Sam et Julie ... Histoires d'eau

De
Publié par

Pour lui prouver son amour, Sam, jeune saltimbanque et magicien, propose à Julie de l’emmener au paradis. Malheureusement l’exercice échoue. Transportée dans le temps, l’adolescente en sortira cependant grandie d’une aventure extraordinaire.


Publié le : mercredi 29 juillet 2015
Lecture(s) : 4
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332974112
Nombre de pages : 34
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-97409-9

 

© Edilivre, 2015

Sam et Julie... Histoires d’eau

 

 

Sujet : Un voyage extraordinaire

Le bus de 18 h 40 s’arrêta sur la place d’Uxem, j’étais parmi les passagers qui descendaient quand soudain, sortant de nulle part, Sam fit son apparition. Je l’avais repéré, au petit matin, tandis qu’il stationnait l’un des camions rouges du cirque Édalno en face de l’église. Sa longue queue de cheval brune et soigneusement tressée semblait sortir de son crâne rasé. Il était plus grand que l’an dernier, plus large, plus beau, plus homme et déchaînait en moi comme à chacun de ses passages, le désir chronique de l’approcher, de le séduire.

Nous nous étions rencontrés ici même quelques jours avant mes treize ans et il m’avait serré dans ses bras contre la roulotte de Kévin, le clown géant qui se moque des grands et fait rire les enfants.

Différent des autres garçons, il s’obstinait à vouloir rendre heureux les défavorisés, à protéger les faibles, à combattre ce qui réduit le droit au bonheur, à l’égalité. Tantôt jongleur et magicien, aussi agile que les jeunes tigres qu’il endormait au son de sa voix, le héros de mes rêves attendait mon retour de l’école. Nous nous embrassâmes lentement sur les joues, seuls, enveloppés d’un incomparable silence qui exprimait pourtant la joie de nos retrouvailles. Il me prit par l’épaule et me fit entrer fièrement sous son propre chapiteau.

– Regarde comme tout est beau. Aucun apprenti de la balle ne possède pareil endroit pour bosser en s’amusant. Qu’en penses-tu ? Aimes-tu ?

Les larges bandes bleues et blanches de la toile dépliée sur l’impressionnant squelette du palais ressemblaient à celles des tentes marocaines sous lesquelles des danseuses du ventre perturbent des touristes affalés sur de somptueux canapés.

– Oui, c’est vraiment très joli. Tu as beaucoup de chance de vivre cette vie-là !

– Je t’ai promis un jour de t’emmener au paradis. Si tu le veux et si tu as confiance en moi, ferme les yeux un instant et quand je te demanderai de les ouvrir à nouveau, alors nous y serons ensemble.

Je devais me passer des arguments galants qu’il n’avait pas utilisés pour me convaincre de l’accompagner, mais nous étions jeunes et...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Survivre

de rageot-editeur

Le chaste monde

de editions-actes-sud

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant