Le dictateur, la princesse et l'opposant

De
Publié par

Cette pièce de théâtre est une tragi-comédie qui met à nu les pratiques antidémocratiques des dictateurs africains. Ils truquent les élections et s'éternisent au pouvoir en frustrant l'opposition qui, dans le cas présent, alterne rébellion et coup d'Etat : Komo, en lice pour les élections présidentielles, est amoureux de la princesse Vivina, la fiancée du président Katchéka. La conquête du pouvoir et celle de la jeune fille opposent les deux hommes qui vont s'affronter et se déchirer dans un combat impitoyable.
Publié le : jeudi 1 juillet 2010
Lecture(s) : 232
EAN13 : 9782296703339
Nombre de pages : 81
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ACTE I (Palais présidentiel. Bureau du président. Des fauteuils en cuir, une table basse sur laquelle sont posés le téléphone et linterphoneKatchéka porte un costume parme.)
SCENE 1
(Linterphone sonne. Katchéka qui est assis dans le divan, appuie sur un bouton.) KATCHEKA Je vous écoute... Cest Koufam ? Laissez-le entrer. (Koufam entre. Il porte un ensemble gris. Katchéka se lève. ) KOUFAM Bonjour, Excellence. KATCHEKA Avez-vous vu la princesse Vivina ? KOUFAM Oui, Excellence. KATCHEKA Depuis que je lai aperçue, hier, chez la reine Mafo, cest le coup de foudre. Quand je suis arrivé chez la reine, je ne me doutais de rien. Elle ma reçu dans son séjour et ma servi un verre de champagne. Je mapprêtais à ingurgiter la première
gorgée lorsque Vivina est apparue. Tout à coup, mon cur a cessé de battre. Jai eu le souffle coupé, et jétais paralysé, hébété, tétanisé comme une statue. Je veux plu-tôt dire que je ne me sentais plus en vie. Jétais sec comme du bois mort. Puis, sa mère a fait les présenta-tions. Vivina a dit :(Il limite.)« Cest donc le fameux Katché-ka ? ».l Je entendais comme dans un rêve. Sa voix était suave, sublime, que dis-je ? douce comme du miel. Lors-que jai voulu lui adresser un mot, à ce moment, mon cur sest mis à battre si vite quil devenait incontrôlable. Ma mémoire était en dérangement et jai bégayé devant cette fille comme un débutant. Quand elle sest retirée, jai soupiré profondément en retrouvant la moitié de mes esprits. Sur-le-champ jai demandé sa main à la reine. Elle ma répondu quil ny a aucun problème... Parlez-moi de ma poupée adorée. KOUFAM Excellence, elle est très belle. KATCHEKA Vous savez voir. Son sourire. (Il hoche la tête.)Son sourire, cest la clé qui ouvre les portes du ciel. Ses dents sont blanches comme la neige du Kilimandjaro. Ses yeux bril-lent comme le soleil tropical. Son corps de nymphe est celui dun archange. Elle est la plus belle femme du monde.(Koufam sassoit.)KOUFAM Ça, cest vrai. KATCHEKA,souriantAvez-vous discuté un moment ?
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.