Les frères Malory (Tome 4) - Magicienne de l'amour

De
Publié par

Juste au moment où Warren montait à l’étage avec une jolie rousse, il a fallu que cette gamine insupportable surgisse ! Depuis qu’il est arrivé à Londres, elle n’a cessé de le poursuivre de ses assiduités. Jusqu’à lui proposer le mariage ! Et jusqu’à le suivre dans ce bouge… Vous voulez prendre la place de la putain ? Merci bien. Elle, au moins, ne me demande que quelques pièces en échange du bon temps que je vais prendre. Votre prix est trop élevé, lady Amy. Je n’ai nulle envie de me marier. Les yeux violets d’Amy étincellent de rage. Des cinq frères Andersen, elle a choisi le pire : Warren a vraiment un fichu caractère ! Mais Amy est une Malory. Et les Malory ne renoncent jamais…
Publié le : mardi 8 juillet 2014
Lecture(s) : 5
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290061718
Nombre de pages : 324
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
màgicienne de l'àôur
Du mêME àuEur àux ÉdîîonS J'àï Lu
LES FRÈRES MAlORY ]-LE SÉDUCTEur IMPÉNItENT w3888 2ENDRE rEBEllE 4003 3-pASSAGÈrE CANDEStiNE 3778 5 ÛNE FEmmE CONVOïtéE W 4879 6A fAUTE D'ANASTASîA w0 7vOEUSE dE CŒUr w810 8ES tréSOrS dû DéSIr 8348
JOHANNA LINDSEY LES FRÈRES MaLoRY-4 Magicienne de l'amour
ROMAN
Tràuï E àmérïcàïn pàr Pàu BEnïà
Titre orIgInal THE MAGIC OF YOU
ÉdIeUr oRIgInal Published y arrangement with Avon Books
©Johanna LIndsey,1993
Pou la RadUcion fançaIsE  Édîtïons J'aïlu,996
ondres,89
1
a SeeuSe Soupira et Soupira enCore parCe que eS troiS SéduiSantS gentemen troiS jeuneS ordS n'attendaient d'ee que quequeS verreS magré entrain aveC eque ee dépoYait touS SeS CharmeS SouS eurS Yeux. Ee n'en Continua paS moinS à rôder autour de eur tabe danS 'eSpoir que un d  entre eux Change d aviS   Suout Ceui qui avai eS Cheveux doréS et deS Yeux vertS Si SenSueS deS Yeux qui promettaient eS puS douCeS déiCeS à Condition bien Sûr de mettre e grappin Sur eur propriétaire Ee avait entendu eS autreS  ' appeer ereK et LorSqu 'i avait franChi eS porteS de a taverne ee avait éprouvé un drôe de ChoC E e naait jamaiS vu d 'homme auSSi beau    juSqu'à Ce que e puS jeune membre du trio n entre à Son tour  était vraiment déporabe qu'i Soit S i jeune Se diSait a fie qui Se Souvenait de n 'avoir Connu que déSiuSionS et beSSureS aveC eS garçnS de Cet âge Çependant Ce jeune Coq avait ŊanS 'œ i une ur Coquine qui aiSSait SuppoSer qu 'i Savait
5
malgré son âge si tendre satisfaie une femme Plus grand et plus large que ses deux Compagnons la nature l  avait gratifié dune Chevelure noire Comme la nuit et dun regard bleu Cobalt. Malgré ses déboires passés elle aurait donné Cher pour savir à quoi sen tenir aveC Celuilà e troisième membre du groupe qui semblait Le plus âgé n était pas aussi extraordinaire que ses Compagnons En vérité il était lui aussi un fort beau spéCimen mais il avait la malChanCe d aCCom pagner deux phénomènes d exCeption a lle sou pira enCore attendant espérant   Elle n osait pour tant pas se faire trop d  illusions Ž Ces troislà ne semblaient pas d humeur légère Ce soir ls étaient iCi pour boire et bavarder et Cela se voYait. Peu aeCtés par les pensées ConCupisCentes dont ils étaient l objet  et qui n avaient d ailleurs pour eux rien d e xCeptionnel  ils Changèrent subite ment de Conversation.  Çomment fatil erek ? se plaignit PerCY d un voix légèrement pâteuse (  l faiait référenCe au plus jeune membre du trio eremY le Cousin de erek)  ai Compté ses verres l a bu autant que nous et pourtant que je sois damné s  il n est pas assis là en faCe de nous pas le moins du monde éméChé. es deux Cousins Malo éChangèrent un sourire. PerCY ignorait que eremY avait fréquenté une bande de pirates qui lui avaient appris tout Ce quil devait savoir sur la boisson et les femmes Ç était une Chose que la famille n ébruitait pas on s  abs tenait également de parler de ames Malo le père ó de eremY et viComte de Yding qui dans son temps avait été e Chef de Ces mêmes pirates.  l n était pas question de dire un m o t de tout Cela à
