Le Tartuffe

De
Publié par

Le Tartuffe, revue de théâtre, de théâtre ouvert, fait dès ce premier numéro toute sa part à la musique, à la danse. Bientôt aux expositions et au cinéma en ce qu'ils accompagnent la scène ou la prolongent. A travers les portraits, les acteurs qui tiennent la rampe ou dont le souvenir perdure, par les épisodes exhumés de l'oubli, dans l'actualité du livre, dans celle de l'actualité dont on parle, par le regard porté sur la province ou l'étranger, notre revue ambitionne d'aller à l'essentiel. Gérard Allouche
Comité de rédaction : Gérard Allouche, Yves Bourgade, Jean-Pierre Han, Karim Haouadeg
Publié le : mercredi 1 juillet 2009
Lecture(s) : 220
EAN13 : 9782296682832
Nombre de pages : 98
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

LE TARTUFFE
REVUE PÉRIODIQUE DE THÉÂTRE
1

0 1

02

DIRECTEUR DE LA RÉDACTION
RÉDACTEUR EN CHEF

COMITÉ DE RÉDACTION

SECRÉTARIAT DE RÉDACTION
GRAPHISME ET MISE EN PAGE

_GérardALLOUCHE
_Jean-PierreHAN

_GérardALLOUCHE
_YvesBOURGADE
_Jean-PierreHAN
_KarimHAOUADEG

_JeanneCAUSSÉ
_CorinneB.

COUVERTURE :©RuthWalz/Opéranational deParis, Katarzyna Paletko,
SébastienMathé/Opéranational deParis, ArnoDeclair, Jean-FrançoisDelon,
MaudTrictin.

Le Tartuffeparaît trois fois par an.
Prixau numéro:12x
Larevue reçoit le mardi de 10hà12hau
25,rue desÉcoles75005Paris(L’HarmattanVidéo).

La revueLe Tartuffeest régieselon lecade juridique des Associationsde 1901.
Membres: GérardALLOUCHE(président), JaneROBERTS(secrétaire),
Marie-ThérèseMORON(trésorière).
Adresse du siège:17 rue de la Procession75015Paris.
Mail: Tartuffe.harmattan@club-internet.fr

Lesmanuscritsenvoyésàlarevuesontplacés souslaresponsabilité
de leursauteursetnesontpas rendus.

Copyright L’Harmattan, 2009
ISBN : 978-2-296-09825-1

04

S O m mA I R e

ÉDITORIAL
07
PAGELE TARTUFFEÀ VISAGEOUVERT
_GérardALLOUCHE

DOSSIER
TARTUFFE À TRAVERS LES ÂGES
PAGE13TARTUFFE FIN-DE-SIÈCLE
_KarimHAOUADEG
PAGE19QUAND PLANCHON CASSAIT LE THÉÂTRE
_Jean-PierreHAN
AG23HERR TARTÜFF : UN HYPOCRITE SANS PAROLE
P E
_GérardALLOUCHE
2
PAGE7MOLIÈRE ET LE ROI.L’AFFAIRE TARTUFFE
_ÉvelyneGUITARD

PORTRAITS
PAGE30LE THÉÂTRE SANS TRICHER : CLAUDE AUFAURE
_GérardALLOUCHE
35
PAGELES VASTES ESPACES DE LUCIE VALON
_Jean-PierreHAN
3
PAGE9NICOLAS BATAILLE ET SACANTATRICE CHAUVE
_Jean-PierreHAN

ON EN PARLE
PAGE44HORS DE L’HEXAGONE
_Jean-PierreHAN

MÉMOIRE VIVE
PAGE50ACHARD…DU CRITIQUE À L’ÉCRIVAIN
_KarimHAOUADEG

CARTE BLANCHE
PAGE59ÇA BOUGE…
_PhilippeADRIEN

LE TARTUFFE05

CRITIQUES
PAGE68YVONNE, PRINCESSE DE BOURGOGNE:DE LA PIÈCE DE THÉÂTRE À L’OPÉRA
_YvesBOURGADE
PAGE72JOHN GABRIEL BORKMANDE HENRIK IBSEN
MISE EN SCÈNE DE THOMAS OSTERMEIER
_KarimHAOUADEG
PAGE75DU CANNIBALISME ORDINAIRE
_Jean-PierreHAN
PAGE77PETITE PIÈCE(MUSICALE)EN DOUZE MORCEAUX
_Jean-PierreHAN
PAGE79UN BALLET THÉÂTRAL HÉRITIER DU BALLET D’ACTION DE NOVERRE
_YvesBOURGADE
PAGE82PALMARÈS 2009DE LA CRITIQUE : UNE ANNÉE BIEN SAGE
_YvesBOURGADE

86
PAGE

PAGE88

90
PAGE

PAGE92

93
PAGE

94
PAGE

LIVRES
FRANÇOISE DE GRAFFIGNY, À L’ÉCOLE DE VOLTAIRE
_AnneMURATORI-PHILIP
HUBERT GIGNOUX, UN DÉVOREUR DE VIE
_Jean-PierreHAN
LES AVENTURES DE TRISTANO ET D’ARLEQUIN
_KarimHAOUADEG
HENRI TOMASI, L’INCLASSABLE
_YvesBOURGADE
DE LA MUSIQUE AVANT TOUTE CHOSE
_YvesBOURGADE
YANO, DANSEUR AUX GESTES DE PORCELAINE
_YvesBOURGADE

LE TARTUFFEÀ VISAGEOUVERT

LE TARTUFFE_07

PourquoiLe Tartuffe?Nesommes-nouspas
suffisamment abreuvésde dévots?Prêcheursde la
grandeurdivine,lechapeletdanslapoche-revolver ;
néo-papistesinfaillibles, suppôtsobjectifsdu Sida ;
républicains au tablierdecuirqui ont associé la
démocratieàleurs affaires.

Au théâtre,heureusement,personne n’est au-dessus
deslois.Sanslui queseraitla société ?Le mirage
furtif d’un passagesans témoin,l’illusionsansles
éclatsdu rire,lamort sanslaparole qui la vainc,
l’amour sanslamémoire qui lerenouvelle,leslarmes
sansleur saveur salée.Aveclui,l’éphémères’offre
quelquesétincellesd’unevérité que même
laphilosophie lui envie,elle qui ne peutdistiller
lesilence.Celui quisourd desgrands textesmis
enscène.Unique.Inclonable.Une modernitétoujours
recommencée.

Chaque metteurenscènerêve de faire époque.
Tartuffeaété le passe-muraille detoutes, unearchive
permanente de nos vicesquise perpétuentetde nos

É d i T oR I A L

08

hypocrisies qui se sophistiquent. Le dévot rubicond
duGrand Siècle a acquislasouplesse dujarret,
il mange maigre etn’estjamaisprisen défaut.
Quelle magnifique carrière il a faite depuis
le 12mai 1664à Versailles!Notre dossierlesuit
àlatrace.Planchon,quivientde nousquitter,
avait transfiguré l’Imposteur, avec Orgonà ses
genoux– lerôle que jouaitMolière.C’étaiten 1962
au théâtre de la Cité deVilleurbanne,puisàl’Odéon.
Dix-septansdereprises!Un mythe !Vitezà Avignon,
Mnouchkineàla Cartoucherie,l’un dansleseffluves
de la chair,l’autre danslesexactionshorrifiquesdu
fondamentalisme, avaientaccouché le hérosnoirau
forceps.TroisTartuffe.Troisfacettesque l’Imposteur
adéployéesdans une fidélité parfaiteau texte.

Notrerevueambitionne justementdesurprendre
l’histoire en marche dans ses vérités singulières,
dérangeantes,paradoxales.L’avenirnousintéresse.
Lethéâtre doitl’éclaireravecuneaudace pluslibérée
encore.La censureadisparumaiselletaraude
encore lethéâtre,elleretientencore lamain de
l’écriture.Le pourrions-nous,nousn’entendonspas
bouleverserle milieu(lesbrevetsd’eauchaude ont
été déposéset sesont taris) mais tenterde maintenir
lecapavecune exigenceauxaguets.Surce point,
l’unité de notrecomité derédaction estgarante
de laliberté dupointdevue desesmembres:
Jean-PierreHan, YvesBourgade, KarimHaouadeg.

LE TARTUFFE_ÉdiToRIAL09

Mieux:danschaque numéro,une plume extérieure
àlarédaction,voireaumonde du théâtre,
viendratonifierleslignesduprojeten yabaissant
des passerelles.
L’inattenduest ce que nous attendons.Le Tartuffe,
revue dethéâtre,dethéâtre ouvert,faitdèsce
numérotoutesapartàlamusique, àladanse.
Bientôtauxexpositionsetaucinémaence qu’ils
accompagnentlascène oulaprolongent.

Àtraverslesportraits,lesacteursquitiennentla
rampe oudontlesouvenirperdure,parlesépisodes
pittoresquesetparlantsdu théâtre exhumésde
l’oubli,dansl’actualité dulivre,danscelle de
l’actualité donton parle,« d’hierà aujourd’hui »,
etd’aujourd’huiàdemain,parleregard portésur
laprovince oul’étranger,notrerevueambitionne
d’alleràl’essentiel.Etparlàmême de durer.

Certes,unerevue qui naîtn’estpas sûre desurvivre.
Pournotre part,nousnous sommesassurésauprès
de notre éditeurd’envisagerl’avenir sereinement.
Maisc’esten dernièreanalyseaux lecteurs qu’il
revientde décider.Souscrireunabonnementàla
revueaffirmeraitévidemment son indépendance.
Nousespéronsdoncêtre nombreuxautourd’elle.

Etque lerideau s’ouvre !

_GérardALLOUCHE
Directeurde larédaction

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.