Sonata Bio-Quanta ou Faust musicien

De
Publié par

Une nuit de pleine lune, la grand-mère Julia attend Campos pour lui tirer les cartes... C'est les vacances à Mordovar, un petit village dans les Cévennes. Les étudiants et les ressortissants de Mordovar sont rentrés pour passer leurs vacances à la maison. Cette nuit exceptionnelle de pleine lune est la nuit de la Mémoire Revenue pour les Mordovariens... Le musicien, Istvan, fort de ses découvertes et Campos de Baleastadar, l'industriel brésilien, qui veut acheter ces découvertes, s'affrontent ; deux camps se forment, celui des parisiens en vacances et celui des villageois, pendant que la chanteuse Tilda aime, parce que la vie est faite pour aimer... Cette oeuvre de Maria Koleva (alias John Pittsbourgh) a été créée le 7 juin 1983, au Théâtre de l'Escalier d'Or (TEO), 18 rue d'Enghien 75010 Paris, sous le titre "La Sonate de Belzébuth" d'après S.I. Witkiewicz par "Gyroscope Théâtre" dans une mise en scène de Carlos Wittig-Montero, jeune chilien, très doué.
Publié le : jeudi 1 juillet 2010
Lecture(s) : 353
EAN13 : 9782296682528
Nombre de pages : 174
Prix de location à la page : 0,0098€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Sonata bio-quanta
ou
Faust musicien

Dans la même collectionTEXTES DE THÉÂTRE
Aux éditions Cinoche Vidéo (Maria Koleva films),
43Bd StMichel,75005 Paris, France

Volume I: Les Bogomiles (cathares) ou les Aimés deDieu,
comme disaientlesgens…, pièce de Nedialka Karalieva,
adaptation Maria Koleva, aide à la rédaction Tilda Lovi.

Volume II: La voiture et La résidence secondaire, pièces de
Maria Koleva.

Volume III: Grandeur et misère dans la société de
consommation, huit-mini pièces de Maria Koleva: Le métro, le
jeune homme très beau et moi;Guérir oumourir, il fautchoisir;
Construire, dit-on;Beauté obligatoire,2030 ;Brechtetmoi;
Socrate etmoi;S.A.R.L.Hamlet et fils, société à responsabilité
limitée de journalisme ; Cinéma de luxe, cinéma de m…

Aux éditions L’Harmattan :
Volume IV : Ophélie faitla grève de la faim avec docteur X en
arrière-plan, pièce de Maria Koleva.

Collection
TEXTES deTHÉÂTRE
Volume V
Société / Sciences
Théâtre et vie
©2010Sonata bio-quanta ou Faust musicien,
pièce de Maria Koleva

© L’Harmattan, 2010
ISBN : 978-2-296-09732-2
EAN : 9782296097322

MARIA KOLEVA

SONATA BIO-QUANTA
ou
FAUST MUSICIEN

Une pièce interdisciplinaire

Collection
TEXTES DE THÉÂTRE
Volume V
Société / Sciences
Théâtre et Vie

INSPIRÉE PAR :
- MARIE SKLODOWSKA-CURIE
- S.I. WITKIEWICZ
("La Sonate de Belzebuth")

ÉCRITE POUR :
CARLOS WITTIG-MONTERO

L'AVENIR DE LA PHYSIQUE ?
C'EST LA MÉMOIRE…

LA MUSIQUE DE L'AVENIR ?
C'EST LA MÉMOIRE.

"à celui qui m'aime"
1983

SOMMAIRE

Introduct9ion ...............................................................................
Première création ..................................................................... 12
Personnages............................................................................. 13
La pièce
Acte I....................................................................................... 17
Act85e II......................................................................................
Post1face .................................................................................65

INTRODUCTION

SONATA BIO-QUANTA OU FAUST MUSICIEN

Une nuitde pleine lune, la grand'mère Julia attend Campospour lui
tirer lescartes…
C'estles vacancesà Mordovar,un petit village danslesCévennes.
Lesétudiantsetlesressortissantsde Mordovarsontrentréspour
passer leurs vacancesà la maison.
Istvan, le jeune compositeur, racontesesproblèmesde création à la
grand'mère de Roumina, qu'il considère comme lasienne…
AccourtSakalyi, jeune officier. Julia luitire lescartesense
moquantde lui.
Arrive Campos. Il n'estpas seul. Desamis, descendusde Paris,
pour le festival musical d'Orange, l'accompagnent. Il propose àtous
d'aller fêter cette nuitetcette rencontre dans son cabaret"Le Joyeux
Enfer".
La deuxième partie raconte cette "fête"…
En parallèle, la forêtautour du village brûle… etquelqu'un est
responsable…
Cette nuitde pleine lune estexceptionnelle. Car, c'estla nuitde la
Mémoire Revenue pour lesMordovariens… Etdanscette nuit
s'affrontent, le musicien, fortdesesdécouvertesetCamposde
Baleastadar, l'industriel Brésilien, quiveutacheter cesdécouvertes…
J'ai prolongé etdéveloppé le mythe deFaustdanslascience etla
société contemporaine.
Je croisque Goethe n'a pasosé expliquer lesrecherchesdeFaust,
parce que la religion etlasociété l'interdisaient. Aujourd'hui,
l'évolution desconnaissancesetdupublic, me permetde faireune
vraie pièce interdisciplinaire, oùla poésie etlespassionsexprimentla
découvertescientifique. Le rêve despoètes-chercheursdumoyen âge :
unir la littérature à lascience estenfin réalisable.
Maria Koleva

Sonata bio-quanta
ou
Faust musicien

Pièce en deux actes

Sonata bio-quanta
ou
Faust musicien
de Maria Koleva (aliasJohn Pittsbourgh)

Créée le7juin 1983, au théâtre de l’Escalier d’Or TEO
18 rue d’Enghien75010Paris
sousletitre « La Sonate de Belzébuth » d’aprèsS.I. Witkiewicz

par la Compagniethéâtrale
Gyroscope Théâtre
dans une mise enscène de CarlosWittig-Montero

avec20comédiensdontPierre Clarard, Edith Guegj,
Sophie Piollet, Pierre Poirot, Grégoire Ingold,
Pascale Schuler, Pedro Atias, Petro Guimaraes,
CarlosWittig-Montero, etc.

12

PERSONNAGES

MORDOVARIENS :
JULIA ZABO grand'mère de Roumina, 67 ans.
ROUMINA ZABO, sa petite fille, 16 ans.
ISTVANFRANZ,21 ans, compositeur.
JEROME SAKALYI DE MORDOVAR,22ans, jeune officier.
HEUREUSEFRANZ, latante d'IstvanFranz,65 ans, paysanne
etfemme descience.
Theobald Istvan Franz, ditRIO SAMBA, 57ans, barbu.

BRÉSILIENS :
1er compagnon de Samba, 40ans, camarade de prison.
2e compagnon de Samba,25 ans,truand.
3e compagnon de Samba,20ans, petit truand.
CARLINHOS MONTEIRO DE CAMPOS DEBALEASTADAR,
30ans, chercheur etplanteur brésilien.
TILDA FAISKY, rousse,30ans, chanteuse d’opéra etactrice.

L'ENTOURAGE DE TILDA, VENU DE LA CAPITALE AU
FESTIVAL DE LA VILLE VOISINE, EST COMPOSÉ PAR :
LE PHILOSOPHE, Édouard NOVA,35 ans.
L’ÉCRIVAINE,sa femme, Emmanuelle LALARME-NOVA, 40ans.
LE PRÉFET DE POLICE DE PARIS, Jean DUBOISSON, 55 ans.
LA PRODUCTRICE d’émissions scientifiquesà la T.V.,
elle-mêmescientifique, femme duPréfet, Véronique TIRE-LIRE,
44 ans.

LE CHANTEUR D'OPÉRA TRÈS CONNU, Mario OTANA,
baryton,visage rude,62ans.
LA JOURNALISTE,sa femme, Annette NAVET-OTANA,
belle femme,60ans.
LE PEINTRE FARMOL,36ans.
LE PEINTRE TRUDAINE-MALERAI,37ans.
L'AMBASSADEUR D’ALLEMAGNE AUBRÉSIL,
WALTER VON HEILINGER 50ans.

LES MINEURS :
LE MINEUR, Raffaello OTANA, 82ans, mordovarien,
père duchanteur d’opératrèsconnu, Mario OTANA

2e MINEUR, Pierre STASKI - 85 ans, mordovarien.
3e MINEUR, le marseillais,vieux.
4e MINEUR, le lorrain, jeune.

AU CABARET "JOYEUX ENFER" :
1er LAQUAIS,35 ans.
2e LAQUAIS,35 ans.
LE MAÎTRE D'HÔTEL, 50ans.
MORDOVARIENS :
1ère DIABLOTINE, 16ans.
2e DIABLOTINE, 17ans.
3e DIABLOTINE, 15 ans.
A - Groupe de 10DIABLOTINES de 13à 16ansde Lycée
de Mordovar.
B - Groupe de 10mineursde60à 90ans.
LE CHAUFFEUR ducar de Lycée de Mordovar.

14

Remarques aux comédiens :
Campos a une plaie inguérissable sur la peau, au-dessus de la
clavicule, qu'il touche de temps en temps avec beaucoup de
précautions : froid et dur avec les autres, il est très attentif à son
corps.

La pièce est écrite en vers blancs.
Prendre son souffle au tout début de la nouvelle ligne est obligatoire.
Et nulle part ailleurs.
Respectez les signes de ponctuation en général.
Et en particulier, si le mot est souligné, ça signifie que l’accent
tonique tombe sur lui.

Si une réplique se termine par des points de suspension (…), ça veut
dire que le personnage suivant coupe la parole au précédent.

Les indications de comportement des personnages
(les mots en italiques) peuvent être lues à haute voix
par une tierce personne.

Les mots qui ne sont pas en début de ligne
appartiennent à la ligne précédente.
(comme ci-dessus)

Merci. L’auteure.

15

* * *
L'action se passe dans l'après-midi et la nuitdu 22au 23août, à
Mordovar, petit village danslesCévennes,une chaîne de montagnes
au sud de la France.
LesMordovariens, habitantsde Mordovar,sonten majorité originaires
de la Hongrie. Ilsforment une petite minorité, assezfermée.
Levillage, aubord d'une autoroute, estné autour d'une mine
aujourd'hui désaffectée. De l'autre côté de l'autoroute, onvoitdansle
ciel, leslumièresde la grandeville.
Une rivière rapidetraverse levillage.
Detempsentempsellese fâche etalors, quelquesmaisons sont
balayées.
Etaprès,toutredevientapparemmentnormal…
* * *
Pendant toute la deuxième partie, le cabaretestéclairé par lesreflets
de l'incendie.
* * *
Aprèsle premier acte,20minutesde pause.
* * *
Pièce en deuxactes.
* * *

16

ACTE I

La pièce est envahie
par les appareils d'écoute et d'enregistrement d'Istvan :
des micros, des fils, des bandes, des vieux magnétophones,
des amplis stéréo, des instruments à percussion inattendus,
faits d'objets anciens et ultra-modernes.
Le piano nage dans toute cette technique,
comme un objet archaïque…
Ni table, ni chaise
ne sont visibles
sous la technique.
Dans cette première partie, l'action se passe "à côté"
d'Istvan. Il entend et voit tout,
de temps en temps il y participe,
mais ce qu'il fait, c'est d'écouter
les bruits de tout ce qui compose notre monde,
la nature animée et inanimée.
Il est en relation avec elle.
Un courant de psychisme et d'influence circule
entre le musicien et la nature.
Cet échange mutuel
prime sur tout le reste.
Istvan debout, les pouces dans les oreilles,
serre et desserre un long moment,
les poings…
Grand-mère Julia rentre avec le plateau,
le goûter de cinq heures dessus.
JULIA
Istvan…
ISTVAN
Grand-mère, laisse ça.
(Il prend le plateau d'elle et le pose rapidement sur le piano)
Mets tes pouces, dans tesoreilles.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.