Nous vouloir bébé

De
Publié par

Le désir de maternité devient vite une urgence lorsqu'après la trentaine on découvre que l'horloge biologique a tourné. Anne doit se soumettre à de multiples examens et traitements qui vont désormais rythmer sa vie et son couple. Elle doit se préparer à raisonner en "femelle". Elle n'y est pas plus préparée que son compagnon. Celui-là même qui se plaint de ce parcours d'obstacles, un "tue l'amour" pour Adrien qui finit par consulter en sexologie. Mais quand on tombe sur un sexologue charlatan... Panique à bord !
Publié le : dimanche 7 février 2016
Lecture(s) : 32
EAN13 : 9782140001031
Nombre de pages : 94
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Alain Bellaïche
Nous vouloir bébé
Le désir de maternité devient vite une urgence lorsqu’après la
trentaine on se réveille pour découvrir que l’horloge biologique
a tourné. Contrairement au collègue masculin du bureau, Anne
doit se soumettre à de multiples examens et traitements qui vont
désormais rythmer sa vie et son couple.
Elle doit, à son corps défendant, se préparer à raisonner en
«femelle ». Elle n’y est pas plus préparée que son compagnon.
Celui-là même qui se plaint de tous ces impératifs dictés par ce
parcours d’obstacles, qui désormais émaille leur quotidien. Un
«tue l’amour » pour Adrien qui nit par consulter en sexologie.
Mais quand on tombe sur un sexologue charlatan du style docteur
Knock… Panique à bord !
Pour couronner le tout, un nouvel et incontournable intrus
s’invite dans leur intime cocon : le labo. L’anxiété d’Adrien va le
mener à imaginer les scénarios les plus cocasses. La formulation
« nous vouloir bébé » y prend tout son sens. On ne devrait pas
toujours en rire, mais cette anxiété à la Woody Allen, très voisine
de l’autodérision, nous y autorise.
Un langage très imagé ainsi qu’un rythme soutenu contribuent à
maintenir un spectateur hilare en haleine, jusqu’au dénouement
nal de cette comédie dont on ressort di érent. Avec quelque
chose en plus.
« Votre pièce a beaucoup amusé le comité de lecture qui a trouvé
votre intrigue bien celée, e cace et comique… »
L’Avant-Scène
Alain Bellaïche, essayiste, a dénoncé avec
lucidité les incohérences de notre société qui
a marginalisé le bon sens et « marche sur la
tête». Gynécologue et témoin, il a cette fois
compilé plusieurs de ces bizarreries, souvent
« décoi antes », mais bel et bien réelles, pour
nous faire rire.
ISBN : 978-2-343-07244-9
12 €
Nous vouloir bébé Alain Bellaïche











Nous
vouloir bébé






Collection « Théâtres »
dirigée par Denis Pryen et Jérôme Martin

Dernières parutions

Thomas BITTON, Nous les génies, 2015.
Veronika BOUTINOVA, Calais Cul-de-sac, 2015.
Patrick PONCET, Albert, L’espace d’un temps, 2015.
Irène KRASSILCHIK, L’Orage, 2015.
Danielle et Christian MORRIS, Sigmund Freud et le fantôme
d’Oscar Wilde, 2015.
Robert POUDEROU, Les polyamoureux, 2015
Marie-Françoise MOULADY-IBOVI, C’est la sorcellerie
Kindoki !, 2015
Rolland BARRAUX, Le bûcher des vanités, 2015
Nicole COUDERC, Toi ma forêt, 2015.
Amadou Édouard LOMPO, Kassaï, la sœur de l’empereur suivi
de Camion-people, 2015.
Cathy NAVAS, La gouvernante, El duende... ¿Dónde está el
duende?, 2015.
Jean-Luc TABARD, Allez vous faire cuire un œuf !, 2015.
Francy BRETHENOUX-SEGUIN, Petites lâchetés, 2015.
Vincent ECREPONT, La chambre 100, 2015.
André DUNES, Néron. Mystère de l’histoire, 2015.
Aurélie VAUTRIN-LEDENT, L’Épanouie, 2015.
Louis VINÇA, Trilogie sahélienne, 2014.
Pascal LARUE, Les Injustes, 2014.
Laura et Stéphane HURT, Panik, 2014.
SAINT-SORIN, Ampélopsis ou les illusions d’une jeune
femme, 2014.
Laurent CONTAMIN, Hérodiade, 2014.
Marie-Françoise MOULADY IBOVI, L’imprudence, 2014.
Gad DAHAN, La serveuse du palais, 2014.
Abdelatif ELOUAHABI, L’Intrus, 2014.
Daniel LABONNE, Lafimela, 2014.
Loïc CHONEAU, Je te veux impeccable, 2014.
Léonard GAYA, Fortinbras, ou qui a tué Hamlet ?, 2014.
Grégory VLÉRICK, Une page d’histoire, 2014.
Jean-Paul INISAN, Mohamed et Véronique, 2014.
Alain Bellaïche












Nous
vouloir bébé













































































*





























Du même auteur
Lettre ouverte d’un médecin à une société malade, L’Âge
d’Homme, 2005.
Un gynéco dans la ville, L’Âge d’Homme, 2010.
Fables d’aujourd’hui, Editions D.R., 2012.
© L’Harmattan, 2016
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-07244-9
EAN : 9782343072449 ACTE I
ADRIEN ET SOPHIE
(Le soir, à la maison, après le travail)
Sophie
(Elle rentre chez elle énervée)
Vraiment chiante Madeleine ! Figure-toi qu’elle ne veut
pas changer ses RTT avec moi, et je ne pourrai pas
rallonger mes vacances...
Adrien
Oh mince ! Tu sais en plus que les du Guerlain nous
invitaient à passer la semaine ! Ça aurait été sympa de
prolonger avec eux...
Sophie
Bien sûr ! Quelle conne j’ai été de lui dire que ça tombait
bien pour nous. Je suis certaine qu’elle a fait ça pour nous
emmerder...justement parce que j’en ai parlé !
Adrien
Ah ! Tu en avais parlé, voilà ! Tu en dis toujours trop. Tu
n’as pas besoin de raconter toutes nos histoires...et puis, tu
sais bien comment elle est : sitôt qu’elle sait que ça nous
rend service ! Le plaisir de nous empêcher de profiter...
7Sophie
Surtout qu’elle, elle s’en fout ! Avec ses trois mômes et sa
grossesse, elle est bloquée !...
.
Adrien
N’empêche que tu serais ravie de les avoir ses gamins !
(Petit silence)
Sophie
A propos, tu sais que je viens d’annuler la soirée avec les
Dumonceau !
Adrien
Et pourquoi encore ? Ce n’est quand même pas Madeleine
ce coup-ci ! Décidément c’est la série...Tu prévois
toujours des trucs et tu te débines au dernier moment…
Sophie
Mais non, mon canard, tu sais bien que j’ai passé une
échographie cet après-midi...
Adrien
Et alors ?
Sophie
Alors ? ... Figure-toi que le médecin m’a trouvé un
« follicule dominant » sur les ovaires !
Adrien
Il domine quoi ton follicule ?
Sophie
Il domine... les autres follicules pardi !
8

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.