Les Carsington (Tome 5) - Lady Carsington

De
Publié par

Pour échapper à ses parents hystériques, Peregrine Lisle vit en Égypte. Lors d’un séjour à Londres, il retrouve Olivia Carsington. Fantasque, capricieuse, elle s’amuse à faire tourner la tête aux hommes et rêve d’aventures. Quand Peregrine part pour l’Écosse restaurer un château hanté, elle se débrouille pour l’accompagner. Les voilà donc sur la route du Nord en compagnie de deux vieilles dames polissonnes qui s’improvisent chaperons et d’une armada de domestiques. Dans ce rude pays, ils vivront des péripéties inattendues, trouveront un trésor et peut-être l’amour…
Publié le : mardi 8 juillet 2014
Lecture(s) : 9
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290094679
Nombre de pages : 382
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Loretta Chase
Devenue la reine incontestée de la romance de type Régence dans les pays anglophones, elle a rencontré un succès sans précédent avecLe prince des débauchés, véritable phénomène éditorial. Surnommée la Jane Austen des temps modernes, passionnée d’histoire, elle e situe ses récits au début duXIXsiècle. Elle a renouvelé la romance avec des héroïnes déterminées et des héros forts, à la psychologie fouillée. Dans un style alerte et plein d’humour, elle sait analyser avec finesse les profon-deurs de l’âme et de la passion. Elle a remporté deux RITA Awards.
Lady Carsington
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
Lady Scandale N° 9213 Ne me tente pas N° 9312 Sur la soie de ta peau N° 9967 Scandale en satin N°10246
LES CARSINGTON
1– Irrésistible Mirabel N° 8922 2 – Un insupportable gentleman N° 8985 3 – Un lord si parfait N° 9054 5 – Lady Carsington N° 9612
LES DEBAUCHES
1 – La fille du Lion N° 9621 2 – Le comte d’Esmond N° 9304 3 – Le prince des débauchés N° 8826 4 – Le dernier des débauchés N° 9831
LORETTA CHASE
LES CARSINGTON– 5 Lady Carsington
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Busnel
Vous souhaitez être informé en avant-première de nos programmes, nos coups de cœur ou encore de l’actualité de notre siteJ’ai lu pour elle?
Abonnez-vous à notreNewsletteren vous connectant surwww.jailu.com
Retrouvez-nous également sur Facebook pour avoir des informations exclusives : www.facebook/jailu.pourelle
Titre original LAST NIGHT’S SCANDAL Éditeur original Avon Books, an imprint of HarperCollins Publishers, New York.
© Loretta Chekani, 2010
Pour la traduction française © Éditions J’ai lu, 2011
Remerciements
À Herrick et à Nick, toujours parfaits, pour leur inspiration et leur génie comique ; aux interprètes du Colonial Williamsburg qui, avec une infinie patience, ont partagé leur incroyable érudition, enduré d’interminables séances photo et m’ont ins pirée plus qu’ils ne le croient – et un merci parti culier à Mark Schneider et à Susan Cochrane, pour m’avoir expliqué les subtilités des attelages de l’an cien temps ; à Sherrie Holmes, pour sa science équine; à Walter, pour tout, en particulier la fois où il a accouru au triple galop sur son destrier blanc pour me sauver une fois de plus ; et à Nancy, Susan et Cynthia, qui savent déjà pourquoi.
Milord,
Prologue
Londres, 5 octobre 1822
Vous devez absolument brûler cette lettre après l’avoir lue. Si elle venait à tomber entre de mau vaises mains, je serais une fois encore exilée à LA CAMPAGNE dans l’une des propriétés de mes oncles, où il est certain que l’on s’empressera de me CLOÎTRER. Je n’ai rien contre un grand bol d’air pur de temps en temps, mais être ENFERMÉE et privée de toutes relations sociales (par peur des mauvaises fréquentations) serait intolérable et me conduirait assurément à commettre un Acte Désespéré. Je suis sans cesse surveillée. Afin de vous envoyer cette lettre sans qu’elle soit censurée ou confisquée, j’ai dû la rédiger dans ma cachette et m’assurer la complicité de certaines personnes – dont les noms doivent rester secrets sous peine de REPRÉSAILLES ÉPOUVANTABLES. Si je me lance dans cette périlleuse entreprise, ce n’est pas seulement en souvenir de ce fascinant voyage que nous avons entrepris ensemble il y a précisément un an, pour rejoindre Bristol. Je ne
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi