Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Le tempsdusecret
Du même auteur aux ÉdiTions J'ai lu
DUEL D'ESPIONS W7
lE BANNI W9
PASSiON SECRÈTE n° 60
CeS eMOiSelleŝ de BaTh: 1-iNOUBliABlE FRANCESCA W899 2-INOUBlIABLE AMOUR  87 3- UN INSTANT DE PURE MAGIE  98 4-AU MÉPRiS DES CONVENANCES  976
Leŝ HuxTable: 1-lE TEMPS DU MARiAGE  9 -lE TEMPS DE lA SÉDUCTiON  989 3-lE TEMPS DE AMOUR  9 4lE TEMPS DU DÉSIR w 90
MARY BALOGH
LES HUXTaBLE 5 le temps du secret
ROMAN
Tràduit de l'àméricàin Pàr Béàtrice Pierre
Titre original A SECRET AFFAIR
Édieur origi1al DeLacore Peŝŝ, an împrînt of The Rando Houŝe P u b l i ŝ h i n g GroUp a dîvision o Random Housé !nÉ. New York
© Mary BaLogh, 2010
Pour la raducion française ©Èdîtions J'aî lu 0
1
Hannah eid dUchesse de DUnbarton, était enfin Libre. ibérée des chanes dUn ariage qUi avait dUré dix ans, et libérée de linterinable année de grand deUil qUi avait sUivi Le décès dU dUc, son ari Cette liberté qUi sétait fait longteps attendre éritait bien dêtre fêtée. ÉLLe avait époUsé Un dUc qU'eLLe ne connaissait qUe depUis cinq joUrs et qUi, trop ipatient poUr attendre la pUblication des bans avait obtenU Une licence spéciale Élle avait dixneUf ans, et lUi se sitUait qUelqUe part après soixantedixaqUel endroit exacteent nUl ne le savait ais daU­ cUns airaient qUe c'était dangereUseent près de qUatrevingts. AU oent de son ariage, la dUchesse était Une ravissante JeUne filLe à la sil­ hoUette fine, aUx yeUx dont le bleU faisait concUr­ rence aU cieL dété aU visage rayonnant et aUx longUes tresses d'Un bLond presqUe blanc  Un blanc scintiLlant. e dUc, lUi avait Un corps et Un visage qUi révéLaient Les ravages qUe l'âge et Une vie tUUltUeUse poUvaient caUser. avages aUxqUels saJoUtait La goUtte. Ét Les défaiLLances d'Un cœUr Usé. ÉlLe lavait époUsé poUr son argent bien sûr en espérant être rapideent Une veUve FortUnée. Ce qU'elLe était à présent bien qUelle ait eU à attendre
7
plUs longteps qUe prévU de poUvoir JoUir pLeine ent de cet argent. e vieUx dUc avait adoré le sol qUeLle FoUlait poUr UtiLiser Un cliché qUi sil était désUet conve­ nait parFaiteent à La sitUation ïL avait epiLé tant de vêteents hors de prix sUr sa personne qUelLe aUrait sUoqUé si Jaais elLe avait tenté den porer ne serait-ce qUe le centièe en êe teps ùne chabre dais de DUnbarton HoUse à Hano­ ver ŚqUare avait été convertie en deUxièe dres­ singroo UniqUeent poUr abriter les satins Les soies les FoUrrUres portés Une Fois peUtêtre deUx avant dêtre is de côté poUr laisser La place à des tenUes plUs récentes Ét le dUc avait non pas Un non pas deUx non pas trois ais qUatre coFFres­ Fors encastrés dans les Urs de sa propre chabre poUr les biJoUx qUiL avait oFFerts à sa bienaiée aU Fil des ans.atoUt oent elle poUvait venir choisir ceLUi oU ceUx qUeLle voUlait porter ïl avait été Un ari attentionné et généreUx. a dUchesse était toUJoUrs soptUeUseent vêtUe et coUverte de JoyaUx de taille respectableĖ des diaants le plUs soUvent. ÉlLe en portait dans Les cheveUx aUx oreilLes sUr la poitrine aUx poi­ gnets et à plUsieUrs doigts de chaqUe ain e dUc exhibait sa prise partoUt oÙ iL alLait rayon­ nant de Fierté et dadoration. Dans sa JeUnesse il avait dû être plUs grand qUelLe ais lâge lavait coUrbé et Une canne le soUtenait a plUpart dU teps il se choisissait Un siège et nen boUgeait plUs Śa dUchesse ne séloignait Jaais de LUi pas êe dans les bals oÙ les partenaires potentiels abondaient. Élle soccUpait de lUi avec son habitUel deisoUrire adirable incaation de la dévotion conJUgale. Personne ne poUvait le nier. orsqUe le dUc ne poUvait pas sorir  et aU FÛr et à esUre qUe les années sécoUlaient cétait devenU de pLUs en plUs éqUent  daUtres es­ sieUrs se chargeaient daccopagner sa dUchesse
8
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin