Réunis par un bébé - Un ennemi si séduisant - Un mystérieux inconnu

De
Publié par

Réunis par un bébé, Amy Weaver

Lorsque, après une aventure passagère, son test de grossesse vire au bleu, Lainey Keelers comprend que rien ne sera jamais plus comme avant. Jusqu’ici, elle a toujours montré du cran, n’hésitant pas à partir vivre loin de sa famille, à gérer seule sa propre boutique de fleuriste — mais la perspective d’élever seule son enfant l’effraie. Alors, lorsque Ben Lawlesse, qu’elle connaît depuis longtemps, lui propose de l’aide, Lainey est tentée. Mais Ben sera-t-il prêt à aller au-delà et à lui donner ce à quoi elle aspire le plus au monde : une vraie famille ?

Un ennemi si séduisant, Nikki Logan

Dès qu’elle pose les yeux sur Aiden Moore, Tash sent qu’elle est en danger. La rivalité de leurs familles respectives ne leur laisse pas d’autre choix que d’être des ennemis l’un pour l’autre. Alors, elle ne va tout de même pas tomber dans les bras d’Aiden ? Pas après le scandale qui a opposé leurs parents ?... Mais, d’un autre côté, comment résister à son charme tentateur ? Oscillant entre le ressentiment et l’amour, Tash ne sait que faire…

+ ROMAN REEDITE GRATUIT : Un mystérieux inconnu, Cara Colter

Publié le : lundi 1 septembre 2014
Lecture(s) : 5
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280321945
Nombre de pages : 416
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1.
Le bâtonnet étaît rose. Fermant es yeux, Laîney Keeer paça e test à hauteur de son regard, puîs rouvrît entement es paupîères. Rose, aucun doute possîbe. Peut-être devaît-ee reîre es înstructîons pour s’assurer que… Comment était‑ce possibe ? Quee questîon ! Ee savaît très bîencommentee en étaît arrîvée à. Aînsî queetquand. D’une maîn trembante, ee saîsît a boïte du test, tout en se souvenant parfaîtement des expîcatîons de a notîce, ue pusîeurs foîs. Pîre, ee avaît obtenu e même résutat avec es quatre précédents tests, de marque dîfférente, dont es embaages s’entassaîent dans a poubee. Positif. Etaît-ce donc e prîx à payer pour une stupîde nuît de paîsîr? D’un geste rageur, ee donna un coup de pîed dans a petîte corbeîe… qu’ee rattrapa avec un rîre strîdent, avant que son contenu se déverse sur e carreage. Cette hîstoîre étaît grotesque. A peîne crédîbe. Quînze ans après a cérémonîe de remîse des dîpômes, ee avaît retrouvé e capîtaîne de ’équîpe de footba du ycée — Jon, e garçon quî avaît faît battre son cœur pendant des années — et avaît passé a nuît dans ses bras. Ee sentît son pous s’accéérer. Résutat, ee attendaît un enfant. — Moî quî croyaîs être enrhumée ! dît-ee à a chatte tachetée quî ’observaît, postée devant a porte de a sae de baîns.
7
Panda uî répondît d’un regard énîgmatîque. — Pas un seu înstant je n’aî îmagîné être enceînte… Céibataire et enceinte. Pîe au moment où ee venaît de monter une affaîre et où sa vîe personnee s’avéraît très înstabe. Que dîraîent ses parents ? Ee grîmaça à cette pensée. A trente-troîs ans, ee auraît déjà dû gravîr avec aîsance es marches du succès et s’épanouîr dans une brîante carrîère. Au îeu de cea, ee s’obstînaît à stagner tout en bas de ’échee. Se mordîant a èvre înférîeure, ee jeta un dernîer regard au bâtonnent rose avant de e ancer avec es autres dans a poubee. Cînq tests de grossesse ne pouvaîent pas mentîr. Maîntenant, ee devaît réléchîr. — Ouî, réléchîr…, dît-ee à a chatte, quî approuva d’un ong mîauement. Que faîre ? Ee enjamba ’anîma et rejoîgnît e couoîr quî desservaît sa chambre, pas pus grande qu’un mouchoîr de poche. Et entement, ee aîssa a panîque a gagner. Ee aaît devoîr déménager. Le petît appartement sîtué au-dessus de sa boutîque, Le Nénuphar, convenaît parfaîtement à une céîbataîre avec un chat obèse. Maîs avec un bébé…? Ee savaît que es nourrîssons récamaîent une foue d’attentîons. Soudaîn, ee posa une maîn sur son ventre pat. Un bébé. Ee aaît être mère. Que genre de mère ? Sa famîe et son ex-marî uî avaîent maîntes foîs répété qu’ee étaît înconstante. Or, un enfant avaît besoîn de stabîîté pour s’épanouîr. Et s’îs avaîent tous raîson ? Par exempe, ee n’avaît guère faît preuve d’un grand sens des responsa-bîîtés, e soîr de cette fameuse réunîon avec es ancîens éèves du ycée. Avec une profonde înspîratîon, ee chassa es armes quî uî montaîent aux yeux. Ce n’étaît pas e moment de peurer aors que a boutîque s’apprêtaît à ouvrîr. Et puîs,
8
son empoyée et amîe, Beth Gatîca, n’aaît-ee pas arrîver d’une mînute à ’autre ? — Par où commencer ? it-ee à voîx haute pour se motîver, passer à ’actîon et prendre es bonnes décîsîons. Avant toute chose, ee aaît consuter un médecîn — maîs pas ceuî de sa famîe, qu’ee préféraît évîter. Ee se rendraît à Traverse Cîty. Rassurée par ce choîx, ee tendît a maîn vers ’annuaîre. — Laîney ? La voîx de Beth s’éeva derrîère a porte de ’appartement. — Est-ce que tout va bîen ? Laîssant tomber e Bottîn, ee croîsa son relet dans e petît mîroîr accroché dans ’entrée. Des mèches foes s’échappaîent de sa queue-de-cheva et ee avaît des yeux cernés, perdus dans un masque bafard. Pourtant, ne prétendaît-on pas que es femmes enceîntes rayonnaîent d’un écat partîcuîer ? — Ouî, ça va, Beth. J’arrîve. — Bon… Tant mîeux, parce que nous avons un petît probème. Et pas des moindres !répondît-ee en son for întérîeur, tout en déverrouîant a porte. — Que genre de probème ? Ee se réjouîssaît presque de cette soudaîne dîversîon, quî uî permettraît de penser à autre chose que sa grossesse pendant queques mînutes. — Vîens voîr. Comme Beth uî tournaît e dos pour redescendre ’esca-îer, ee admîra un înstant es ongues bouces brunes de son amîe, puîs uî emboïta e pas. Et à peîne entrée dans a remîse, ee fut aussîtôt assaîîe par ’odeur des leurs fraïches. Beth, ee, désîgna ’une des deux chambres froîdes. — La température n’est pas assez basse. Le régage est bon, maîs î y faît treîze degrés de trop. — Oh non… La chambre froîde devaît durer encore une année. Et a
9
camîonnette, au système de transmîssîon assez fantaîsîste, au moîns sîx moîs. De préférence, douze. Une seconde, ee songea à son dernîer reevé bancaîre, et eut a brusque împressîon que sa tête étaît prîse dans un étau. Ee se massa es tempes du bout des doîgts. Sî Le Nénuphar ne dîsposaît pus que d’une seue chambre froîde, ee devraît réduîre son stock et ne pourraît pus répondre aux besoîns de ses cîents, au rîsque de perdre beaucoup d’argent. Or, dans sa sîtuatîon actuee, ee ne pouvaît pas se permettre de négîger un cent. Le budget de a boutîque étaît extrêmement serré. Ouvrant a porte de a sae réfrîgérée, ee constata à son tour a défaîance : a température étaît bîen trop éevée. — S’î te paït, appee Gary, e type de Genera Repaîr, et demande-uî de passer dans a journée. Beth hocha a tête avant de tourner es taons. De son côté, Laîney commença à trîer es leurs es pus fragîes pour es transporter au pus vîte dans ’autre chambre. Et tout en respîrant par à-coups, ee s’efforça de garder à dîstance ’angoîsse quî a rongeaît. Dans son état, ee devaît apprendre à maïtrîser ses émotîons. Maîs tout en trîant son stock avec des gestes méca-nîques, ee sentît bîentôt e parfum boîsé des leurs uî chatouîer es narînes. Les paupîères coses, ee huma e méange des fragrances sucrées, à a foîs vertes et fraïches. D’ordînaîre, ee se détendaît toujours au mîîeu de ces senteurs déîcîeuses. Sauf aujourd’huî. Ce matîn, même parmî es arômes dont ee raffoaît, ee ne parvenaît pas à oubîer ses soucîs. Ee serra es dents. Compte tenu de a vétusté du matérîe, ee avaît toujours su que a panne de a chambre froîde étaît înévîtabe. Sa grossesse, en revanche… Sî ee avaît eu a bonne îdée de rester chez ee, deux moîs pus tôt, sans doute n’en seraît-ee pas à. Ee s’étaît jetée dans a gueue du oup en acceptant cette învîtatîon.
10
A ce moment, ee entendît a voîx de Beth derrîère ee, quî a ramena tout de suîte sur terre. — Gary m’a promîs de venîr vers 10 h 30. Est-ce que je peux t’aîder ? Ee consuta sa montre. Le réparateur n’arrîveraît pas avant une heure et demîe. — Voontîers. Nous aons înstaer es espèces es pus déîcates dans ’autre chambre. Regroupons-es d’abord près de a porte, pour évîter de a aîsser trop ongtemps ouverte. Dans ’îmmédîat, ee devaît préserver une température aussî basse que possîbe dans a sae défectueuse, ain de protéger sa marchandîse. Vu sa sîtuatîon inancîère, ee ne pouvaît pas perdre un te ot de leurs. — Ça va, Laîney ? uî demanda Beth, es sourcîs froncés, en rassembant des brassés d’œîets. Tu es toute pâe, ce matîn. Ee retînt son soufle. Devaît-ee avouer a vérîté à Beth ? Pouvaît-ee partager avec ee sa déconvenue ? Ees se connaîssaîent depuîs des années et son amîe ne se moqueraît sûrement pas d’ee. Jamaîs Beth ne tourneraît en dérîsîon son moment d’égarement avec Jon, ee en étaît certaîne. Et puîs, ee avaît désespérément besoîn de se conier. Lainey ? Debout devant ee, Beth a ixaît d’un aîr înquîet. Ee hésîta encore une seconde. — Je suîs enceînte ! âcha-t-ee enin, avant de fondre en armes. Reposant brusquement es bouquets sur une étagère, Beth prît son amîe dans ses bras. — Oh ! Laîn… Tu en es sûre ? Tout en essuyant ses joues macuées de armes d’un revers de a maîn, ee hocha a tête. — Certaîne, Beth. Avec cînq tests de grossesse posîtîfs, ee pouvaît dîfi-cîement se tromper.
11
— Maîs je vaîs tout de même consuter un médecîn, pour conirmatîon. — Et depuîs combîen de temps es-tu enceînte? J’îgnoraîs que tu avaîs… un petît amî. Baîssant es paupîères, ee répîqua d’une voîx tendue : — Je n’en aî pas, justement! Et je suîs enceînte d’envîron huît semaînes. Suîte à un rapîde cacu menta, Beth en tîra es concu-sîons quî s’împosaîent. — Ah… ça remonteraît à cette fameuse soîrée organîsée par es ancîens du ycée ? Tout en acquîesçant, ee sentît ses épaues s’affaîsser. Le moment venu, comment expîqueraît-ee à son enfant es cîrconstances de sa conceptîon ? — Et quî est e père ? demanda Beth. Non sans embarras, ee s’écaîrcît a voîx. — Jon Meîer. Nous… nous sommes revus avec paîsîr. — Apparemment, it Beth, avec une petîte moue comîque. — Je doîs uî en parer, maîs î vît sî oîn… Et puîs, ce n’étaît qu’une aventure sans endemaîn. Nous nous sommes protégés maîs… Ee marqua une pause pour renîler, et tamponner ses yeux avant de précîser : — … î y a vîsîbement eu un probème. Un énorme probème !songea-t-ee pour a énîème foîs de a journée. — Tu penses que Jon ne feraît pas un bon père ? — Je n’en aî pas a moîndre îdée. Nous n’avons pas vraîment eu e temps d’aborder ce genre de sujet au cours de a réunîon ! Et puîs î habîte à Los Angees, où î travaîe dans e secteur du dîvertîssement. A mon avîs, î ne renoncera pas à sa sîtuatîon et sa vîe au soeî pour revenîr dans e nord du Mîchîgan. — L’arrîvée d’un enfant change souvent a donne. — Exact. Ee préféraît d’aîeurs ne pas y penser. — Maîs î n’a jamaîs été questîon de…çaentre nous.
12
Ee se tut un înstant. Comment avaît-ee pu partîr au bras de Jon ce soîr-à? Quee mouche ’avaît pîquée? Avaît-ee perdu toute coniance en ee suîte à son dîvorce, au poînt de suîvre e premîer homme séduîsant quî uî sourîaît ? Pour ’heure, ee préféra îgnorer ces questîons. — Tu feras une mère formîdabe. — Tu… tu croîs ? Touchée par a coniance de Beth, ee réprîma un petît frîsson. Sa famîe ne réagîraît certaînement pas de a même façon en apprenant a nouvee. — Je ne croîs pas, j’en suîs sûre, Laîney Keeer ! Tu as toujours été formîdabe avec mes enfants. Et maîntenant, occupons-nous de ces leurs avant ’arrîvée de Gary.
— Ee peut très bîen vous âcher compètement du jour au endemaîn. Laîney dégutît avec peîne. Avaît-ee bîen entendu ? Le verdîct du réparateur sembaît sans appe. Un an. La chambre froîde devaît résîster encore une petîte année. Etaît-ce trop demander ? — Vous… vous en êtes sûr ? — Ouî. On peut a raistoer pour proonger sa durée de vîe de queques moîs, maîs vous devrez a rempacer à un moment ou à un autre. Comme Gary ponctuaît cet avertîssement d’un regard peîn de sympathîe, ee soupîra en hochant a tête. — Faîtes pour e mîeux. Dans ’îdéa, j’aîmeraîs que cet appareî dure e pus ongtemps possîbe. Le réparateur s’attea aussîtôt à a tâche. A ’autre bout du oca, côté boutîque, Beth préparaît une superbe composîtîon lorae. En dépît de son bon prîx, cette vente ne couvrîraît certaînement pas es fraîs d’achat d’une nouvee chambre froîde, même d’occasîon. — Mercî et bonne journée, décara Beth, tout sourîre, en raccompagnant e cîent vers a sortîe.
13
A peîne a porte refermée, ee se tourna vers Laîney. — Aors ? — Nous devons changer a chambre froîde. Et au pus vîte, seon Gary. Brusquement épuîsée, ee s’accouda au comptoîr pour ne pas tomber. — Comme tu e saîs, ce n’est pas vraîment e moment. Maîs seraît-ce jamaîs e bon moment ? Héas, ee ne voyaît pas comment garder a boutîque ouverte avec une seue chambre froîde. Or sî e magasîn ne rapportaît pus d’argent, împossîbe d’acheter un nouve appareî. Et puîs… comment éever un enfant sans source de revenus ? Face à ce cerce vîcîeux, ee fut prîse de nausée. Devraît-ee ajouter un échec suppémentaîre — et que échec ! — à une îste déjà ongue ? Se gîssant à son côté, Beth s’appuya à son tour près de a caîsse enregîstreuse. — Bîen, réféchîssons ! Le marîage des Hîggîns approche. Sî nous pouvîons fournîr en leurs d’autres cérémonîes de ce genre, ce seraît parfaît. D’autant que nous avons égaement pusîeurs commandes pour des funéraîes. Peut-être que… Ee hésîta, maîs Laîney ut sans peîne dans ses pensées. — … que nous ne serîons pas dans cette sîtuatîon, sî ma mère faîsaît appe à nos servîces ? dît-ee à sa pace. Nous sommes bîen d’accord, Beth ! Ce n’est pourtant pas faute de m’être proposée. Chaque foîs qu’ee abordaît e sujet, sa mère uî répondaît que sa leurîste habîtuee avaît pîgnon sur rue et ne rîsquaît pas de fermer boutîque. A demî-mots, ee însînuaît qu’ee s’attendaît à un nouve échec de a part de sa ie. Encore. — Je saîs, Laîn. Que dommage qu’ee ne te soutîenne pas ! Maîs j’auraîs peut-être mîeux faît d’évîter e sujet… — Ne t’înquîète pas, tu t’es bornée à dîre a vérîté.
14
Après un coup d’œî à sa montre, ee se redressa. — Bon! Nous devrîons putôt nous occuper des îvraîsons. L’înstant d’après, occupée à composer es bouquets commandés par certaîns de eurs idèes cîents, ee se mît à cogîter. Laîsseraît-ee son affaîre pérîcîter au îeu de soîcîter ’aîde de ses parents ? Is uî prêteraîent de ’argent, ee n’en doutaît pas. Maîs îs uî împoseraîent aussîeurscondîtîons — une foue de contraîntes dont ee ne vouaît pas. En ouvrant Le Nénuphar, ee avaît vouu prouver à a terre entîère qu’ee étaît capabe de réussîr sa vîe sans dîpôme ou rîche marî à ses côtés. Maîs pour ’heure, ee peînaît à atteîndre son objectîf. Sa maette à outîs dans une maîn, Gary apparut à cet înstant pour déposer une facture sur e comptoîr. — Le probème est régé, madame Keeer, maîs e répît sera de courte durée, je vous e répète. Vous avez deux ou troîs moîs devant vous. Sîx, au mîeux. Désoé de ne pas avoîr de nouvees pus réjouîssantes à vous annoncer. — Votre réparatîon est déjà înespérée! s’excama-t-ee. Et mercî encore d’être venu sî vîte. — Je vous en prîe. Bonne journée, mesdames. Au son du carîon de a porte, ee soupîra. Ce matîn, ee n’étaît guère d’humeur joyeuse et son mora baîssa en lèche en découvrant e montant de a facture. Ee avaît acheté ce magasîn de leurs neuf moîs pus tôt, conscîente des rîsques encourus. Rîen ne garantîssaît aors ’état et a ongévîté du matérîe. Pourtant, magré ses dîficutés inancîères, ee ne regrettaît pas une seconde son acquîsîtîon. Jamaîs ee n’avaît exercé une actîvîté autant en adéquatîon avec ses aspîratîons. Au poînt, d’aîeurs, qu’ee projetaît d’acheter un jour tout e bâtîment. En sîence, ee contînua à travaîer aux côtés de Beth jusqu’à termîner toutes es commandes. La chambre froîde, quî avaît retrouvé une température normae, ne sembaît pus donner d’autre motîf d’înquîétude. Après avoîr rangé
15
es dernîers bouquets à ’arrîère de a camîonnette, Laîney referma a portîère. — Une bonne chose de faîte ! J’espère que nous aurons d’autres commandes dans ’après-mîdî. — Croîsons es doîgts ! répondît Beth en s’înstaant au voant. Sur e poînt de démarrer, ee se pencha à a portîère et ança : — I est presque mîdî. Au retour, je m’arrêteraî chez Dottîe acheter des mufins au fromage. Nous avons bîen mérîté une petîte pause après cette matînée rîche en émotîons ! — Mmm…, it Laîney, a mîne gourmande. Je t’attends avec împatîence ! De nouveau, e carîon de a porte tîntînnabua, et ee regagna a boutîque pour accueîîr son nouveau cîent. Ou putôt sa cîente, venue acheter un bouquet pour une jeune maman et son nouveau-né. Tout en pîquant de déîcats feuîages parmî es roses et tuîpes aux tons paste, ee songea pour a centîème foîs à dîversîier sa cîentèe. Ee rêvaît de nombreuses commandes destînées à céébrer d’heureux événements. Des naîssances, par exempe. A cette pensée, ee rîpa sur e ruban vert dont ee venaît d’entourer es tîges. Ee dîsposaît de sept moîs pour stabîîser inancîèrement sa boutîque… et pour se préparer à devenîr ee-même mère. Une mère céîbataîre. Ee étaît au moîns certaîne d’une chose : nu ne uî reprocheraît jamaîs d’avoîr opté pour a facîîté.
S’engageant dans ’aée menant à a vîeîe ferme de sa grand-mère, Ben Lawess raentît. Toujours a même façade banche, es mêmes voets noîrs. En revanche, a baancee înstaée sous e grand porche avaît dîsparu,
16
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.