Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Secret Love - Volume 5

De
62 pages
Découvrez la série de Lucy Allen : drôle, captivante et addictive !




***




Alex va enfin découvrir qui est Oliver, le frère de son colocataire… Mais quand vient le moment des présentations, la jeune femme est stupéfaite de ressentir une telle attirance pour cet homme aussi agaçant que sexy. En plus, Oliver est un richissime businessman, l’un des célibataires les plus en vue de la côte ouest.


Entre Oliver et Alex, malgré une attirance magnétique, toute relation paraît impossible : Oliver ne peut se résoudre à sortir avec la coloc' de son frère !


Ne pouvant résister à leur désir dévorant, les deux amants se retrouvent devant un dilemme : renoncer ou se cacher.


Commence alors un jeu de « suis-moi, je te fuis » où sentiments et raison se disputent la victoire.




***




« Tiré à quatre épingles, mon amant est sublime dans son costume gris clair ajusté à sa carrure. Avec ses cheveux blonds fraîchement coupés très court, son teint hâlé, il me rend folle.


Oliver quant à lui est surpris par ma tenue. Il me fixe avec envie… Je connais ce regard plein de désir.


– Tu es sublime, me lance-t-il avant de poser ses lèvres fiévreuses sur les miennes.


Je gémis quand sa langue conquérante s’insinue dans ma bouche. Je chavire tandis que sa main descend le long de mon dos. Un frisson me parcourt quand il s’aventure sous ma robe.


– Tout doux, monsieur, lancé-je en repoussant sa main. On ne commence jamais le repas par le dessert.


– Je ne te savais pas si conventionnelle, rit-il.


– Ça te plaît ? demandé-je en lui désignant la table dressée par mes soins. Le chef m’a laissée utiliser sa cuisine. Je nous ai concocté un cioppino et un tiramisu. Pour l’accompagner, un vernaccia di San Gimignano.


– Notre repas à la Maison Bleue, le soir de notre première rencontre, dit-il avec un large sourire.


Je hoche la tête.


– Je t’aime, Alex.


– Parce que je sais cuisiner… Hummm. Attends de goûter, je ne suis pas certaine d’avoir le même talent que le chef de Gigi’s Sotto Mare.


Les yeux pétillants, Oliver me fait signe que non avec son index.


– Parce que tu es une femme lumineuse, pleine de vie. Avec toi, je quitte le rivage des fantômes…


Va-t-il enfin se confier à moi ? M’autoriser à mieux connaître sa fragilité ? »




***




Ne passez surtout pas à côté de Secret Love de Lucy Allen, une saga à l’érotisme exacerbé, au suspense insoutenable et à l’humour irrésistible !




Secret Love, volume 5 sur 5.
Voir plus Voir moins
1. Dangereuse amitié ?
Pas bouger ! Pas bouger !
Oliver, l’homme que j’aime, m’impose de rester à l’abri chez GreenBe pendant que lui va en découdre avec John. L’homme qui n’a toujours pas intégré qu’à deux on est plus fort fonce seul vers la Maison Bleue. L’homme qui m’aime croit qu’il est de sa responsabilité exclusive de protéger ses proches.
Rester enfermée ici après ce que je viens d’apprendre ? J’essaie…
Je fais les cent pas dans mon bureau comme une âme en peine. Je ressens une profonde tristesse, de l’incompréhension, mais également de la colère. Le chaos dans ma tête. Je me revois tenir le message de menaces entre mes mains tremblantes. La scène où j’ai fait cette horrible découverte est gravée dans ma mémoire…
Il y a quelques jours encore, j’ignorais qui était l’auteur de cet acte ignoble. Aujourd'hui, j’apprends qu’une seule personne a pu me faire ça… John !
Inspiration profonde. Expiration longue. Renoue avec ta force intérieure. Oui, c’est ça, l’harmonie est en toi…
Non, non ! Ça suffit les trucs et astuces à la sauce positive de maman. Tout n’est pas harmonie ! La preuve…
John, un menteur ? Pire, un psychopathe ? Je ne veux pas y croire. Dès mon arrivée chez GreenBe, le courant est passé entre nous. Joyeux, généreux, drôle, sensible… Mon collègue m’aurait brillamment dupée ? Dans quel but ? Jeremy est-il aussi dans son collimateur ? Dire que j’ai eu la bonne idée de les présenter ! Pire, je les ai soutenus face à Oliver pour leur projet de colocation.
Oh la la ! Qu’est-ce que j’ai fait ?
Ma décision est prise. Je file vers Telegraph Hill. Il faut vraiment que j’aie une explication avec mon collègue. Je veux connaître la vérité. Rester sans bouger ? Mission impossible !
C’est ainsi que moins de dix minutes plus tard (une pensée reconnaissante à mon wonderboy qui m’a imposé une berline avec chauffeur pour mes déplacements), je me retrouve le cœur battant devant la porte d’entrée qui s’ouvre comme par magie. Surprise, je tombe directement sur les yeux d’Oliver.
Ce bleu océan tellement addictif…
Mon amant affiche un petit sourire.
Pas de reproche ?
– Je viens juste d’entrer… Comme d’habitude, la porte n’était pas fermée à clé, m’explique-t-il la voix pleine de reproches contenus. Puis j’ai entendu la berline s’arrêter, je me doutais que c’était toi.
Je n’ai pas le temps de dire quoi que ce soit que déjà ses lèvres se posent délicatement sur les miennes et que ses mains s’emparent de ma taille. – Toujours aussi obstinée, me glisse-t-il doucement à l’oreille. Mais je te comprends… C’est contre toi que quelqu’un s’acharne. On va gérer tout ça ensemble.
Oliver et Alex, les nouveaux justiciers.
Lovée contre lui, je ne parviens pas pour autant à me détendre.
– Et Jerem ? murmuré-je.
– Il n'est pas là mais il va bien. Je l’ai eu au téléphone.
Nous rentrons ensemble dans la maison, et d’un pas assuré il me précède en direction du salon.

– Quelle surprise ! Bonjour les amoureux. Vous êtes venus pour déjeuner ? Jerem aurait quand même pu me prévenir, je nous aurais commandé des pizzas, s’étonne John d’un ton guilleret.
Oliver s’écarte de moi. Toute trace de douceur a quitté son visage, il lance un regard assassin à mon collègue. Affalé dans l’énorme canapé, le nouveau colocataire ne prend pas du tout la mesure de ce qui est en train de se dérouler.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin