Les noceurs

De
Publié par

Au sortir d'une boîte de nuit, deux "cinquantenaires", infatigables noceurs, grands ados attardés, séducteurs devant l'éternel, connaissent leur première véritable déconfiture. Cette nuit-là a été différente des autres. Comme des chasseurs, ils rentrent "bredouilles" et pour eux c'est grave ! Bilan de leur vie, échecs, gloire passée, souvenirs, anecdotes, tout défile devant leurs yeux. A travers leurs remises en cause, questionnements, doutes, ils racontent cet irrépressible besoin de consolation qui les pousse à vouloir aimer la Terre entière.
Publié le : mardi 1 mai 2007
Lecture(s) : 280
EAN13 : 9782296173255
Nombre de pages : 66
Prix de location à la page : 0,0059€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Emmanuel Schaeffer

LES NOCEURS

L 'Har111attan

DU MÊME AUTEUR

Pièce Publiée

Comment rendre l'autre fou Ed. Avant-Scène Théâtre n° 974, 1995 Diffusion à la Radio Suisse Romande, 1997 Création Festival ln d'Avignon, 1995

Pièces Inédites

Hôtel des Dieux Diffusion à France-Culture, 1988 Détours ou l'inévitable inattendu Diffusion à la Radio Suisse Romande, 1998 Création Théâtre Légendes à venir, 1998 - Théâtre Tumulte, 2005 L'exil, une tragédie optimiste La Mousson d'été, Pont-à-Mousson, 1995 Victor Pièce pour marionnettes à gaine Création et tournée Théâtre Exobus, 2000/2003 Écrans Création Théâtre du Pélican, 2005 Lazarillo, sortie clownesque Pièce inscrite au répertoire de l'Aneth, carnet de lecture n°6 Création le FacteurThéâtre, 2007

Ouvrage Collectif Si simple quand on le lit, dictionnaire d'un nouveau langage amoureux Accompagnements à l'écriture conduits en collaboration avec Jocelyne Sauvard et Luc Tartar Ed. Service Universités Culture Clermont-Ferrand, 2005

L'auteur

Natif du Mans, d'origine alsacienne. Tout jeune, il découvre le théâtre lors d'activités périscolaires. Il fait ses premiers pas dans Le baladin du monde occidental de Synge, puis comme professionnel à la Maison de la Culture de Bourges, dans Le Temps des Cerises à l'occasion du centenaire de la Commune de Paris. Formé comme comédien à l'école du TNS par Jean-Pierre Vincent et Claude Petitpierre, il s'engage dans une carrière d'acteur et travaille avec de nombreux metteurs en scène tels Armand Gatti, Bernard Sobel, Jean-Louis Hourdin, Gilles Bouillon, Catherine Anne... Parallèlement, il écrit ses premières pièces: Hôtel des Dieux, diffusée sur France Culture dans le Nouveau Répertoire Dramatique de Lucien Attoun et Comment rendre l'autre fou (aide à la création DMDTS), qu'il monte au Festival ln d'Avignon, salle Benoît XII. Le succès rencontré le pousse à continuer à interroger, par son écriture, le monde et les relations entre les êtres. Tragédie optimiste (L'exil), drame burlesque (Détours ou l'inévitable inattendu), farce (Victor), théâtre réaliste, (Lazarillo, sortie clownesque - aide à la création
DMDTS) ou comédie (Les Noceurs

-

bourse

Beaumarchais)...

il

expérimente les genres et fait sauter les verrous. Soutenu par le Centre National du Livre (bourse de résidence et bourse de création) il écrit plusieurs de ses pièces en résidence à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon. Il devient également scénariste pour la télévision et le cinéma et participe à l'écriture de plus d'une cinquantaine de scénarii tournés et diffusés. Par ailleurs, ardent défenseur de la place de l'auteur dans la société, Emmanuel Schaeffer organise des manifestations de grande envergure telles Du sous-sol au toit du Monde ou 50 auteurs font leur Nuit Blanche aux Archives Nationales.

La pièce

Deux personnages sortent de discothèque. Plutôt flambeurs et noceurs, ils sont habitués aux virées nocturnes et à la fête. Leurs escapades sont ponctuées de rencontres féminines et d'alcool. Ils reviennent rarement seuls. Pourtant cette nuit-là sera différente des autres. Comme des chasseurs, ils rentrent "bredouilles" et pour eux c'est grave! Bilan de leur vie, échecs, gloire passée, souvenirs, anecdotes, tout défile devant leurs yeux. Le constat n'est pas spécialement brillant. Nos héros sont fatigués, harassés, remués. La cinquantaine est là. Du statut de "beau", ils sont désormais dans le "vieux beau". Ils restent néanmoins des hommes dans toute leur splendeur et avec tous leurs paradoxes. Machos, arrogants, blasés, détestables, prétentieux, mais aussi sensibles, maladroits, timides et toujours porteurs de rêves d'amour, nos deux héros nous embarquent sur les pas de l'homme du 21 ème siècle...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.