Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Le Talisman de Paeyragone : Les Sans-Plumes - Tome 1

De
369 pages
Au décès de sa grand-mère, Elisa Duval se voit confier la garde d’un talisman, sauveur de son monde et de celui des Syams. La vie de la jeune femme, loin d’être jusque-là une aventure épique, prend un tournant inattendu.

Elle, si maladroite et solitaire, s’allie à Kylian, un Syam Guerrier, balafré, arrogant et dangereux. Ensemble, ils doivent protéger le Talisman et sauver la famille d’Elisa, prise en otage par Locle, le terrifiant Seigneur des Ténèbres, avide d’anéantir les Syams et d’asservir l’humanité.

Dans un périple semé d’embûches et de créatures sans pitié, à travers la forêt et la brume, Elisa et Kylian se lancent alors dans une course effrénée contre la montre. 

Mais voilà qu’un danger rôde dans l’ombre, menaçant. Isabeau pourra compter sur Clarence pour y faire face.  

S’en sortiront-ils indemnes ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Extrait

— La Gardienne rendra bientôt son dernier souffle. Es-tu prêt, Kylian ? 
Je regarde Rendall avec scepticisme avant de me tourner vers le miroir de l’Autre-Monde. Je m’en approche et m’exclame en désignant la femme endormie :
— Ce n’est pas moi qui ne suis pas prêt, Rendall. C’est cette fille. Cette Sans-Plumes est une catastrophe ! Et elle n’est au courant de rien ! 
Rendall s’avance vers moi, pose sa main sur mon épaule et plonge ses yeux dans les miens. D’une voix douce mais ferme, il déclare :

— C’est le choix de la Gardienne, Kylian. Si elle a choisi Elisa, c’est qu’elle lui fait confiance. Je sais que cela n’a pas toujours été évident pour toi, mais tu as su te montrer à la hauteur. Et tu sais à quel point cette tâche est un insigne honneur. 
Je détourne la tête. Un insigne honneur ? Quelle foutaise ! Pour les autres, oui, sûrement. Pour moi, c’est un calvaire, une punition.
Ma malédiction.
Tout ça parce qu’un jour, j’ai sauvé la vie de Rendall au détriment des ordres. Résultat : une balafre m’ayant défiguré à jamais et le poste tant convoité de Protecteur. Mais si j’avais dit non, le Conseil m’aurait banni. Certains Syams haut placés auraient même profité de mon refus pour réclamer ma mort. J’ai toujours été un être à part. Un insoumis.

Depuis mon enfance, je suis une sorte de paria parmi mon Peuple. Alors, ma disparition pure et simple, qu’est-ce que cela aurait vraiment changé pour le Royaume ?
Rendall resserre sa poigne sur mon épaule. Son regard se fait tendre, je n’aime pas quand il m’observe ainsi. Un lien indéfectible nous unit, lui et moi, c’est évident, mais je ne supporte pas qu’il me le rappelle, j’ai l’impression de redevenir un Novice. Je tente de protester et de plaider ma cause une dernière fois, même si je sais d’avance que cela ne servira à rien.
— Rendall, d’autres sont mieux adaptés que moi pour cette mission.
— Peut-être bien. Probablement même. Et j’en connais certains qui m’en veulent de t’accorder une telle confiance. Mais toi seul connais la prochaine Gardienne, tu veilles sur elle depuis dix ans.
— C’est une vraie maladroite ! Elle n’est pas fichue d’aligner un pied devant l’autre ! Comment veux-tu qu’elle s’occupe du Talisman ? Ce n’est pas une protection que je lui offre depuis toutes ces années, c’est une véritable assurance vie ! 
Rendall secoue gentiment la tête et recule. Il tend sa main vers le miroir.
— Quoi que tu en dises, tu es un excellent Protecteur. Je pense même que tu as été un peu trop zélé parfois et que tu aurais pu la laisser se débrouiller. 
Je ricane :
— Ah oui ? Et quand ? Quand elle est tombée dans le lac pour récupérer son livre ? Quand elle a failli se faire écraser par un camion ? Ou quand j’ai réussi à lui éviter l’accident de voiture ?  Rendall soupire en posant ses yeux sur la fille endormie. — D’accord, je veux bien admettre que cette Sans-Plumes demande un peu de travail. Mais tu t’en sors très bien. Je sais que tu ne voulais pas de cette mission et que tu considères cela comme un fardeau, Kylian. Mais si j’ai tant insisté auprès des Sept pour que ce soit toi son Protecteur, c’est parce que j’ai toujours eu une grande confiance en tes capacités.
— Tu ne devrais peut-être pas.
Son regard bleu cristal revient sur moi.

  — Si, Kylian. Aujourd’hui, notre monde est une nouvelle fois en grand danger. Pas seulement à cause de Locle et de ses Ténèbres, mais également à cause de nos guerres internes. Bedwyn et les siens veulent régner. Ils feront tout pour s’emparer du Talisman. Je n’ai plus confiance qu’en toi, Kylian. Je me méfie des Sept, car Bedwyn commence à avoir une influence néfaste sur eux. Certains membres du Conseil sont prêts à lui accorder la charge du Talisman.
— Non ! C’est impossible ! 
Je regarde Rendall d’un air atterré. Je me doutais bien des manigances perfides de Bedwyn, mais je ne pensais pas qu’il était parvenu à s’imposer au sein du Conseil ainsi.
— La fin de la Gardienne est proche, Kylian. Ramène le Talisman dans notre Royaume, il est grand temps qu’il retrouve sa place et qu’il nous éclaire de sa lumière. 
Rendall me prend le bras et m’entraîne vers la fenêtre du château. D’une main, il désigne le fond de la vallée, puis les montagnes obscures au loin.
Là-bas, à l’horizon, le ciel est noir, les Ténèbres ont commencé leur sinistre avancée en direction de l’Autre-Monde. Je frissonne malgré moi. Rendall a raison : la fin est proche. Et tout ne dépend plus que de cette Sans-Plumes catastrophique et de moi. C’est mal barré.
— Pars, Kylian et méfie-toi. Conduis-la vers la Porte de Pierre. 
Je m’étrangle, abasourdi :

— La Porte de Pierre, au-dessus de Boneval ? Le passage des créatures de Locle ? Mais ça nous prendra des jours pour la rejoindre ! À moins que… je n’utilise la voie du ciel ?
— Non. Tu sais parfaitement que cela t’est interdit dans l’Autre-Monde. 
Je hausse un sourcil moqueur. Il soupire en levant ses yeux au plafond :
— Pour une fois, Kylian, s’il te plaît, suis les règles. C’est important. Pour ta survie et celle de la Gardienne.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin