Thérapie anti-douleur

De
Publié par

A l'hôpital, ses deux filles et son fils se réunissent autour de leur père et confrontent leur vies. En décalage avec eux, leurs problèmes et leur univers, une femme africaine. Apparaît enfin une jeune réfugiée du Kosovo. Enceinte. De qui ? Le choc de la révélation bouleverse les rapports entre les personnages en les obligeant à se mettre à nu, et à affronter leur passé et leur avenir.
Publié le : lundi 1 novembre 2010
Lecture(s) : 245
EAN13 : 9782296707399
Nombre de pages : 115
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
THÉRAPIE ANTI-DOULEUR
Théâtre des 5 Continents Collection dirigée par Kazem Shahryari et Robert Poudérou Dernières parutions 244 – Gabriel ENTCHA EBIA,Djiha, 2010. 243 – Brigitte RÉMER,Bouvard et Pécuchet. Le livre de l'inquiétude, 2010. 242 – Landry-Pascal GOMA,Au coeur du vent, 2010. 241 – Jimmy LOVE,Le dictateur, la princesse et l'opposant, 2010. 240 – Jacques MONDOLONI,Palestine Check Pointsuivi deL'appel des abeilles, 2010. 239 – Yves JAVAULT,Le jeu des 7 familles du théâtre, 2010. 238 – Lulla Alain ILUNGA,Docteur Tanza, 2010. 237 – François LE BOITEUX,Condamné à vie, 2010. 237 – François LE BOITEUX,Le Contrat de Faust, 2010. 236 – François Le BOITEUX,Le Choix de Jehanne, 2010. 235 – François LE BOITEUX,Monségur, 2010. 234 – Jean-Pierre GUÉROT,Les pleins pouvoirs, 2010. 233– Philippe PILATO,Mers,2010. 232– Kazem SHAHRYARI,L’Automne précoce, 2010. 231 – Pierre GROU,Le goinfre, 2009. 230 – Robert POUDÉROU,La trappe, 2009. 229 – Ahmed HAFDI,Cette belle poussière jaune d’Uruk, 2009. 228 – Jaime Salazar SAMPAIO,La Bataille Navale, 2009. 227 – Thierry MICHAËLIAN,La manipulation, 2009. 226 – Jacques MONDOLONI,L’étoffe des femmes, 2009. 225 – Pierre CASSARD,Raguse an 01, 2009. 224 – Hugues BERNARD,Nouvel arrivage, 2009. 223 – Benjamin OPPERT,Entre père et maire, 2009. 222Essindi MINDJA,Le Mvet : La Guerre du fer, 2009. 221 – Nazly SADEGHI,Spenta, 2009. 220 – Danielle DUMAS,Ce héros au sourire si doux, 2009. 219 – Mohamed BOUNOUARA,La Machine à aigrir, 2009. 218 – Thais COUSIGNE,Pêle-mêle de sentiments, 2008.
Laura FORTI
THÉRAPIE ANTI-DOULEUR
Traduit de l’italien par Carlotta Clerici
© L’Harmattan, 2010 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-12864-4 EAN : 9782296128644
Personnages :
Gina Lele Le Père Madame Nigeria Giulia Dragana
L'homme naît tendre et fragile, Il meurt dur et fort. Tous les êtres naissent tendres et délicats, meurent desséchés et décharnés. C'est pour cela que ce qui est dur et fort, c'est le compagnon de la mort, ce qui est tendre et fragile, c'est le compagnon de la vie.
Tao Te King.
Thérapie Anti-douleur a été créée à Paris à la Manufacture des Abbesses le 20 septembre 2009 dans une mise en scène d’Yvan Garouel, avec Gil Bourasseau (Lele) Anne Coutureau (Giulia)
Pierre Deny ou Yvan Garouel (le Père)
Isabelle Montoya (Dragana)
Manga Ndjomo (Madame Nigeria) Gaël Rebel (Gina)
L'action se déroule "dedans", dans une chambre d'hôpital, où le Père est en train de mourir, et "dehors", dans la salle d'attente. Il y a aussi des moments "à part", des endroits abstraits où les personnages sont seuls avec eux-mêmes. Une lumière suffira pour les définir.
"DEHORS", DANS LA SALLE D'ATTENTE D'UN HÔPITAL.
Bruits d'hôpital (haut-parleurs qui clament des annonces, portes qui claquent, roues grinçantes des chariots pour les repas. Fermez les yeux et imaginez un hôpital.)
Gina est assise, le regard absent. Elle sort son portable de son sac, s'apprête à composer un numéro, mais range immédiatement l'appareil dès qu'elle voit Lele, son frère. Lele tient dans ses mains plusieurs sacs en plastique.
LELE: Alors? Je suis venu dès que j'ai pu. Comment va-t-il?
GINA: Je ne sais pas. Ils ne disent rien.
LELE: Ils ne voulaient pas me laisser passer. Ce n'est pas l'heure des visites. A dix minutes. Cette infirmière est une nazie.
Il s'assoit, il pose les sacs, haletant.
GINA: Tu viens d'où? On dirait un réfugié bosniaque.
LELE: De chez Franco. J'ai dormi chez lui.
GINA: Les sacs?
LELE: Je dois apporter mon linge au lavomatic.
GINA: C'est la guerre avec Giò, hein?
LELE: Elle dit que ça l'énerve de voir mon linge qui sèche.
9
GINA: C'est bien ce que je dis, c'est la guerre.
LELE: Maman est partie?
GINA: La pauvre, elle n'en peut plus, vraiment. Il la martyrise. Il n'est jamais content. "Où sont mes pantoufles, arrange-moi cet oreiller"... En fait, il voudrait qu'elle soit là vingt-quatre heures sur vingt-quatre.
LELE: Il a occulté qu'ils ont divorcé.
GINA: Mais pas elle. Je ne sais pas combien de temps elle va encore le supporter.
LELE: S'il casse les pieds à ce point, c'est qu'il va mieux, non?
GINA: Cette nuit il a vomi deux fois.
LELE: Putain, il doit bien y avoir quelque chose à faire.
GINA: Ils ont dit que c'était très grave. Que le cancer est là depuis belle lurette. Il est très affaibli.
LELE: Je n’y crois pas. Le mois dernier il était en pleine forme. Le matin, on allait même faire du jogging.
GINA: C'est toujours comme ça. Ça arrive d'un coup.
LELE: Ils ne comprennent vraiment pas d'où il vient, ce cancer?
GINA: C'est peut-être parti de ce grain de beauté bizarre qu'il s'est fait enlever, tu te souviens? C'est peut-être parti de là.
LELE: Tout arrive trop vite. Il y a quelqu'un avec lui, dans la chambre?
GINA: Un garçon avec une jambe broyée. Un accident. Une camionnette lui a roulé dessus.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.