//img.uscri.be/pth/b0c2c9c3f7b4a67597aea3fde722a68d68f6f3f9
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les cases basses

De
96 pages
Publié par :
Ajouté le : 01 janvier 1993
Lecture(s) : 228
EAN13 : 9782296282261
Signaler un abus

LES CASES BASSES

ÉCRITURES ARABES
Derniers titres parus dans la collection

N°68 Tahar Bekri, Le laboureur du soleil. N°68 bis Ammar Koroghli, Sous l'exil, l'espoir. N°69 Ammar Koroghli, Mémoires d'immigré. N°70 Saaf Abdallah, Chroniques des jours de reflux. N°71 Noureddine Aba, Et l'Algérie des rois, Sire? N°72 Hassina, Ame des fleurs, ma soeur. N°73 Dounia Charaf, L'esclave d'Amrus. N°74 Fawzia Assaad, La grande maison de Louxor. N°75 Albert Bensoussan, La Ville sur les eaux. N°76 Fatiha Berezak, Regard Aquarellll. N°n Leila Rezzoug, Douces errances. N°78 Noureddine Aba, L'Arbre qui cachait la mer. N°79 André Nahum, Le roi des Briks. N°80 Selim Matar, Lafemme à lafiole. N°81 Erasmi Mohamed Bousquim, Complaimes de perdams orgueilleux. N°82 Naïdé Ferchiou, Ombres Carthaginoises. N°83 AtaIlah Mokhtar, Rue du Liban N°84 Raphaël Braque, Le nouveau livre d'Isaac. N°85 Albert Bensoussan, Djebel-Amour ou l'Arche naufragère. N°8() Azzedine Bounemeur, Cette guerre qui ne dit pas son nom. N°87 M.K. Bouguerra, Fenêtres barbares. N°88 Slaheddine Bhiri, De nulle part. N°89 Fatima Bakhai, La Scalera. N°90 Fatiha Berezak, Homsiq. N°91 Myriam Ben, Ai/l.fi naquit Ullhomme. N°92 Rabia Abdessemed, La voyante du Hodna. N°93 Leila Barakat, Sous les vignes du pays druze. N°94 Messaoud Djemaï, Le lapsus de Djedda Aïcha et autres histoires à lire à haute voix.

LeïIa HOUARI

LES CASES BASSES

illustrations Marcel Vandeweyer

Éditions L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris

ACHEV(: D'IMPRIMER EN NOVEMBRE 1993 PAR BàS 14-16, RUE DES PETITS-HÔTEL<; 75010 PARIS DI~PÔT lJ:GAL: 4c TRIMESTRE

1993

@ L'HARMATIAN,

1993 ISBN: 2-7384-2134-2

à Annie Lauran Boltanski

Quelque pan en Occident... un lieu Peu impone le nom du lieu Des hommes et des femmes s'y côtoient. . .

LE DÉCOR

Très long couloir avec, dans le fond, une énonne porte qui s'ouvre par un système électrique situé dans une cabine en verre, côté droit de la scène. Côté gauche de la scène, long mur en pisé avec sept portes. Les portes sont tellement basses que les personnages doivent se courber pour entrer ou pour sortir.

9