Le Destin frappe trois coups

De
Publié par

« Non, ce n'est pas une fiction mais une histoire vécue que j'avais depuis longtemps envie de raconter, tellement elle m'a marquée. Elle relate la vie de mon amie Isabelle, je peux donc vous assurer de son authenticité.

Vous ne croyez pas au destin ?

Après avoir lu ce livre, vous changerez peut-être d'idée... »


Publié le : vendredi 16 octobre 2015
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782334008150
Nombre de pages : 30
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-334-00813-6

 

© Edilivre, 2015

Préface

J’ai ressenti le besoin de raconter cette histoire incroyable, mais véridique, qui laisse songeur…

Elle m’a définitivement convaincue de l’existence d’une loi supérieure qui mène le cours des évènements vers une certaine fin.

J’ai choisi de l’appeler « destin », d’autres préféreront le terme « intervention divine »…

I

Nous sommes dans les années 1950, dans une petite ville de province aux mœurs austères, située au nord de la France.

Dring…, dring… Une fois de plus, la sonnerie du réveil arrache Isabelle brutalement du sommeil. Rageusement, elle enfouit sa tête sous l’oreiller. Si seulement elle pouvait dormir et ne plus jamais se réveiller… !

Dire qu’il va falloir qu’elle se lève, s’habille et vaque à ses tâches habituelles, comme si de rien n’était, alors que la vie a perdu tout attrait pour elle depuis qu’André a été obligé de rompre avec elle. Fini le rêve bleu…

Pourquoi l’amour fait-il si mal ?

L’année passée, elle était tombée sur une citation de Voltaire : « Mon Dieu, protégez-moi de mes amis, de mes ennemis je m’en charge ». A l’époque, cette phrase l’avait interloquée. A présent, elle ne la trouve plus si absurde…

En effet, dans quelques jours, l’homme de sa vie va devoir épouser une autre – sa meilleure amie – parce qu’il l’a mise enceinte…

« Me pendre haut et court, en finir une fois pour toutes avec ces horribles souffrances qui me dévorent les entrailles… »

C’est une pensée qui lui a traversé l’esprit des milliers de fois, depuis la soirée où André l’avait mise au courant de la situation. Il avait été blême et l’avait serrée de toutes ses forces une dernière fois dans ses bras.

A l’annonce de la terrible nouvelle, Isabelle s’était effondrée, poussant un cri qui n’avait rien d’humain et portant ses mains devant son visage comme pour se protéger. Elle avait eu l’impression que le sol se dérobait sous ses pieds et qu’on lui avait planté un couteau en plein cœur.

« Dis-moi que tout cela n’est qu’un mauvais rêve dont je vais me réveiller d’une seconde à l’autre ! » l’avait-elle imploré.

Il l’avait regardée tristement.

« Si seulement !!!

« Et si nous nous enfuyions ensemble ? » lui avait-elle suggéré pleine d’espoir.

Il avait fait un geste d’impuissance.

« Je ne peux pas me soustraire à mes responsabilités – cela détruirait la...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.