête de mon ennemie Nº 9896
2 – Le proscrit Nº 10032
MONICA MCCARTY Le clan Campbell – 3 Trahi
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Astrid Mougins
Vous souhaitez être informé en avantpremière de nos programmes, nos coups de cœur ou encore de l’actualité de notre siteJ’ai lu pour elle?
Abonnezvous à notreNewsletteren vous connectant surwww.jailu.com
Retrouveznous également sur Facebook pour avoir des informations exclusives : www.facebook/pages/aventuresetpassions et sur le profilJ’ai lu pour elle.
Titre original HIGHLAND SCOUNDREL Éditeur original Ballantine Books, an imprint of The Random House Publishing Group, a division of Random House, Inc., New York
Monica McCarty, 2009 Pour la traduction française Éditions J’ai lu, 2012
À Maxine, ma petite rouquine. J’espère que le chemin de l’amour sera pour toi beaucoup plus doux que celui de mes personnages… et que tu ne l’emprunteras pas avant quinze ans au moins.
1
« Ce qui commence dans le noir s’achève dans le noir. » Proverbe écossais
Près d’Aboyne Castle, Aberdeenshire, automne 1608
Jeannie avait décidé de se rendre au bord du loch sur un coup de tête, ce qui ne lui ressemblait guère. Elle cédait rarement à ses tocades. Eve avait été entraînée dans sa chute par une pomme, mais Jeannie avait une petite voix tout aussi pernicieuse qui lui soufflait par-fois de fausses bonnes idées dans le creux de l’oreille. Au fil des ans, elle avait appris à ne plus l’écouter, lais-sant derrière elle l’impétueuse jeune fille qui avait bien failli courir à sa perte. Dorénavant, chaque fois qu’elle avait une impulsion, elle réfléchissait et, invariable-ment, elle changeait d’avis. Pas aujourd’hui. La journée était particulièrement chaude, bien qu’on approchât de la fête deSamhain, et l’idée d’un dernier bain dans l’eau fraîche du loch avant l’arrivée de l’hiver était trop tentante. Tout comme celle de jouir d’un moment de solitude, même bref, pour oublier ses ennuis des derniers mois. Ce n’était qu’une baignade. Elle serait partie une heure, tout au plus, et se ferait accompagner d’un 9