Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Tentation suspecte - Le danger d'aimer

De
448 pages
Tentation suspecte, Colleen Thompson

Prise à son propre piège… L’agent spécial Shannon Brandt écume de rage quand Rafe Lyons, le militaire qu’elle était chargée d’arrêter pour désertion, l’enlève sans qu’elle puisse réagir. Ses intentions sont claires : il exige que Shannon l’aide à retrouver l’homme qui a sauvagement assassiné sa sœur et kidnappé le bébé de celle-ci. Si Shannon est d’abord résolue à ne pas fléchir – et à s’échapper par tous les moyens – elle sent bientôt sa détermination vaciller : après tout, Rafe cherche à retrouver un enfant. Et puis, bien malgré elle, il exerce sur elle un extraordinaire pouvoir de séduction… Est-ce une tactique pour la mettre de son côté ? Peut-être. Mais tant pis. Au risque de mettre sa carrière en danger – et surtout, de souffrir –, elle accepte de collaborer avec lui…

Le danger d’aimer, Vickie Taylor

Comment a-t-elle pu se montrer aussi stupide, et succomber au charme de Marco Angelosi, son collègue à la brigade cynophile de Port Kingston ? Paige s’en veut terriblement. Car non seulement elle a passé une nuit de passion entre ses bras, elle qui s’était pourtant promis de garder les hommes à distance, mais elle a aimé ça… Et aujourd’hui, alors que Marco vient d’être accusé de corruption, elle se sent le devoir de l’aider, quitte à s’attirer des ennuis professionnels. Bien sûr, elle le croit incapable d’avoir volé de la drogue, malgré la rumeur qui enfle à ce sujet. Mais il y a plus que ça… Se pourrait-il qu’elle soit… tombée amoureuse de lui ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Tampa, Floride. 21 août, 7 h 20.
1
— Continuez à marcher comme si de rien n’était ! ît une voix grave tandis que queque chose de dur s’enfonçait dans son dos. Le canon d’un pistoet ? Shannon Brandt crut sa dernière heure venue. Pressée d’arriver au bistrot du coin où e reste de son équipe ’attendait pour e petit déjeuner, ee avait commis ’erreur de ne prêter qu’une attention distraite à ce badaud. Le visage à moitié dissimué par a visière d’une casquette de base-ba, e grand type paraissait absorbé dans une brochure sur e baroque parc à sirènes situé non oin de à. Un paquet de couches-cuottes coincé sous e bras comme un baon de footba, i avait ’aure parfaitement inoffensive du jeune père en train d’attendre son épouse. Jusqu’à ce qu’ee e doube et qu’i sorte de son champ de vision. — Montez dans cette voiture. Vite ! Ee sentit sa bouche s’assécher. — Nous aons bavarder un peu,agent spécial. D’une égère poussée, i a dirigea non pas vers a banae voiture voée à aquee ee se serait attendue, mais vers une Cadiac rouge vif de a taie d’un paquebot, modèe seventies.
8
Tentation suspecte
A eur approche, e puissant moteur se mit à ronler et ee aperçut, tassé derrière e voant, un homme pâe, coiffé d’un chapeau de page informe, qui transpirait derrière des unettes de soei à verres miroirs. Ee e reconnut à son menton fuyant : Garrett Smith. Ee bêmit en comprenant ce que cea impiquait. Le faux papa derrière ee n’était autre que e fugitif qu’ee traquait, et i n’hésiterait pas à se servir de son arme. Sa certitude qu’i était tombé dans e piège que son équipe et ee ui avaient tendu venait de s’envoer. Pis, c’est ui qui ’avait piégée ! Combien de temps avait-i mis pour comprendre qu’ee était du FBI ? Et avait-i ’intention de ui faire payer sa machination en igne et ses efforts pour ’apaguer ? Inspirant une grande bouffée d’air moite, ee pensa au Gock utrapat gissé dans son hoster de ceinture. Puis son regard se porta sur e groupe de personnes qui attendaient à ’arrêt de bus — un coupe chargé de sachets de beignets huieux, un retraité isant son journa, un travaieur muni de son casse-croûte pour a pause de midi… L’espace d’un bref instant, des images du passé, d’un cauchemar, ui revinrent à a mémoire. L’exposion, à où ee avait donné ’ordre à ’équipe tactique de pacer ses charges… Les îets de sang qui s’étaient mis à couer par-dessous es pierres du mur effondré pour former une mare écarate sur e trottoir… Les otages de ce magasin de cigares, en Iowa, qu’ee avait eu pour mission de sauver et qui, deux mois pus tôt, étaient morts par sa faute. Le éger accent traïnant de ’ouest du Texas a ramena sèchement au présent. — Touchez à cette arme, et es choses vont aer très ma, agent spécia. Je veux juste parer. Paroe d’ofîcier des Army Rangers. — Ofîcierabsent sans permissionrétorqua-t-ee. ! Sur une mission non autorisée par ses supérieurs, et…
Tentation suspecte
9
— Aons, pressons ! ’interrompit e capitaine Rafe Lyons de sa voix profonde. L’adrénaine fusant par vagues brûantes dans ses veines, Shannon était momentanément incapabe d’appréhender dans toute sa dimension ce renversement de situation. Au ieu de jouer un rôe crucia dans a capture du sodat d’éite, c’était ee qui était emmenée vers une voiture par ce dernier. En tant qu’otage, peut-être… Ou, magré ce qu’i venait de promettre, pour être tuée avant son trentième anniversaire. Ee entendait déjà es commentaires réprobateurs, ors de ses funéraies, des membres de a vieie garde du Bureau : « Si cette îe avait été seuement à moitié aussi vaeureuse que son père, ee s’en serait sortie et nous aurait ramené Lyons, menottes aux poignets. » Ee revit son frère aïné, Steve, agent spécia basé en Okahoma, s’étonnant qu’ee veuie à tout prix rivaiser avec ui putôt que de se chercher une bonne petite pace d’institutrice de maternee. « Va au diabe, Steve ! » Sa peur occutée par a coère, Shannon pivota et sa main droite pongea vers sa ceinture tandis que a gauche se evait pour écarter ’arme de son assaiant. Bien qu’ee bénéîciât d’un bon entraïnement en tech-niques de contre-attaque, Lyons n’était pas n’importe que adversaire. Esquivant son geste, i se serra contre ee et ui coa son arme sur a gorge. Avant qu’ee ne puisse crier au vio ou saisir sa propre arme, ee sentit ses jambes lancher tandis que des fugurances beues crépitaient dans sa tête et dans ses musces. Indépendamment de sa voonté, ses membres s’agitèrent sauvagement sous e haut votage qui a traversait. Un Taser, comprit-ee en s’affaissant. Son front heurta e trottoir, et une doueur brûante ’aveuga. Puis e choc éectrique s’estompa.
10
Tentation suspecte
— Ecartez-vous ! ît a voix à ’insupportabe accent texan. Opération de poice ! Ee ’imagina présentant aux personnes accourues un porte-insigne ofîcie ouvert. Magré queques murmures, es curieux se dispersè-rent, préférant regarder aieurs tandis qu’i ui subtiisait prestement son Gock. Une minute pus tard, rabattant e siège avant de a voiture, Lyons a poussa vers a banquette de cuir banc. Shannon vouut se débattre, mais ses musces tétanisés refusèrent de ui obéir. I s’instaa à son côté et, a fouiant d’une main experte, sortit de a poche de son chemisier son tééphone ceuaire à GPS intégré, qu’i aissa tomber dans e caniveau. Refermant a portière, i se tourna vers e chauffeur. — Aons-y. L’homme que Shannon avait identiîé comme étant e beau-frère de Lyons démarra, inséra a « Caddie » dans a circuation puis accééra, ’éoignant de ses coègues. Affaée sur a banquette, ee tenta de se redresser pour s’asseoir, mais son corps ne répondit pas. Pour toute protes-tation, ee ne parvint qu’à émettre un vague bredouiement et une bie acide a ît s’étranger. N’y avait-i pas aussi un goût de sang ? Ee avait dû se mordre a angue. Et queque chose couait sur son front, qui ui sembait s’être fendu comme un fruit trop mûr. — N’essayez pas de parer. Penché sur ee, Lyons apparut un instant à sa vue, avec ses traits taiés à a serpe, ses cheveux courts, noirs et briants comme e peage d’une panthère, et son intense regard vert, où ee ut une certaine inquiétude. I ît un geste pour ui menotter es mains dans e dos mais, se ravisant, es ui attacha par-devant et coinça entre ees une couche extraite du paquet.
Tentation suspecte
11
— Pressez ça sur votre front, dit-i avec ce qui ressem-bait à une grimace de regret. Tout en épongeant e sang, Shannon tâcha de se remettre es idées en pace. Lorsqu’ee toucha a bosse qui s’était formée au-dessus de son sourci, a vive doueur qui ui vria e crâne a ît gémir. — J’aurais préféré ne pas en arriver à, reprit son ravisseur dont es tempes étaient emperées de sueur. Ça n’aurait pas dû être nécessaire. Je vous ’ai dit : tout ce que je veux, c’est parer. — Vous y auriez cru, à ma pace ? parvint-ee à demander. Vous seriez-vous aissé faire ? — Non. Mais ce n’est pas moi qui suis assis à à saigner. — Et ce n’est pas moi qui serai conduite à Leavenworth pour agression et enèvement d’un officier fédéra ! répiqua-t-ee. Pour avoir grandi dans e Montana entre un frère et un once du même bois, ee connaissait bien ce genre de cow-boy macho, et brûait d’impatience de passer es menottes à ce spécimen texan. Lancée à grande vitesse, a Cadiac prit soudain un virage sur es chapeaux de roues. Sans es bras soides de Lyons qui a retinrent, Shannon serait tombée de a banquette. — Bon sang, Garrett, raentis ! s’écria-t-i. Nous n’avons pas besoin d’attirer davantage ’attention ! — Tu m’as appeé par mon nom ? s’excama eur chauffeur, affoé. Lyons écata de rire. — Qu’est-ce que tu crois ? Notre amie du FBI sait très bien qui nous sommes, magré ’état dans eque ee se trouve. — Tu m’avais promis qu’on ne ferait de ma à personne en dehors de ces crimines… La voix de Garrett se brisa. — Mon Dieu ! Lissa…
12
Tentation suspecte
Rafe frappa du poing e haut de son dossier. — Ne prononce pas son nom, O.K. ? Pas avant que nous es ayons trouvés. Ensuite, je e eur enfoncerai dans a gorge. Lissa Lyons Smith, se rappea Shannon. Epouse depuis deux ans de Garrett, et petite sœur de Rafe Lyons. Ce dernier ’avait prise en charge après a mort de eurs parents dans un accident de a circuation, survenu aors qu’ee était âgée de quatorze ans et ui de vingt-deux. Presque dix ans pus tard, ee avait été tuée de façon barbare aors qu’ee était enceinte de huit mois. Trois semaines auparavant, à Abiene, on avait retrouvé son corps… sans e bébé. D’après e égiste, ee était déjà morte suite à un coup vioent à a tête quand ses assassins avaient accompi eur horribe forfait. Shannon espéra que cea, au moins, était vrai. Quoi qu’i en soit, ’assassinat de a jeune femme et a disparition de son bébé avaient été pus que sufîsants pour que « e Lion », comme ’avaient surnommé ses hommes, quitte sans autorisation es zones de combat d’Afghanistan où i était affecté. Pus que sufîsants, égaement, pour amener ce miitaire pusieurs fois décoré à assister sans se faire repérer aux funéraies de sa sœur puis, hors d’atteinte et hors de tout contrôe à se ancer dans une mission toute personnee : a vengeance… Ivre de haine et de doueur, i avait commencé par mettre K.O. ’enquêteur principa chargé de ’enquête, avant de regagner sa base en Géorgie pour y vider ses comptes bancaires et prendre ses armes. — Vous… vous n’avez pas besoin de faire ça, dit-ee. Nous aussi, nous vouons es retrouver. A chaque éancement dans son crâne, des taches noires traversaient son champ visue.
Tentation suspecte
13
« Quoi qu’i arrive, s’enjoignit-ee, surtout ne tombe pas dans es pommes ! » Se débarrasseraient-is d’ee queque part, si cea arri-vait ? La tueraient-is ? Peut-être Lyons avait-i depuis e début prévu de a tuer, en guise d’avertissement à ’équipe formée pour neutraiser cet « éectron ibre » jugé trop important — ou trop dangereux — pour être aissé ivré à ui-même. — Le sort de ces monstres est secondaire, répiqua Lyons d’un ton où vibrait une froide coère. Mon objectif premier est de a retrouver. Laretrouver? De qui vouait-i parer ? Lors de a funeste soirée où Lissa avait disparu, des témoins avaient remarqué une fourgonnette de pombiers quittant a maison des Smith. Le véhicue avait été retrouvé queques heures pus tard, abandonné dans une ruee derrière une maison voisine où, en ’absence du propriétaire, avait été voé un 4x4 Ford. Ceui-ci avait îni par être ocaisé trois jours pus tard dans e nord de a Foride, à environ 1 km de ’Interstate 10, ’un des principaux axes routiers du sud des USA. Nombre de théories avaient été envisagées, pus macabres es unes que es autres, mais ’Etat et es enquêteurs fédé-raux s’accordaient sur un point : es deux « pombiers » étaient de sexe mascuin, de forte carrure, et portaient un coier de barbe. Par aieurs, i sembait vraisembabe qu’is travaiaient pour une tierce personne, un maade qui avait mis en œuvre cet immonde projet. Un être assez crue pour arracher un enfant à naïtre au ventre de sa mère pouvait-i être une femme ? Une ueur sauvage bria dans e regard vert de Rafe. — Ma nièce. Tout ce que je veux, c’est récupérer ma nièce.
14
Tentation suspecte
— Bien entendu, répondit-ee, maudissant son ma de crâne et a confusion mentae qu’i entraïnait. Vous auriez donc des preuves que e bébé est toujours en vie ? — Nous aions avoir une îe, intervint Smith d’une voix sourde. Nous vouions ’appeer Amber Lee. — Mais vous avez a certitude qu’ee n’est pas morte ? insista Shannon. Serrant es dents contre a doueur, s’efforçant de garder es yeux ouverts, ee se concentra sur a question. — Nous n’avons pas de preuves matériees, reconnut-i, mais nous croyons… Ee doit être… — Ee est vivante, assura Lyons d’une voix vibrante d’émotion contenue. Ee est vivante, et je tuerai quiconque voudrait m’empêcher de ramener cette petite îe à sa famie. Après avoir épongé de nouveau e sang sur son front, Shannon parvint enîn à se mettre en position assise et e regarda droit dans es yeux. — Y compris un agent fédéra ? Parce que je ne vous aisserai pas faire quoi que ce soit, Lyons. J’ai ’intention de vous arrêter. Aujourd’hui même.
Interdit, Rafe fouia e regard beu rivé au sien. Un regard impacabe dans un visage qui ne manquait pas d’attrait magré e sang qui suintait de a bosse virant au vioet sur son front. Ee était sérieuse, comprit-i en y isant une détermina-tion brute identique à cee qu’afîchaient es sodats de son unité — des hommes qui honoraient e titre de ranger, et méritaient e pus grand respect pour eur ardeur au combat. Certes, ee s’était pétriîée dans cette rue animée, et son inîme hésitation avant de tenter de dégainer son arme ui avait permis de prévoir son geste. Mais i ne faisait aucun doute qu’ee aurait descendu tout homme moins rapide que ui — ou moins acharné à retrouver sa nièce.
Tentation suspecte
15
Toutefois, ce n’était ni a froideur de son regard ni e fait qu’ee soit agent du FBI qui ’incitaient à se montrer prudent. Non, c’était a franchise de sa décaration. Une décaration qui aurait fait rire tout autre que ui, mais qu’i prenait très au sérieux. Ee ne serait pas docie et ne s’avouerait jamais vaincue, même si ee était en train de s’affaisser sur e moeeux siège de cuir, ses paupières se fermant magré ee. Aors que Garrett raentissait à ’approche d’un feu rouge, un pick-up noir vibrant d’un puissant tempo de sasa arriva à eur hauteur. N’y prêtant guère attention, Rafe repaça entre ses mains a couche qu’ee avait aissée tomber. C’est aors qu’ee passa à ’action. Repiant es jambes, ee se mit à hurer et frappa de ses taons a vitre côté conducteur aîn d’attirer ’attention ou de briser e verre. Mais, encore trop faibe, ee ne parvint qu’à asséner deux pauvres coups sans efîcacité. En moins de temps qu’i n’en faut à Garrett pour proférer un juron, Rafe a ît pivoter et pressa e Taser à peine pus gros qu’un poing sur sa taie. Ee se cama aussitôt. — Une nouvee petite décharge amicae ? demanda-t-i. Aons, mon chou. On se came. Le dos caé contre a portière, ee e gratiîa d’un regard venimeux. Ses efforts devaient ’avoir épuisée, car i a vit pâir et utter en grimaçant pour garder es yeux ouverts. — Je ne suis pas votre chou, cow-boy ! — Et je ne suis pas votre cow-boy, agent spécia, répiqua Rafe en secouant a tête. Tandis que a voiture redémarrait, i ajouta : — Mais j’aimerais être… En toute franchise, j’aimerais que nous fassions équipe un moment, vous et moi. De ’incompréhension, puis de a révote, se succédèrent sur son visage. Ses èvres bougèrent — i ui semba qu’ee
16
Tentation suspecte
articuait : « Jamais de a vie ! » — mais aucun son n’en sortit. Et n’en sortirait pus avant un moment, vu que toute voonté ’abandonna et que ses beaux yeux beus se fermèrent.