Néron

De
Publié par

À deux génies, César, stratège conquérant et écrivain, et Auguste, pacificateur, succédèrent trois infirmes : Tibère, neurasthénique à Capri, Caligula, fou à lier, Claude ivrogne gâteux. Advint Néron, que sa mère mit sur le trône. Adolescent d'un heureux naturel, il ne fut sans doute ni matricide ni pyromane... Mais ses prétentions artistiques le coupèrent des réalités si bien que ses contacts politiques avec les classes de la société le conduisirent au masochisme. Condamné par le Sénat et par les militaires, il se suicida sans regret, avec le seul souci de mystifier l'opinion publique et, plus tard, les historiens abusés.
Publié le : samedi 7 mars 2015
Lecture(s) : 15
EAN13 : 9782336370989
Nombre de pages : 124
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
André Dunes
NÉRON André Dunes MYSTÈREDELHISTOIRE
 ’
M
Néron
Collection « Théâtres » dirigée par Denis Pryen et Jérôme Martin Dernières parutionsAurélie VAUTRIN-LEDENT,L’Épanouie,2015. Louis VINÇA,Trilogie sahélienne, 2014. Pascal LARUE,Les Injustes, 2014. Laura et Stéphane HURT,Panik, 2014. SAINT-SORIN,Ampélopsis ou les illusions d’une jeune femme, 2014. Laurent CONTAMIN,Hérodiade, 2014. Marie-Françoise MOULADY IBOVI,L’imprudence, 2014. Gad DAHAN,La serveuse du palais, 2014. Abdelatif ELOUAHABI,L’Intrus, 2014. Daniel LABONNE,Lafimela, 2014. Loïc CHONEAU,Je te veux impeccable,2014. Léonard GAYA,Fortinbras, ou qui a tué Hamlet ?,2014.Grégory VLÉRICK,Une page d’histoire, 2014. Jean-Paul INISAN,Mohamed et Véronique,2014. Michel DESTOMBES-DUFERMONT,L’inutile, 2014. Jean-Pierre PELAEZ,Le Tartuffe nouveau,2014. Corinne FRANCOIS-DENEVE,Scènes de la vie théâtrale, 2014. Christophe PETIT,Des garçons comme s’il en pleuvait, 2014. Julie ABECASSIS,; pas les mêmesSe taire tue, parler aussi , 2014. Irène KRASSILCHIK,Il m’est arrivé quelque chose, 2014. Bernard H. RONGIER, Dernières nouvelles de William S.,2014. Aurélie VAUTHRIN-LEDENT, C’est l’histoire de la famille de l’amour… non, c’est pas ça…,2014. Laura & Stéphane HURT, Quand Jésus rencontre Freud. Suivi de Vers un Temps,2014. Jean-Paul INISAN,Philo-Circus, Tragi-comédie en deux actes et un épilogue, 2014. Agnès CHAMAK, Julie ESTRADY, Odile HULEUX,Maison close, 2013.
André Dunes
Néron
Mystère de l’Histoire
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05093-5 EAN : 9782343050935
Principaux personnages
Néron,empereur romain (37—68)
Agrippine,mère de Néron
Acté,servante personnelle de l'Empereur
Anicetus,préposé aux fêtes et spectacles
Burrus,préfet du prétoire et précepteur de Néron
Epaphrodite, l'Empereur
affranchi
secrétaire
Poppée,maîtresse, puis épouse de Néron
particulier
Sénèque,philosophe ibère, précepteur de Néron
Thrasea,sénateur opposant politique
Tigellin,préfet du prétoire après Burrus
7
de
PROLOGUE
LE RÉCITANT —Bonsoir, je vous salue ! Je suis Romain, et fier de l'être. Je m'appelle Angelo. Je suis le récitant. Je représente ici le chœur, le chœur antique(il pose un masque grec sur son visage). C'est la voix de la foule dans la tragédie grecque. C'est l'opinion publique. Ils étaient très nombreux pour commenter l'action. Trop de monde ! Trop cher ! On les entendait mal parlant à l'unisson. Je les remplace donc, pour une mission brève. Je suis ici pour deux raisons. D'abord, c'est la débilité de l'auteur de la pièce, incapable de respecter la règle des trois unités. Il a quelques excuses. Néron régna treize ans. Comment s'accommoder de l'unité de temps ? Les actions sont multiples sur de nombreux événements. Seul le lieu est unique : Rome, l'unique objet de mes bons sentiments. Je vous indique donc les thèmes des cinq actes : les débuts du héros, un jeune surdoué ; le trépas de sa mère ; puis l'incendie de Rome. Ses négociations et discours politiques. Son échec, enfin, et sa mort. La seconde raison de mon intervention, c'est la trahison de l'Histoire. L'Histoire est un roman, une élucubration que crée la fantaisie de celui qui la conte. Elle a mille versions. Dans sa majorité, elle décrit Néron comme un fou dévoyé, luxurieux et poltron. Ce mensonge évident provient des écrivains payés par les Flaviens, surtout de Suétone, auteur de la vie des douze premiers empereurs. Et les modernes ont confirmé pour le grief majeur qu'il a exécuté les tout premiers chrétiens. Fort peu, en vérité. Alors, les bonnes âmes, les bourgeois patentés soucieux de leur salut, les lâches hypocrites, et la troupe nombreuse des égoïstes bien-pensants ont condamné Néron. Pour toujours, à jamais, à pire que la mort, à la répudiation par la postérité.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.