Passion sous contrat - Histoire d'amour nº 11

De
Publié par

Ils s’aimèrent, ils s’aiment et ils s’aimeront…

Du 1er au 14 février, Les éditions Harlequin vous prescrivent une histoire d’amour par jour pour faire durer le plaisir de la romance jusqu’à la Saint-Valentin !


Chynna est en bien mauvaise posture. Surprise dans le bureau de son patron en dehors des heures de travail, elle n’a d’autre choix que de se plier à ses exigences. Et le contrat que lui soumet Trent Payton est on ne peut plus simple : soit elle accepte de jouer le rôle de sa fiancée, soit il porte plainte contre elle…

Publié le : dimanche 1 février 2015
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280338189
Nombre de pages : 64
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1.
Qu’est-ce que c’était que ce bruit ? La porte de l’ascenseur ? L’oreille aux aguets, le cœur battant la chamade, Chynna Braden s’immobilisa. Mais aucun autre son ne lui parvint. Il était tard et les derniers employés avaient quitté l’immeuble de Kane Haley Inc depuis bien longtemps. Elle était donc seule, sur le seuil de l’immense bureau. Elle plissa les yeux, scrutant la pénombre. Etait-ce cela, entrer par effraction ? Par effraction, peut-être pas, mais ce qui était sûr, c’était qu’elle n’avait aucune raison de se trouver dans le bureau du directeur du service juridique, Trent Payton. Et surtout pas à cette heure ! — Oh, Melinda, songea-t-elle pour la énième fois avec consternation. Sa sœur avait toujours eu le chic pour la placer dans des situations extrêmement délicates. Régulièrement, Melinda se mettait dans le pétrin, et tout aussi régulièrement Chynna était chargée de l’en extirper. — Cherche une chemise verte fermée par un trombone en plastique, lui avait dit Melinda en se tordant anxieusement les mains. Si tu réussis à me la ramener, tu me sauveras la vie ! — Et du coup, moi, je risque la mienne ! maugréa Chynna, qui venait de se cogner méchamment le genou contre un angle de meuble. Armée d’une torche électrique, elle partit en quête du fameux dossier. Le rayon de lumière accrocha une photographie de Trent Payton en compagnie de Kane Haley, propriétaire et président directeur général du cabinet d’expertise comptable du même nom. Mue par un soudain accès de curiosité, elle s’en approcha. D’après ce qu’elle savait, les deux hommes avaient été camarades de chambre à l’université et, à voir le cliché, il était évident qu’il existait entre eux un très fort lien d’amitié. Ils étaient tous deux grands, bruns et séduisants. S’ils étaient amis, ils auraient tout aussi bien pu être frères. Deux frères beaux, riches et puissants. Mais Trent Payton dégageait quelque chose de plus profond. Son regard, la manière dont il souriait, l’ensemble de ses traits, même, trahissaient une détermination farouche. La détermination d’un homme à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Mais où allait-elle chercher tout ça ? C’était complètement ridicule. Elle avait eu l’occasion de le voir de loin, mais elle ne le connaissait pas du tout. Et d’après sa sœur, qui avait été son assistante pendant quelque temps, il n’y avait pas plus arrogant et vaniteux. Pourtant, cette lueur dans ses yeux… Soudain, une sorte de cliquètement la fit sursauter. Dieu merci, ce n’était que la climatisation qui s’enclenchait. Mais elle se ressaisit tout de même et se concentra sur sa tâche. Mieux valait qu’elle en finisse au plus vite ! Elle se dirigea promptement vers l’élégant classeur mural en noyer. Pourvu que les tiroirs ne soient pas fermés à clé ! Le premier s’ouvrit sans problème, mais dans les dossiers parfaitement en ordre ne figurait aucune trace de vert. Elle essaya le second, toujours sans succès. Sa troisième tentative fut la bonne : la chemise en question se trouvait là, à demi dissimulée derrière une rangée de dossiers pleins à craquer. Elle avança les doigts, et ceux-ci effleuraient le trombone lorsque, tout à coup, une puissante main hâlée s’abattit sur la sienne. Sa torche vola dans les airs, et elle laissa échapper un cri. — Vous cherchez quelque chose, Melinda ? Au-dessus de sa tête, le plafonnier s’alluma. Chynna fit face au nouveau venu. Son regard rencontra d’abord un costume de style italien à la coupe impeccable, une chemise à la blancheur immaculée tendue sur des épaules puissantes, une peau hâlée, rasée de frais… puis tomba droit sur les glacials yeux bleus de Trent Payton. Des yeux qui pour l’heure n’avaient plus rien d’attrayant !
2.
L’intruse était tout simplement ravissante. D’éblouissants yeux verts illuminaient son visage. Des yeux dans lesquels la surprise se mua en vive intelligence alors qu’elle reprenait ses esprits.
TITRE ORIGINAL :BLACKMAILED BY THE BOSS Traduction française :MARIE VILLANI cupidon :© Royaltyfree / Thinkstock Réalisation graphique couverture :A. DANGUY DES DESERTS © 2001, Harlequin Books S.A. © 2008, Traduction française : Harlequin S.A. ISBN 978-2-2803-3818-9
Tous droits réservés, y compris le droit de reproduction de tout ou partie de l’ouvrage, sous quelque forme que ce soit. Ce livre est publié avec l’autorisation de HARLEQUIN BOOKS S.A. Cette œuvre est une œuvre de fiction. Les noms propres, les personnages, les lieux, les intrigues, sont soit le fruit de l’imagination de l’auteur, soit utilisés dans le cadre d’une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnes réelles, vivantes ou décédées, des entreprises, des événements ou des lieux, serait une pure coïncidence. HARLEQUIN, ainsi que H et le logo en forme de losange, appartiennent à Harlequin Enterprises Limited ou à ses filiales, et sont utilisés par d’autres sous licence.
83-85, boulevard Vincent-Auriol, 75013 PARIS — Tél. : 01 42 16 63 63 Service Lectrices — Tél. : 01 45 82 47 47 www.harlequin.fr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi