Lucy Valentine (Tome 2) - Désespérément

De
Publié par

Lucy Valentine n’a pas hérité du don familial pour former des couples mais du talent de retrouver des objets égarés. Alors, au sein de l'agence matrimoniale bien connue, elle a créé une antenne, « Amours perdues ». Elle y met à profit son talent pour reconstituer des couples séparés par les hasards de la vie. Elle donne aussi régulièrement des coups de main à la police.Et elle a du pain sur la planche. Elle doit aider un vieux monsieur à retrouver sa bien-aimée de jadis et enquête également sur la disparition inquiétante d'une jeune mère famille. Pour résoudre cette énigme, l'aide de Sean, le privé le plus sexy de Boston lui est indispensable. Sean, qu’elle aime désespérément. Mais qui doit soutenir son ex, gravement malade. C'est alors que bientôt, au sein de sa propre famille, Lucy découvre un incroyable secret...
Publié le : mardi 29 juillet 2014
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290068151
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Désespérément
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
LUCY VALENTINE 1 – Follement Nº 10146
HEATHER WEBBER
L U C Y V A L E N T I N E – 2 Désespérément
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Elisabeth Luc
Vous souhaitez être informé en avantpremière de nos programmes, nos coups de cœur ou encore de l’actualité de notre siteJ’ai lu pour elle?
Abonnezvous à notreNewsletteren vous connectant surwww.jailu.com
Retrouveznous également sur Facebook pour avoir des informations exclusives : www.facebook/jailu.pourelle
Titre original DEEPLY, DESPERATELY Éditeur original St. Martin’s Press (New York) Heather Webber, 2010
Pour la traduction française Èditions J’ai lu, 2014
Pour ma famille, qui m’a appris ce qu’tait l’amour sincre.
Remerciements
Je tiens Ā exprimer ma profonde gratitude envers Jacky Sach, qui a entendu parler d’une  marieuse  mdium et m’en a souffl l’ide ; Jessica Faust, qui a tout fait pour faciliter une transition qui s’annonÇait dlicate ; Hope Dellon, dont la comptence m’encou-rage (ainsi que Lucy) Ā voir toujours plus haut. Je remercie galement toute ma  famille de St Martin’s  : Laura Bourgeois, Anne Marie Tallberg, Matthew Shear, Ryann Gastwirth, Eileen Rothschild, Jennifer Enderlin (notamment pour les titres), et tous ceux qui ont contri-bu ĀFollementetDésespérément, de A Ā Z. Je tiens Ā remercier mes amis du Massachusetts qui me rafra-chissent la mmoire quand certains petits dtails m’chappent, et tous les lecteurs qui ont pris le temps de me dire qu’ils aimaient Lucy. Merci Ā tous !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.