Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Tu es partie sans au revoir

De
312 pages
Hommage à un poète et à une histoire d'amour.

Novembre 1965, Hélène retrouve vingt ans après celui dont elle rêvait toujours et encore, mais sans jamais plus y croire. Cette histoire, qui se déroule sous forme de fiction, a cependant existé. Elle raconte en parallèle l’ultime tranche de vie d’un poète catalan, méconnu de tous de par sa volonté, et le parcours de sa compagne à travers les hôpitaux de France et d’Afrique.
Après de longues années, dépositaire de troublants poèmes qu’il lui a confiés à sa disparition, encouragée par cette petite phrase « peut-être aussi la confuse ambition de perdurer m’a-t-elle plus ou moins inconsciemment guidé » qu’il lui adressait sous forme d’adieu, elle a décidé de les sauver de l’oubli afin de faire naître, reconnaître et aimer cet immense poète.
Dans ce voyage initiatique à travers les contrées et les continents, du pays catalan à la Côte d’Ivoire, pour finir en Dordogne dans le Périgord profond – où partout la Nature est reine, et les êtres rencontrés magnifiques d’authenticité et de vérités dites –, on est porté, bousculé, et surtout bouleversé par cette dramatique histoire d’amour.

« Il y a là à travers sa profession à Elle, et sa création poétique à Lui, comme une étrange et tragique parabole, et la matière du Monde dans toute sa beauté sa splendeur, traverse ces lignes avec une étonnante richesse de détails qui font vibrer sa trame même, comme un chant d’amour à cette vie profuse, belle, cruelle, inatteignable. » Patrick Laurent – Philosophe, Écrivain

Un ouvrage qui mêle biographie et poésie pour mettre en lumière l'œuvre d'un écrivain catalan !

EXTRAIT

Hélène. Mai 1945
C’était à nouveau le printemps quand Hélène se décida à revenir au pays pour mettre son enfant au monde. Mais c’était un mois de mai caniculaire, contrairement à celui qu’elle avait connu quelques mois avant la Libération où son bébé du hasard avait été conçu.
Avec un certain soulagement elle avait retrouvé sa mère et sa chambre d’enfant. Un joli landau l’attendait dans l’entrée, habillé de lin, bordé de dentelles au crochet. Curieusement, ses deux poupées qui la suivaient partout, même à son adolescence, étaient installées confortablement dans le nid tout blanc comme si le présent n’existait pas encore.
Dans la rue Saint-Jean, pour se rendre à la cathédrale, impossible d’emprunter l’étroit trottoir où cheminaient en file indienne des soldats noirs d’ébène coiffés d’une chéchia rouge qui lui souriaient tous au passage avec des airs de bons enfants. C’était le 24e R.I.M.A de tirailleurs sénégalais. La ville les avait accueillis en grande fanfare.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Huguette Franch Ducommun est née le 25 juin 1923. À l’âge de 17 ans, elle est détachée par la préfecture de Perpignan dans une annexe spéciale chargée d’assister les travailleurs partant en Allemagne, ce qui lui inspira l’écriture de son premier roman Dans ce pays où dansait la liberté, préfacé par Arthur Conte. En qualité d’infirmière puéricultrice, elle créera et gérera plus tard le premier centre de prématurés du CHU de Perpignan, ainsi que l’ensemble des pédiatries entièrement rénovées après le départ de la communauté religieuse. Détachée au ministère de la Coopération en 1972, elle séjournera quatorze ans en Côte d’Ivoire, en tant que formatrice des élèves infirmiers(ères).
Elle obtient un premier prix littéraire pour sa nouvelle Mämouna, et vient de terminer son dernier roman Tu es partie sans au revoir, à l’âge de 93 ans.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Hommage à un poète et à une histoire d'amour.

Novembre 1965, Hélène retrouve vingt ans après celui dont elle rêvait toujours et encore, mais sans jamais plus y croire. Cette histoire, qui se déroule sous forme de fiction, a cependant existé. Elle raconte en parallèle l’ultime tranche de vie d’un poète catalan, méconnu de tous de par sa volonté, et le parcours de sa compagne à travers les hôpitaux de France et d’Afrique.
Après de longues années, dépositaire de troublants poèmes qu’il lui a confiés à sa disparition, encouragée par cette petite phrase « peut-être aussi la confuse ambition de perdurer m’a-t-elle plus ou moins inconsciemment guidé » qu’il lui adressait sous forme d’adieu, elle a décidé de les sauver de l’oubli afin de faire naître, reconnaître et aimer cet immense poète.
Dans ce voyage initiatique à travers les contrées et les continents, du pays catalan à la Côte d’Ivoire, pour finir en Dordogne dans le Périgord profond – où partout la Nature est reine, et les êtres rencontrés magnifiques d’authenticité et de vérités dites –, on est porté, bousculé, et surtout bouleversé par cette dramatique histoire d’amour.

« Il y a là à travers sa profession à Elle, et sa création poétique à Lui, comme une étrange et tragique parabole, et la matière du Monde dans toute sa beauté sa splendeur, traverse ces lignes avec une étonnante richesse de détails qui font vibrer sa trame même, comme un chant d’amour à cette vie profuse, belle, cruelle, inatteignable. » Patrick Laurent – Philosophe, Écrivain

Un ouvrage qui mêle biographie et poésie pour mettre en lumière l'œuvre d'un écrivain catalan !

EXTRAIT

Hélène. Mai 1945

C’était à nouveau le printemps quand Hélène se décida à revenir au pays pour mettre son enfant au monde. Mais c’était un mois de mai caniculaire, contrairement à celui qu’elle avait connu quelques mois avant la Libération où son bébé du hasard avait été conçu.
Avec un certain soulagement elle avait retrouvé sa mère et sa chambre d’enfant. Un joli landau l’attendait dans l’entrée, habillé de lin, bordé de dentelles au crochet. Curieusement, ses deux poupées qui la suivaient partout, même à son adolescence, étaient installées confortablement dans le nid tout blanc comme si le présent n’existait pas encore.
Dans la rue Saint-Jean, pour se rendre à la cathédrale, impossible d’emprunter l’étroit trottoir où cheminaient en file indienne des soldats noirs d’ébène coiffés d’une chéchia rouge qui lui souriaient tous au passage avec des airs de bons enfants. C’était le 24e R.I.M.A de tirailleurs sénégalais. La ville les avait accueillis en grande fanfare.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Huguette Franch Ducommun est née le 25 juin 1923. À l’âge de 17 ans, elle est détachée par la préfecture de Perpignan dans une annexe spéciale chargée d’assister les travailleurs partant en Allemagne, ce qui lui inspira l’écriture de son premier roman Dans ce pays où dansait la liberté
, préfacé par Arthur Conte. En qualité d’infirmière puéricultrice, elle créera et gérera plus tard le premier centre de prématurés du CHU de Perpignan, ainsi que l’ensemble des pédiatries entièrement rénovées après le départ de la communauté religieuse. Détachée au ministère de la Coopération en 1972, elle séjournera quatorze ans en Côte d’Ivoire, en tant que formatrice des élèves infirmiers(ères).
Elle obtient un premier prix littéraire pour sa nouvelle Mämouna, et vient de terminer son dernier roman Tu es partie sans au revoir, à l’âge de 93 ans.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin