Menaces à Camden Crossing - Une troublante suspecte

De
Publié par

Menaces à Camden Crossing, Rita Herron
Série « Enquêtes et passions », tome 1/2

Ils enquêtent pour découvrir la vérité. Jamais ils ne se seraient attendus à trouver l’amour. On ne veut pas de toi ici. Pars, ou tu mourras. Les mots, tracés en lettres de sang sur le miroir de sa salle de bains, glacent Tawny-Lynn d’effroi. Jamais elle n’aurait dû remettre les pieds à Camden Crossing, sa ville natale. Car visiblement on lui tient encore rigueur d’avoir survécu au terrible accident de car qui, dix ans plus tôt, a coûté la vie à quinze de ses camarades de classe… Et la menace ne fait que croître quand un tireur embusqué la manque de peu. Cette fois, plus le choix : elle va devoir demander son aide à Chaz Camden, le shérif de la ville. En évitant de se consumer d’amour pour lui, comme quand elle était adolescente…

Une troublante suspecte, Jennifer Morey
Remy Lang et Sabrina Tierney ne sont qu’une seule et même personne… Après avoir enquêté sur sa nouvelle voisine, le détective privé Lincoln Ivy est déstabilisé par la surprenante découverte qu’il vient de faire. Bon sang, la séduisante jeune femme lui a menti sur son identité et, en plus, elle est recherchée pour meurtre… Alors comment la croire, lorsque, confrontée, elle lui affirme qu’elle est innocente ? Dangereusement mais irrépressiblement attiré par la belle rousse aux yeux verts qui fait naître en lui un étrange instinct protecteur, il décide de poursuivre ses recherches afin de découvrir la vérité…

Publié le : mercredi 1 octobre 2014
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280320771
Nombre de pages : 432
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
couverture
pagetitre

1

Quelque chose venait de heurter le bus.

Les pneus crissèrent, le lourd véhicule commença à zigzaguer, se déporta vers la droite et frôla le rail de sécurité.

Tawny-Lynn Boulder s’agrippa à son siège, tandis que le chauffeur tentait vainement de reprendre le contrôle. Des étincelles jaillirent lorsque le flanc du bus entra en contact avec la glissière de sécurité.

Les passagers hurlaient de terreur. Luttant pour ne pas verser dans l’allée centrale, Tawny-Lynn risqua un regard vers sa droite. Le bus s’inclinait dangereusement vers le ravin en contrebas, et la chute paraissait imminente.

Contre toute attente, le bus retomba sur ses quatre roues, et Tawny-Lynn rebondit lourdement sur son siège. Sa sœur, Peyton, poussa un cri de douleur lorsque sa tête heurta violemment un montant de vitre.

Une chaussure vola au-dessus d’un siège. Un sac de sport tomba du porte-bagages.

Ruth, la meilleure amie de Peyton, s’agrippa à elle d’une main ensanglantée.

A l’entrée du virage, le bus continua à filer tout droit et emboutit le rail dans un affreux grincement de métal déchiqueté.

L’espace d’une seconde, l’avant du bus resta suspendu dans le vide. Puis le véhicule se mit à osciller et plongea dans le ravin, se fracassant sur un rocher.

Ejectée de son siège, Tawny-Lynn eut le temps de voir s’abattre sur les sièges une pluie de verre brisé. Puis sa tête heurta quelque chose et elle perdit momentanément connaissance.

Quelques secondes ou peut-être quelques minutes plus tard, elle revint à elle avec une sensation de douleur diffuse dans tout le corps. Sa jambe gauche était coincée sous l’armature métallique d’un siège. Elle se démancha le cou pour essayer de localiser Peyton, terrifiée à l’idée qu’elle soit morte.

Elles s’étaient disputées quelques minutes plus tôt. Une stupide querelle entre sœurs.

Elle voulait se réconcilier avec Peyton avant qu’il ne soit trop tard.

Soudain, de la fumée commença à envahir le bus. Elle lutta pour dégager sa jambe, mais elle était prisonnière.

Quelqu’un pleurait à l’arrière. Les autres cris avaient cessé.

Seigneur, non ! Il n’était pas possible qu’elle soit la seule survivante.

La fumée devenait de plus en plus dense. Quelque part à travers l’épais manteau de grisaille, elle vit des flammes monter vers le ciel nocturne.

Elle toussa et s’étouffa, puis tout devint noir.

4eme couverture
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.