Les anges renégats (Tome 2) - Désir sauvage

De
Publié par

Elijah est l’Alpha des lycans ; il vient de livrer une bataille décisive contre les Sentinelles. Vashti est une sublime vampire en quête d’un remède à l’étrange virus qui décime les siens. Leurs deux peuples s’opposent aux anges, l’un par rébellion, l’autre par haine éternelle. Afin de nouer une alliance de clans, Vashti est dépêchée auprès d’Elijah, sur ordre de Syre, le chef des Déchus. Une mission ô combien déplaisante pour celle qui a les lycans en horreur. Pourtant, son hostilité laisse bientôt place à une profonde attirance. Quant à Elijah, il découvre avec délice une créature dont l’esprit guerrier et l’intense désir rivalisent avec les siens…
Publié le : mercredi 18 février 2015
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290089910
Nombre de pages : 416
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Désir sauvage
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
Semi-poche
LA SÉRIE CROSSFIRE 1 – Dévoile-moi 2 – Regarde-moi 3 – Enlace-moi 4 – Fascine-moi
LA SÉRIE GEORGIAN 1 – Si vous le demandez 2 – Si vous aimez jouer 3 – Si vous m’embrassez
Sept ans de désir
Poche et numérique
LES ANGES RENÉGATS 0.5 – Sombre baiser Numérique 1 – Une note de pourpre Nº 10888 1.5 – Un frôlement d’aile Numérique
Réjoins-moi à Vegas Numérique
SYLVIA DAY
L E S A N G E S R E N É G A T S – 2 Désir sauvage
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Charline McGregor
Si vous souhaitez être informée en avant-première de nos parutions et tout savoir sur vos auteures préférées, retrouvez-nous ici :
www.jailupourelle.com
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez-nous sur Facebook !
Titre original A HUNGER SO WILD Éditeur original Signet Eclipse, an imprint of New American Library, a division of Penguin Group (USA) Inc., New York
Sylvia Day, 2012 Pour la traduction française Éditions J’ai lu, 2015
Et le Seigneur me dit : Énoch, scribe de justice, va dire aux Veilleurs du ciel, qui ont abandonné les hau-teurs sublimes des cieux et leurs éternelles demeures, qui se sont souillés avec les femmes et ont pratiqué les œuvres des hommes, en prenant des femmes à leur exemple, qui se sont enfin corrompus sur la terre. Dis-leur que sur la terre, ils n’obtiendront jamais ni paix ni rémission de leurs péchés. Jamais ils ne se réjouiront dans leurs rejetons ; ils verront leurs bien-aimées exter-minées ; ils pleureront leurs fils massacrés ; ils m’imploreront pour obtenir leur grâce, mais jamais ils ne trouveront ni paix ni miséricorde. LIVRE D’ÉNOCH12 – 5 à 7
Prologue
La caresse légère d’une main le long de son dos tira Vashti d’un profond sommeil. Instinctivement, elle se tendit vers le contact familier avec un ronronne-ment de plaisir. Un sourire lui retroussa les lèvres alors même qu’elle émergeait peu à peu. Neshama, murmura son partenaire. Mon âme. Tout comme il était la sienne. Les paupières encore closes, elle roula sur le dos et s’étira, arquant le torse et ses seins nus en direction de Charron dans un geste volontairement aguicheur. L’effleurement velouté de sa langue sur son téton la fit sursauter, un halètement lui échappa et elle s’allongea de nouveau contre le matelas. Elle ouvrit les yeux au moment où les lèvres parfaitement our-lées de son amant se refermaient sur la pointe érec-tile de ses mamelons. Creusant les joues, il aspira longuement. Vashti répondit par un grognement à l’exquise attention du destinataire de ses moindres soupirs. Elle tendit les mains pour attirer la tête blonde contre sa poitrine, mais il se raidit et elle se rendit compte qu’il était debout près du lit et non allongé 9
auprès d’elle. Le découvrant vêtu, et la surplombant de toute sa hauteur, elle devina pourquoi il l’avait éveillée. Il posait sur son corps nu des yeux brûlants, et les crocs que montrait son sourire canaille ne laissaient aucune place au doute : lui aussi était excité par la façon dont il l’avait tirée des limbes. À la vue de ce sourire, le cœur de Vashti s’emballa, sa poitrine se serra de l’excès d’émotions qu’il lui ins-pirait. Elle avait tout perdu. Parfois, elle sentait encore le tressaillement des ailes qu’on lui avait cou-pées. Heureusement, Char avait rempli le vide béant laissé par l’horrible châtiment. À présent, il était tout pour elle, sa raison de se lever chaque matin. — Reste dans les mêmes dispositions, susurra-t-il de sa voix profonde. J’assouvirai ta faim en rentrant. Elle se redressa sur les coudes. — Où vas-tu ? Il termina d’accrocher en croix dans son dos les fourreaux de son duo de katanas. — L’une de nos patrouilles n’est pas rentrée. — Celle d’Ice ? — Ne commence pas. Elle poussa un soupir. Char avait investi beaucoup de son temps dans l’entraînement de leur poulain, mais ce gamin s’avérait pour le moins rétif aux ordres. Son amant lui jeta un bref regard, avant de s’atta-cher un étui à revolver autour de la cuisse. — Je sais, tu trouves qu’il se montre par trop irresponsable. — Ce n’est pas moi qui le pense, fit-elle remarquer en posant les deux pieds au sol. Il l’a prouvé, Char. Et pas qu’une fois. 10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.