Scandale chez les Danforth

De
Publié par

Exclu e-book !
Ils ont tout : le pouvoir, l'ambition, la fortune. Un scandale met leur réputation en danger. Seule la passion pourra les sauver...
Ayant réussi à se glisser parmi les invités au gala organisé en l’honneur d’Abraham Danforth, Lea Nguyen est déterminée à y faire éclater la vérité. Une vérité qui risque de mettre un terme aux ambitions politiques de l’influent homme d’affaires. Car Lea est la preuve vivante qu’Abraham Danforth n’est pas l’homme vertueux dont il veut donner l’image à ses électeurs. Alors que la jeune femme s’apprête à tout révéler à l’assistance, Michael Whittaker, le garde du corps d’Abraham, l’en empêche. Et lorsqu’il la ramène chez lui après qu’elle a eu un malaise, Lea est bouleversée par sa gentillesse et son tact. Mais comment pourrait-elle faire confiance à un homme qui est employé par celui qu’elle veut obliger à reconnaître ses responsabilités… ?
Publié le : mercredi 1 mai 2013
Lecture(s) : 20
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280299794
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
SHERI WHITEFEATHER

De ses origines indiennes, Sheri WhiteFeather a hérité le goût de la cuisine ethnique et des danses traditionnelles appelées pow-wow. Elle aime aussi flâner dans les galeries d’art et fouiller dans les surplus de fripes où elle déniche avec bonheur des vêtements « vintage ».

Mais sa grande passion, c’est l’écriture. Elle aime participer à l’histoire d’une saga et, après Les Barone etles Conti, elle signe ici un des volumes de La Dynastie desDanforth.

Sheri vit dans le sud de la Californie avec sa famille et des chats… sauvages.

1.

4 juillet, Savannah, Georgie

Dans le grand salon de réception du Twin Oaks Hotel, à Savannah, le gala de collecte de fonds pour la campagne électorale d’Abraham Danforth battait son plein et les invités, souriants et détendus, semblaient tous s’amuser. Mais Michael Whittaker restait sur le qui-vive. Il avait été recruté par le candidat au Sénat pour assurer sa sécurité après que ce dernier eut reçu des mails menaçants signés par une mystérieuse Lady Savannah, et ce soir il veillait à ce que rien ne vienne troubler le bon déroulement de cette fête.

Surveillant la foule compacte, il se tenait à quelques pas du politicien qui discutait avec un petit groupe de bénévoles. Soudain, son attention se porta sur une jeune femme qui se tenait à proximité du bar. Elle restait à l’écart de l’agitation et semblait tendue.

Pourquoi ? s’interrogea-t-il, troublé par l’expression indéchiffrable de la jeune femme. Son expérience professionnelle lui permettait en général de voir au-delà des apparences, mais là, il devait s’avouer vaincu… par sa beauté. Comment ne pas remarquer la couleur crémeuse de sa peau, sa chevelure brune, lisse et brillante, élégamment tirée en chignon sur la nuque, ses yeux légèrement bridés qui lui donnaient un regard exotique ? La jeune femme était magnifique et sa silhouette mise en valeur par une robe de soie d’un bleu vibrant, largement fendue sur le côté. Cette toilette sophistiquée contrastait avec son attitude, douce et réservée.

Elle croisa son regard. L’espace d’un instant, ils se dévisagèrent au-dessus de la foule bruyante.

Elle s’empressa de détourner la tête, mais Michael avait eu le temps de déceler une lueur de douleur dans ses yeux, une émotion qu’elle essayait de masquer. Il fut saisi d’un désir soudain de la protéger, de la prendre dans ses bras…

De l’embrasser ?

Il secoua la tête. Que lui arrivait-il donc ? Le moment était vraiment mal choisi pour un coup de foudre !

La seule femme qui devait occuper ses pensées était la mystérieuse inconnue qui poursuivait le clan des Danforth de ses menaces. Et cette gracieuse jeune femme ne ressemblait en rien aux criminelles que Michael avait l’habitude de rencontrer dans son travail de détective privé. Le désarroi qu’il avait cru déceler chez elle n’était peut-être que de la timidité. Sans doute avait-elle du mal à trouver ses marques au sein de la haute société de Savannah qui se pressait ce soir pour apporter son soutien à celui que tout le monde donnait gagnant pour les élections sénatoriales.

Qu’attendait-elle ? Qui était-elle ? Une journaliste qui espérait obtenir une interview ? Une admiratrice qui attendait le bon moment pour aborder l’homme séduisant dont les tempes argentées ajoutaient encore de la distinction à son allure patricienne — un bon parti, à n’en pas douter, veuf et riche de surcroît.

Michael fut tiré de ses interrogations par Abraham Danforth qui lui fit signe de le rejoindre sur la terrasse. Michael lui emboîta le pas et tous deux sortirent à l’air libre.

L’air d’été était chaud et le ciel scintillait de mille étoiles naissantes. Quelques minutes auparavant, un feu d’artifice avait, dans un roulement de tonnerre, embrasé la nuit sous les yeux de la foule disséminée sur l’immense pelouse et sur les terrasses de l’hôtel.

Abraham Danforth s’était appuyé contre la balustrade. Michael se posta devant la porte-fenêtre la plus proche. Du coin de l’œil, il aperçut le mouvement furtif d’une silhouette habillée d’une robe bleue qui se faufilait à travers la porte-fenêtre voisine.

Tiens, tiens. La jolie inconnue qu’il avait repérée au bar les avait donc suivis. Pour quelle raison ?

Abraham Danforth se redressa puis une expression incrédule traversa son regard tandis que la jeune femme approchait.

Pourquoi diable tous les deux se dévisageaient-ils ainsi ? Se connaissaient-ils ? Ou avait-elle ce même effet hypnotique sur tous les hommes dont elle croisait le regard ?

Le politicien parut soudain sortir de sa transe et s’adressa à la jeune femme :

— Je suis désolé de vous dévisager avec cette insistance qui frise l’impolitesse, mais vous ressemblez tellement à quelqu’un que j’ai connu autrefois, que c’en est incroyable !

La jeune femme pâlit puis se mit à rougir violemment. Elle se rapprocha.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi