Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

SÉGA TREMBLAD

De
122 pages
King Rosette, le " Roi du séga " a émigré à Tremblay-en-France, où il occupe un emploi à la voirie. Depuis que son fils Tikok a été victime d'un accident, il se refuse à chanter, sa femme Elise est tombée gravement malade et sa fille Dina le fuit. Marcello, son manager, fait venir Natte en France, une ancienne danseuse des Constellations, l'orchestre mythique de La Réunion. Ils persuadent Rosette de remonter sur scène … Un hommage aux musiciens réunionais émigrés en France pendant les années 80.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

SÉGA TREMBLAD

Du même auteur:
THEATRE Marie Dessembre

Nina Ségamour Torouze Cola ndie Run Rock

Étuves Lepervenche Volpiano Apsara
Votez ubu Colonial Kari Vollard

Dans la même collection: Baudelaire au Paradis

JEUNE

PUBLIC

Ti Poi et Poiron

Mendiants
Tizan la pèr bébèt Le Mariage Nelson de Mas carin et le volcan

Noëlla José
ADAPTATIONS

La Paix, d'après Aristophane Tempête,d'après Shakespeare et Césaire

Emmanuel

GENVRIN

SÉGA TREMBLAD
Théâtre

L' Harm.attan

2000 5-7, rœ de l'École-Polytechniqœ
75005 Paris - France L'Harmattan, Inc. 55, rue Saint-Jacqœs, Montréal (Qc) Canada H2Y lK9 L'Harmattan Hongrie Hargi ta u. 3 1026 Budapest - Hong ri e L'Harmattan, Italia s.r.!. Via Bava 37 10124 Torino - Italie ISBN: 2-7384-9665-2

(Ç)L'Harmattan,

PREFACE
Séga Tremblad,voici la pièce qui couronne une longue célébration de la musique réunionnaise gloire des ségatiers réunionnais sente tous: essentielle dans les à la pièces du théâtre Vollard: une forme de «Panthéon»

qu'évoque le maloya au et bien-sûr les dont Une

final du spectacle. Et King Rosette, le roi du Séga les repréMadoré , Donat, Admette grandes familles Fock, Ducap, et autres Dormeuil Arnaud, l'interprète, traditionnel est lui-même un descendant!

pièce musicale donc, avec un brin de nostalgie pour le séga auquel il est urgent de rendre ses lettres de Mais Séga «Tremblad» se parisienne, lieu de noblesse, dans la mouvance de Buena Vista Social Club et de ses musiciens octogénaires. toutes les immigrations, passe à Tremblay, dans la banlieue

où vivent nos héros, Rosette, «La Réunion, c'estpas

Marcello, Elise et Diana, la jeune fille, une sorte de «beurrette», qui déclare avec provocation: nouvelle génération mon pays», «Je ne suis pas unefille des îles». Diana incarne la de ces jeunes immigrés qui refusent l'héritage de la tradition et ne veulent pas vivre dans l'entretien du mythe insulaire. Son sens de la musique et de la danse, car «le séga, elle l'a dans le sang», s'épanouit dans de nouvelles recherches musicales, inspirées des cités. Ainsi Séga Tremblad est une pièce sur le heurt des musiques:

d'un côté les «Constellations»,

avec un patronyme symboles Constellations,

le d'espoir, de gaieté et d'insouciance;

c'étaient les avions lontan quand King Rosette et ses amis faisaient la fête et animaient le Tout va Bien. Ils chantent le paradis tropical, ses amours et ses belles filles. De l'autre, une sorte de rap âpre et vindicatif qui exprime le tourment des fils d'immigrés et leur envie de « tout faire péter» Pourtant, ces musiques se rejoignent, au delà des espaces et du temps: l'émigation vers la métropole est une seconde déportation et Diana dit la vie des nouveaux esclaves urbains à travers l'aventure du marron Makoa, sauvé par la Vierge noire. Car Tremblad dépasse le jeu de mot sur Tremblay. Rosette l'explique à ce gros zozo de ministre des Dom-Tom, ignorant de la culture et de la langue des pays qu'il gère: «la tremblad, cest ungenre de saisissement». Derrière le propos musical de la pièce, le «saisissement», c'est d'abord la douleur marquant l'histoire qu'on reconstitue

peu à peu, de ces deux couples d'amis, autrefois heureux dans leur île natale et désormais perdus, anonymes sur le bitume de grande banlieue ou dans leur HLM, avec pour seule échappée, un petit tour en RER pour remonter allusions énigmatiques, les Champs- Elysées. Et puis, la violence surgit çà et là, par anéantis qu'ils sont par la mort tragique de Ti-Coq, le fils chéri, l'héritier. Sa mère Elise, l'ancienne chanteuse pleine d'espièglerie dans sa jeunesse, est atteinte depuis de cécité, happée par une sorte de folie qui contamine le King et l'empêche de chanter malgré tous les efforts de Marcello, le fidèle compagnon. L'avenir bouché, ce deuil impossible à assumer est le fil conducteur de la pièce. S'y mêlent les discours des politiques, par la violence des banlieues, communautés et l'exploitation 8 obsédés des la fragile coexistence

des cultures identitaires

au profit de l'intégration rance banlieusarde,

républicaine. Dans cette désespépar la cécité d'Elise et la

symbolisée

déchéance du Roi devenu balayeur, l'arrivée du personnage de Narre, au joli nom de bois exotique, la dernière pièce de ce jeu de couples, joue comme un catalyseur. resurgir le bonheur superstitions Sorte de médiatrice ambigüe entre le passé et la modernité, elle fait des temps anciens, en rappelle les et les croyances mais provoque aussi, par la et de révolte chez ses vieux

grâce insulaire qu'elle a conservée et son énergie, un sursaut de prise de conscience amis. Alors les choses enfouies peuvent être dites, l'intolérable dénoué, la paix et l'espoir retrouvés. Elise recouvre la vue et la pièce s'achève par le rêve éveillé du retour, la fille Diana trouvant sa voie dans sa patrie d'adoption. La vue-la vie a repris le dessus. Passé et présent se réconcilient à ce moment-là. Elise, qui rejette les «garanties» (les gri-gri) La boucle est peut remercier la Vierge noire protectrice.

bouclée, le prologue sur le guerrier malgache sauvé par la même Vierge marron, que reprenait en écho le «maloya-rap» de Diana, a pris toute sa résonnance.

Agnès Antoir

~

9

LA « TREMBLADE » est une crise psychosomatique

où, sous le coup d'une émotion intense, l'individu perd le contrôle de lui-même.

REMERCIEMENTS

Marie Martinez,

Norma Lacerda,

Flavia et Béto, Bernadette Ladauge,
M. et MmeMichel Admette, Gaby Laï Kun.

A ÉTÉREPRÉSENTÉE pour la première fois par le Théâtre Vollard à l'Espace Jeumon
LA PIÈCE

de Saint-Denis de La Réunion, le 10 décembre 1999.
Mise en scène de l'auteur, Musiques de Jean-Luc Trulès Scénographie Costumes d'Hervé Mazelin, de Sophie Hoareau.

Interprété par Arnaud Dormeuil, Délixia Perrine, Rachel Pothin, YaëlleTrulès,Jean-Luc Trulès, Nicole Leichnig, Emmanuel Genvrin, Massimo Murgia, Thierry Abmon.
UN ALBUM CD DES MUSIQUES du spectacle a été enregistré et Charanga en juin 2000 avec les musiciens de Vollard-Tropicadéro, Sergent Garcia

Keto, sous la direction

de Julien Chirol et Jean- Luc Trulès.