Prête à succomber - Episode 1 : Soumission

De
Publié par

Où le désir inattendu entre deux étrangers leur fait jouer un jeu dangereux dans la quête du plaisir.

Après avoir découvert que son petit ami la trompait, Devon décide de se consoler en partant quelques jours dans une petite ville de Californie. Elle y rencontre un hommme mystérieux, Zach, dont le seul regard lui donne le vertige.
La sage jeune femme laisse alors s’exprimer sa sensualité, surtout lorsque Zach la persuade de renoncer à tout contrôle. Mais Zach est aussi fin manipulateur, et sait souffler le chaud et le froid.
Lorsque Devon se présente à Phyrefly Aviation, où elle a décroché un poste, elle découvre que son PDG, Zacharie Saint-Brenton, n’est autre que Zach, dont le magnétisme lui donnera bien du mal pour rester strictement professionnelle…
Publié le : mercredi 19 juin 2013
Lecture(s) : 27
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782501091602
Nombre de pages : 96
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
LAUREN JAMESON
prête à succomber s o u m i s s i o n 1
traduit de l'anglais (États-Unis) par Lisa Nivez
Red Velvet
© 2013 by Lauren Jameson. All rights reserved including the right of reproduction in whole or in part in any form. This edition is published by arrangement with NAL Signet, a member of Penguin Group (USA) Inc.
© Hachette Livre (Marabout) 2013 pour la traduction française. ISBN : 978-2-501-09160-2
À Deirdre. J’aimerais être elle un jour.
Je veux juste me sentir sexy.
1
Avec une grimace, je fais glisser le tissu en soie ajourée de mes épaules. Qu’est-ce qui m’est passé par la tête ? Une fille avec des formes généreuses – moi en l’occurrence – ne peut pas porter ce genre de frous-frous. Cet essayage était une très mauvaise idée.
Ma frange se colle à mon front en sueur alors que je me débats pour m’extirper de la nuisette. Je m’imagine la laisser tomber à terre et la piétiner, par pure frustration, mais je résiste à cette impulsion et la remets soigneusement sur son cintre en plastique. C’est ce que je fais toujours, après tout – refouler mes vrais sentiments, afficher un joli sourire alors que j’ai envie de hurler.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.