Le Salon des petites vertus

De
Publié par


Elles ont l'air de madones et fomentent le meurtre dans les plis et les replis de leurs âmes.

N'avons-nous pas tous rencontré ces amies trop serviables, ces secrétaires trop dévouées, ces mères trop complices qui mènent la danse sous le masque du sacrifice et de l'abnégation ? Violemment, vicieusement vertueuses, elles usent de la bonté comme d'une arme.
Court, contemporain, féroce : Alexandra Lapierre s'amuse... Biographe des femmes oubliées, elle s'insinue dans les secrets de cinq héroïnes aux destinées aussi baroques qu'inattendues. Dans ces intrigues pleines d'ironie, elle nous emporte dans un monde qui semble appartenir au passé, et renoue avec la grande tradition du roman d'analyse.

Rome...
Les dernières années du vingtième Siècle...
Les petits crimes moraux des Laissées-pour-compte...







Publié le : jeudi 11 juin 2015
Lecture(s) : 89
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782221120149
Nombre de pages : 151
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ALEXANDRA LAPIERRE
LE SALON DES PETITES VERTUS
Portraits cruels à la lumière de Rome
« Cette œuvre est protégée par le droit d’auteur et strictement réservée à l’usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre, est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle. L’éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales. »
Copyright des illustrations : page 11 : Gravure de Jean-Jacques Lequeu, École française, B.N.F., Paris. e pages 27-81-119-155-199 : Gravure de Nicolas Guérard (détail), XVII siècle, B.N.F., Paris. e page 243 : Gravure de Nicolas Guérard, XVII siècle, B.N.F., Paris.
© Éditions Robert Laffont, S.A., Paris, 2000
En couverture :Les Petites Curieuses, Fragonard, Paris, musée du Louvre. CI. Giraudon
EAN 978-2-221-12014-9
Ce document numérique a été réalisé parNord Compo.
Lecteur qui croirais te reconnaître, Sache que tu te trompes : Ce portrait est celui de ton voisin…
«AprèsLesDiaboliques, Les Célestes … si on trouve du bleu assez pur… Mais y en a-t-il ? »
Jules Barbey d’Aurevilly Préface de la première édition desDiaboliques
Àla puretédu firmament romain
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les Chirac

de robert-laffont

suivant