6
PerCiva Aden  e toute manière Ce bon vieux PerCY était inCapabe de garder un seCret !  Mon onCe James m a ordonné de Couper ses verres aveC de eau mentit ereK aveC un parFait apomb Ç  était a Condition pour que Ce jeunt puisse sortir aveC moi ½ Śeigneur quee horreur  sexCama PerCY pein de Commisération.  était rassuré Į un gamin de dixhuit an ne tenait pas   aCoo mieux que ui. A vingthuit ans PerCY était   ané du trio a ogique exigeait donC qui se montre pus résistant que ses ompagnons Pouant ors de eurs beuveries ereK de trois ans son Cadet se révéait toujours pus endurant que ui à sa grande honte Pis enCore e eune JeremY sembait Cape de es surpasser tous es deux . . C était du moins Ce que PerCY avait Cu A présent i ne pouvait sem pêCher de Compatir Ī quee Catastrophe davoir pour père un débauChé repenti Capabe de veier sur son s à distanCe et de ui gâhe e moindre de ses paisirs Çea dit ereK ne ronChait pas quand d aven tur JeremY disparaissait en fin de soirée une demoisee de bonne voontéâson bras.  ui res tait donC enCore queques divetissements  aieurs à a réexion i sembait bien que JeremY se débrouiât fot bien aveC es femmes Et Cea qui se trouvât dans une tverne mafamée dans une uxueuse maison d Eros ou bien à une soirée dans e grand monde Ç e garçon avait un formidae suCCès auprès du eau sexe Que que soit eur âge quees soient putains ou adies Ces dames trouvaie t toutes e pus eune des MaorY absoument irrésistibe Ś u r C e anà i tenait bien d e s o n père James
7
Ét dÉ son oncLÉ AnThonY MaLo CÉs dÉuxLà avaiÉnt Én LÉuR tÉmPs mis La iLLÉ à fÉu Ét à sang PRovoquant scandaLÉ suR scandaLÉ au gRand désÉs PoiR dÉ LÉuRs dÉux ÈRÉs anés ÉRÉK LuniquÉ fiLs dÉ L'ané dÉs MaLo était Lui assi tout aussi chan­ cÉux avÉc LÉs fÉmmÉs mais iL savait sÉ monTRÉR bÉaucouP PLus discRÉt ïL avait biÉn été mêLé à quÉL­ quÉs scandaLÉs mais jamais à causÉ dunÉ fÉmmÉ AYant Rééchi à tout cÉLa ÉRcY aPPÉLa La sÉR­ vÉusÉ PouR Lui chuchotÉR quÉLquÉ chosÉ à LoRÉiLLÉ És dÉux cousins qui L'obsÉVaiÉnt savaiÉnt Éxac­ tÉmÉnt à qui s 'Én tÉniR iL commandait La PRo­ chainÉ touéÉÉn dÉmandant qu'on nÉ mÉttÉ Pas unÉ sÉuLÉ gouttÉ d'Éau dans LÉ ÉRRÉ dÉ JÉRÉmY. És dÉux cousins ÉuRÉnt biÉn du maLàgaRdÉR LÉuR séRiÉux Mais ÉRÉk RÉmaRquant LÉ oncÉmÉnt dÉ souRciLs dÉ La fiLLÉ qui aLLat sûRÉmÉnt PRotÉstÉR dÉ sa bonnÉ foi sÉ débRouiLLa pouR cRoisÉR son RÉgaRd Ét Lui adRÉssÉR un cLin d'œiL a fiLLÉ mâLignÉ com­ PRit immédiatÉmÉnt qu'iL Y avait anguiLLÉ sous RochÉ Ét s'Ésquiva sans RiÉn diRÉ un LégÉR souRiRÉ aux LèvRÉs  ÉRÉk décida dÉ RécomPÉnsÉR cÉttÉ chaRmantÉ jÉunÉ PÉRsonnÉ mais un autRÉ jouR Ès son ÉntRéÉ ÉLLÉ avait fait montRÉ dÉ tous sÉs chaRmÉs mais aYant dautRÉs PRojÉts PouR LÉ RÉstÉ dÉ La nuit iL nÉ Lavait pas ÉncouRagéÉ ous tRois avaiÉnt été Én vÉinÉ au baL annuÉL d'ouvÉRtuRÉ dÉ La saiso mondainÉ chÉz LÉs ShÉp­ foRd un pÉu pLus tôt dans La soiRéÉ JÉRÉmY Ét Lui avaiÉnt dû Y assistÉR afin dÉ sÉViR dÉ cavaLiÉRs à AmY LÉuR pLus jÉunÉ cousinÉ qui avait fait à cÉÉ occasion sÉs gRands débuts dans LÉ mondÉ ELLÉ avait biÉn PaRticipé à quÉLquÉs soi­ RéÉs Ét piquÉniquÉs dÉpuis sÉs sÉizÉ ans mais
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi