Retour au Texas

De
Publié par

Retour au Texas, Marin Thomas
Après des années à New York, Olivia est de retour, le temps de ses vacances, dans sa ville natale : elle doit revoir Cullen, son amour de jeunesse, et lui dire adieu avant d’accepter de se marier ! Très vite, pourtant, elle est bouleversée. Car retrouver Cullen après tant de temps éveille en elle des sensations qu’elle croyait enfouies à tout jamais.
Publié le : mercredi 15 juin 2016
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280352468
Nombre de pages : 80
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
couverture
pagetitre

1.

Boîte de nuit typique de la région de Hill Country, situé à une dizaine de kilomètres de Surrender, petite ville du Texas, le Frog Palace était célèbre pour sa bière à la rhubarbe, sa clientèle turbulente et ses concours de taureau mécanique du samedi soir.

Olivia Bennett n’y avait jamais mis les pieds jusqu’à ce soir. Parce que c’était le seul moyen qu’elle avait trouvé pour laisser son passé, ou plutôt, un certain cow-boy, derrière elle et pouvoir, enfin, passer à autre chose.

Elle glissa une main sur son jean trèsajusté, arrangea sa ceinture de strass scintillant de mille feux, fit bouffer le jabot de son chemisier de satin noir et rejeta ses cheveux roux en arrière.

Un… deux… trois… Elle entra dans le saloon.

Les accords stridents des guitares sèches lui déchirèrent les tympans. Ses yeux s’accoutumant à la lumière tamisée, elle distingua les publicités pour marques de bière soulignées de néon et les photographies dédicacées d’anciens chanteurs de country qui ornaient les murs. Elle scruta ensuite la marée de cow-boys et cow-girls sans apercevoir un visage familier. Pas très étonnant. Bien qu’elle ait grandi à Surrender, ses parents avaient fait en sorte qu’elle fréquente peu les gens du cru.

Très jeune, elle avait été mise en pension, puis elle était partie faire ses études sur la côte Est. Ensuite, elle avait décroché un poste dans une société d’investissement new-yorkaise, et la Grosse Pomme était devenue son foyer. C’était là-bas qu’elle comptait faire sa vie si elle parvenait à laisser Surrender derrière elle.

Un sifflement retentit et les têtes des hommes accoudés au bar pivotèrent dans sa direction. Un cow-boy quitta son tabouret et vint l’examiner avec un intérêt qu’elle jugea déplacé.

— Olivia Bennett ?

— En personne.

— Tu ne te souviens pas de moi, on dirait ? Rich Doyle. Je suis un ami de Cullen. Nous avons été à l’école ensemble.

Cullen. La raison pour laquelle elle s’était pomponnée et aventurée dans ce dancing, lieu de prédilection des cow-boys de rodéo. Elle espérait tomber sur lui et, en le revoyant, éradiquer une fois pour toutes les sentiments qu’elle éprouvait encore pour son ami d’enfance. Cela fait, elle reprendrait le premier vol pour New York.

— Cullen sait que tu es en ville ?

Elle secoua la tête. Elle n’avait même pas averti ses parents de sa venue, et ils avaient eu la surprise de la voir débarquer au ranch cet après-midi, dans une limousine de l’aéroport.

— Tu veux une bière à la rhubarbe ?

Elle préférait nettement le vin, mais elle avait les nerfs à vif, et un coup de fouet serait le bienvenu pour trouver le courage d’affronter Cullen.

— Une bière, c’est parfait. Merci.

Rich se poussa pour lui faire une place au bar.

— Hé, les gars ! Je vous présente Olivia Bennett. Son père est propriétaire du Bennett Ranch.

Les présentations lui valurent des signes de tête, un chapeau soulevé et quelques sourires édentés. Après quoi, Rich lui tendit une chope de bière rose pâle.

— Bois vite, dit-il. Ça paraît moins amer.

Consciente d’être le point de mire des cow-boys, elle avala une gorgée, puis deux, avec la sensation que le liquide lui remontait du fond de la gorge.

En la voyant tousser, les cow-boys lui manifestèrent leur soutien en scandant :

— Li-via… Li-via… Li-via !

Les yeux humides, elle termina sa bière et reprit sa respiration.

Rich lui tendit une deuxième chope.

— Tu verras, la deuxième passe beaucoup mieux, assura-t-il.

Parvenue à la moitié de son verre, elle décida que, finalement, le goût de la bière à la rhubarbe n’était pas si atroce. Mais quand Rich posa une troisième chope devant elle, la tête lui tournait.

— Aujourd’hui, Cullen est arrivé premier au concours de monte de taureau, pendant le rodéo de Pineyton, annonça Rich.

— Super.

Cullen avait commencé à participer aux concours de rodéo locaux juste après son départ pour l’université. Presque un an plus tard, l’été suivant leur rupture, il suivait le circuit, ce qui lui avait fourni un prétexte commode pour l’éviter. Elle ne l’avait pas revu depuis.

images
4eme couverture
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.