Un bébé disparaît... - Danger et sentiments

De
Publié par

Un bébé disparaît…, Robin Perini
L’odeur âcre de la poussière tout autour d’elle. Et le goût du sang, dans sa bouche. Alors qu’elle vient tout juste de reprendre connaissance, Raven dévisage, hébétée, l’homme qui lui fait face. Il s’appelle Daniel Adams, lui apprend-il, et l’a retrouvée par le plus grand des hasards dans une mine désaffectée où quelqu’un l’avait laissée pour morte… Bouleversée, Raven tente de trouver une explication au cauchemar éveillé dans lequel elle se sent plongée, mais ne rencontre… que le néant. Qui est-elle ? Où vit-elle ? Impossible de se le rappeler. Pourtant, soudain, un souvenir – un seul – vient la frapper avec une violence inouïe : son bébé… On lui a volé son bébé !

Danger et sentiments, Delores Fossen
Si tu parles, tu es morte. Une lettre de menace. La troisième en trois jours. Bien qu’habituée, en tant que journaliste d’investigation, à ne pas plaire à tout le monde, Caitlyn sent que, cette fois, il faut prendre la chose au sérieux. Qui cherche à lui faire peur ? Et pourquoi ? Angoissée, convaincue que ces tentatives d’intimidation ont un rapport direct avec son passé et avec l’enquête qui vient de s’ouvrir sur l’assassinat du directeur de l’orphelinat dans lequel elle a grandi, Caitlyn ne voit qu’une protection possible pour elle : celle de Harlan McKinney, son amour de jeunesse aujourd’hui devenu policier…

Publié le : mardi 1 juillet 2014
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280320634
Nombre de pages : 432
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1
Ee reprît conscîence entement, en même temps qu’une doueur aîguë uî vrîaît e crâne. Les yeux cos, ee tenta de porter une maîn à sa tempe, maîs en fut încapabe. Confuse, ee entrouvrît es paupîères. L’obscurîté étaît totae, écrasante. L’aîr vîcîé empestaît a crasse, a aîne humîde et… Le sang. Oh ! Seigneur,songea-t-ee.Où suis-je ? Aors que ’angoîsse ’étreîgnaît, ee s’efforça une nouvee foîs de ever e bras. Queque chose ’en empêchaît, comme sî ee étaît prîsonnîère d’une camîsoe de force. Affoée, ee redressa a tête ; son vîsage s’enfonça dans ce quî ressembaît à un tapîs bon marché. Et, sous ses doîgts, s’étaaîent es mêmes brîns ongs et rêches… L’aîr uî manqua soudaîn, tandîs que ’étau des ténèbres se resserraît autour de sa poîtrîne. L’avaît-on enterrée vîvante ? Son estomac se soueva, a bîe remonta dans sa gorge. Ee devaît à tout prîx se sortîr de à. Ee se tortîa avec frénésîe, tentant de se dégager de cette prîson suffocante, grîffant a trame épaîsse quî ’entou-raît de toutes parts. Sa panîque grandîssaît à mesure que s’étîoaît ’espoîr de s’échapper. Pus ee se débattaît, pus a poussîère du tapîs s’însînuaît dans son nez, sa bouche, ses poumons.
8
Un bébé disparaît…
— A ’aîde ! crîa-t-ee en vaîn, aussîtôt prîse d’une vîoente quînte de toux. Son carcan de aîne avaît étouffé e son de sa voîx. Entendraît-on ses appes au secours ? — Oh, mon Dîeu… Aîdez-moî ! artîcua-t-ee. S’î vous paït ! L’aîr sembaît se raréier. Aors qu’ee cherchaît désespé-rément son soufle, ee se igea. Une odeur pus subtîe avaît soudaîn pénétré son esprît. Douce, famîîère, et totaement încongrue. Une odeur de otîon pour bébé. Une nouvee vague de nausée ’envahît, tandîs que sa terreur montaît d’un cran. D’étranges vîsîons uî apparurent. Une couverture rose. Un petît ît. Des îmages quî, chaque foîs, s’accompagnaîent d’une vîoente doueur à a tête. Magré ses pensées quî se troubaîent, ee se cramponna tant bîen que ma à a réaîté. Sî ee fermaît es yeux, ee rîsquaît de ne pus jamaîs se réveîer. Or ee ne pouvaît pas s’évanouîr. I faaît qu’ee retrouve… Un nom pana aux conins de sa mémoîre et dîsparut avant qu’ee n’aît pu s’en saîsîr, aîssant derrîère uî un profond sentîment d’angoîsse. Quand ee chercha à respîrer encore ce doux parfum, d’autres lashes uî revînrent. La doueur. La peur. Aors, des umîères exposèrent derrîère ses paupîères coses, puîs ’obscurîté ’engoutît, se refermant sur un unîque souvenîr : e crî terrîié d’un bébé.
Dans e cîe umîneux du Texas, un soeî de pomb cognaît sur e paysage désertîque. Arrêté face à un embranchement, Danîe Adams ajusta son Stetson poussîéreux pour mîeux se protéger a nuque. Aucun nuage en vue, pas ’ombre d’une voîture : rîen quî puîsse e pousser à choîsîr une voîe putôt que ’autre. D’un côté, une petîte route goudronnée serpen-
Un bébé disparaît…
9
taît jusque dans es montagnes Guadaupe. De ’autre, un chemîn de terre partaît en dîrectîon de a vîe de Carder. Là-bas, une pace ’attendaît au seîn du groupe CEC — pour Candestînîté, expertîse et conidentîaîté. Composé d’ancîens agents des Forces spécîaes, de a CIA et du FBI, e CEC venaît en aîde à ceux quî n’avaîent pus personne vers quî se tourner. Son seu objectîf : a justîce. Danîe avaît très envîe d’y rejoîndre ses coègues et amîs, maîs î ne pouvaît pas reprendre du servîce. Pas maîntenant. Traumatîsé par deux moîs de captîvîté et de torture dans e pays de Beevaux, î cherchaît pour ’heure à se débarrasser de son syndrome de stress post-traumatîque. Sî possîbe en évîtant de recourîr au suîcîde, comme son père atteînt du même ma ’avaît faît. Danîe regarda tour à tour es deux chemîns quî s’offraîent à uî, frustré de sa propre hésîtatîon. En temps norma, î étaît capabe de prendre des décîsîons vîtaes en une fractîon de seconde. Maîs c’étaît avant qu’on e jette dans un cachot, avant qu’on uî assène des coups de fouet et de barre de fer, avant qu’on ne tente de e faîre craquer à force de menaces et de mensonges. Pendant des semaînes quî uî avaîent sembé durer une éternîté, Danîe avaît empoyé toute son énergîe à rester en vîe, sans îvrer à son înterrogateur a moîndre brîbe d’înformatîon. A a in, î avaît prîé pour que a mort achève ses souf-frances. Comme son père. Maîs î étaît vîvant. On ’avaît retrouvé, soîgné et rais-toé, sî bîen qu’aujourd’huî î avaît assez de méta dans e corps pour décencher a panîque aux portîques d’aéroports. Magré es pronostîcs très pessîmîstes des médecîns, î avaît
10
Un bébé disparaît…
réussî à guérîr, puîs à se mettre debout, et après sîx moîs de convaescence aux Etats-Unîs î avaît pu remarcher. Danîe étaît brîsé. I e savaît, et es agents du CEC en avaîent conscîence, eux aussî. Seus sa famîe et son psy s’obstînaîent à garder espoîr. Comme s’î avaît a moîndre chance d’exorcîser ses démons, songea-t-î amèrement. En effet, que homme saîn d’esprît choîsîraît de dormîr dehors ? De sîonner es routes et es chemîns pendant des moîs, depuîs Langey en Vîrgînîe jusqu’à ’ouest du Texas ? Quîtte à passer pour un nouveau Forrest Gump, Danîe refusaît d’întégrer ’équîpe tant qu’î n’auraît pas a certîtude que son syndrome ne présentaît aucun danger pour personne. Car ses lash-backs faîsaîent de uî une bête terrîiée, prête à s’en prendre à n’împorte quî… Voîà pourquoî î se retrouvaît à, seu au mîîeu de ces pateaux désertîques où ’on ne croîsaît que des iguîers de Barbarîe et queques crotaes. Seu ou presque, car à présent Troube uî tenaît compagnîe. Troube, c’étaît e chîen qu’î avaît sauvé et quî, depuîs, avaît éu domîcîe à troîs mètres de uî. Danîe ança un coup d’œî au bâtard — étrange méange de terre-neuve et de setter îrandaîs aux aures de Chewbacca. La pauvre bête devaît mourîr de chaud avec tous ses poîs. Danîe s’agenouîa pour sortîr une gamee de son sac. I y versa une bonne rasade d’eau de sa propre gourde, puîs î se redressa et regarda tour à tour a gamee et e chîen. — Qu’est-ce que tu attends ? Troube s’assît sur son derrîère et pencha a tête d’un côté, ’aîr de dîre : « Recue, îmbécîe, tu saîs comment ça marche. » — OK, soupîra Danîe en s’écartant de queques pas. Maîs un de ces jours î faudra bîen que tu acceptes de t’approcher de moî. Dès que son maïtre d’adoptîon eut atteînt a dîstance
Un bébé disparaît…
11
requîse, Troube se jeta sur ’eau, qu’î se mît à boîre à grandes ampées. Danîe ’avaît trouvé aongé sur e côté de a route, a patte et a hanche saement amochées après un combat perdu d’avance avec une voîture. Comme ’anîma refusaît de se aîsser examîner, Danîe avaît été contraînt de fabrîquer un traïneau de fortune et de e tîrer derrîère uî pendant deux heures jusqu’à a vîe a pus proche. Là, e vétérînaîre avaît endormî e chîen et soîgné ses bessures, maîs dès qu’î en avaît eu ’opportunîté ce dernîer avaît ié dans une ruee. Queques kîomètres pus oîn, ’anîma étaît réapparu et avaît prîs pace à a droîte de Danîe, marchant paraèement à uî sans jamaîs s’approcher, même pour une petîte caresse sur a tête. Ce jour-à, îs avaîent croîsé un panneau annon-çant a vîe de Troube, Texas, à 480 km. C’est aînsî que Danîe avaît trouvé un nom pour son compagnon de route. Queques semaînes pus tard, e chîen boîtaît moîns ; Danîe, un peu pus.
En atteîgnant e vîage de Troube a veîe, Danîe avaît faît ’effort d’entrer dans e ha sombre et exîgu d’un bed and breakfast pour tester ses réactîons. I avaît vîte comprîs qu’î uî étaît encore împossîbe de dormîr entre quatre murs. Pas d’autre optîon que de contînuer son chemîn. Dans e petît restaurant où î avaît dïné, a serveuse ’avaît prévenu qu’on ne trouvaît rîen d’autre que des rêves perdus à des kîomètres à a ronde. Ee n’avaît pas tort : a vîeîe pancarte contre aquee î s’appuyaît à cet înstant — mîne de cuîvre de Cottonwood Creek — sembaît pantée à depuîs es années 50. En vouant fuîr ’enfer, î se retrouvaît au mîîeu de nue part… Lorsqu’î eut inî de boîre, Troube repoussa a gamee du bout de a truffe, avant de s’éoîgner.
12
Un bébé disparaît…
— On faît a paîre, tous es deux, heîn, mon vîeux ? murmura Danîe. Trop abïmés pour vîvre en socîété. Aors qu’î rangeaît e pat dans son sac, e chîen redressa es oreîes et poussa un grognement. — Qu’est-ce qu’î y a ? En se retournant pour voîr ce quî préoccupaît Troube, Danîe remarqua un vautour noîr quî décrîvaît des cerces dans e cîe, non oîn de à. — Détends-toî. I a sûrement repéré a carcasse d’une vache égarée. Maîs e chîen contînuaît à concentrer son attentîon sur une petîte coîne quî faîsaît saîîe dans e paysage désertîque. Soudaîn, î s’éança vers e montîcue et ’oîseau de proîe. Quee mouche ’avaît pîqué ? se demanda Danîe. Troube ne ’avaît pas quîtté depuîs qu’îs faîsaîent route ensembe, et voîà qu’î iaît sans se retourner ! Un mauvaîs pressentîment ’assaîît. — Troube ! crîa-t-î en trottînant derrîère e chîen. Ceuî-cî avaît dîsparu. Une mînute pus tard, î resurgît et s’arrêta à queques mètres de Danîe. Là, î aboya pusîeurs foîs, repartît et marqua une autre pause pour aboyer de pus bee. — Qu’est-ce quî se passe, mon vîeux ? Montre-moî. Troube poussa un petît gémîssement, avant de décamper. Danîe e suîvît en boîtant. Dans e cîe, e vautour contînuaît ses cerces, de pus en pus bas. Après avoîr franchî e montîcue, Danîe s’arrêta brus-quement : Troube faîsaît des aées et venues devant ’entrée déabrée d’une ancîenne mîne, dont on apercevaît es entraîes obscures. Dès qu’î vît Danîe derrîère uî, e chîen aboya et fonça dans e tunne. Un puîts de mîne condamné, à en croîre ’écrîteau pacé devant ’ouverture à moîtîé effondrée. Des murs de pîerres,
Un bébé disparaît…
13
es ténèbres oppressantes… Danîe sentît son pous s’accé-érer tandîs qu’une boue d’angoîsse se formaît dans son estomac. Hors de questîon d’entrer à-dedans. Le chîen n’étaît toujours pas remonté. Et, tandîs que Danîe attendaît, queques pîerres se détachèrent du pafond et rouèrent à ’întérîeur du tunne. — Troube ! Enin, ’anîma reparut et aboya furîeusement. Danîe sentît une goutte de transpîratîon gîsser e ong de sa tempe. I ne pouvaît pas. Nî maîntenant nî jamaîs. Maîs e chîen aaît et venaît devant uî en jappant, comme pour uî enjoîndre de e suîvre. Aors que Danîe se décîdaît à pénétrer dans a cavîté, son pîed buta sur un objet métaîque quî aa cogner contre a paroî de pîerres, produîsant e même son qu’une porte de fer que ’on referme. La porte d’un cachot médîéva où résonnent des crîs dans a nuît… Danîe savaît qu’î se trouvaît dans un puîts de mîne, et pourtant î croyaît entendre es bruîts de pas de son ravîsseur. Le caquement de son maudît fouet. I tomba à genoux, uttant pour se raccrocher au présent et échapper aux terrîbes lash-backs. A cet înstant, Troube déposa queque chose devant uî et entreprît de e tîrer par a manche. Danîe e repoussa. Puîs î vît ’objet que e chîen uî avaît apporté : une chaussure de femme. Les poîs se dressèrent sur sa nuque. Quî auraît ’îdée d’arpenter e désert texan en taons hauts ? Bon sang…Y avaît-î une femme dans ce trou ? Le chîen ’attrapa de nouveau par a chemîse et tîra de toutes ses forces. Résîgné, Danîe détacha de sa ceînture une petîte ampe torche et écaîra e so jonché de débrîs et de poutres cassées. Le tunne formaît un coude vers a gauche. Troube s’éança e ong du couoîr et attendît au tournant.
14
Un bébé disparaît…
Agrîppé à sa ampe comme à une îgne de vîe, Danîe se concentra sur es technîques de gestîon du stress qu’î avaît apprîses en thérapîe, avant de s’enfoncer dans es ténèbres, e regard rîvé sur e hao de umîère. Magré ses efforts, une panîque famîîère ’étreîgnît peu à peu. Bîentôt, es murs se resserrèrent autour de uî comme une prîson de pîerres. Intensîté de a doueur, huît sur une échee de dîx. Le moîndre bruît résonnaît ugubrement dans a gaerîe. Les aboîements de Troube se muaîent en rîres sadîques. Du so sembaît monter une odeur de torture et de sang. Danîe résîsta aux înjonctîons de son înstînct, quî uî huraît de s’enfuîr en courant. Tâchant de maïtrîser ses émotîons, î contînua à avancer. I n’étaît pas à Beevaux, maîs au Texas. Brîsé, certes, maîs îbre. — I y a quequ’un ? crîa-t-î. Seu son écho uî répondît. Une petîte puîe de terre dégrîngoa du pafond. Les étaîs de boîs craquèrent. Devant uî, e faîsceau de a ampe écaî-raît un ébouîs de pîerres quî boquaît a moîtîé du tunne. — Troube ? Où dîabe étaît-î passé ? Soudaîn, î entendît un étrange gémîssement provenant de ’autre côté du vîrage. Etaît-ce e chîen, ou un être humaîn ? — Ohé ! I y a quequ’un ? Troube aboya, avant de revenîr sur ses pas pour e tîrer par a jambe du pantaon. Danîe e suîvît dans ’obscurîté, en espérant que e mînce rayon de umîère sufiraît à tenîr ses cauchemars à dîstance. L’anîma contourna es gravats et conduîsît Danîe jusqu’à un montîcue d’envîron deux mètres de ong, caché derrîère e vîrage. Là, î se mît à gratter frénétîquement e tas de pîerres. A genoux à côté du chîen, Danîe vît peu à peu apparaïtre un tapîs mutîcoore taché de sang, maîntenu
Un bébé disparaît…
15
enroué sur uî-même par deux grosses bandes d’adhésîf. Une deuxîème chaussure à taon haut gîsaît à un mètre de à. Une paînte étouffée se it entendre. Troube gémît et grîffa furîeusement e tapîs. Pour a premîère foîs depuîs près d’un an, Danîe sentît un grand came s’înstaer en uî. Quequ’un étaît en danger et avaît besoîn de uî. Ce n’étaît pas e moment de perdre es pédaes. Après avoîr posé a ampe, î s’empressa de dépacer es pus grosses pîerres quî recouvraîent encore e tapîs. L’odeur du sang ’assaîît, menaçant une foîs de pus de e faîre bascuer dans e passé, maîs î parvînt à maïtrîser son angoîsse et redouba d’efforts pour inîr de dégager a terre. — Aîdez-moî… murmura une voîx fémînîne. Danîe dégaîna e couteau de chasse qu’î portaît à a chevîe, coupa es deux bandes d’adhésîf et déroua e tapîs. Une jeune femme y étaît aongée, ensangantée, à moîtîé înconscîente. En posant deux doîgts sur sa carotîde, Danîe perçut e faîbe battement de son pous. Ee étaît bessée, en hypothermîe, maîs vîvante. I faaît qu’îs s’extîrpent au pus vîte de a mîne aban-donnée, car cee-cî rîsquaît de s’écrouer à tout moment. En papant rapîdement es bras et es jambes de ’înconnue, Danîe ne décea aucune fracture nî aucune coupure profonde. La jeune femme ne présentaît qu’une paîe împortante sur un côté de a tête, où e sang avaît déjà commencé à coaguer. Ses ongs cheveux bruns s’étaaîent sur e tapîs comme es aîes d’un corbeau. Ayant grandî au Texas, Danîe avaît eu tout e oîsîr d’observer ces oîseaux, quî souffraîent seon uî d’une înjuste réputatîon. Au cours de son opératîon secrète à Beevaux, î s’étaît îé d’amîtîé avec un corbeau quî nîchaît dans un arbre juste au-dessus de sa panque. Au prîx de queques mîettes de paîn, ’oîseau ’avaît aîdé, par sa compagnîe dîscrète, à
16
Un bébé disparaît…
ne pas devenîr fou pendant es semaînes întermînabes où î avaît tenu e guet. Lorsqu’î s’étaît faît prendre et enfermer dans ce maudît cachot, Danîe avaît îmagîné a vîe de son compagnon aîé, derrîère es murs de sa prîson. Une vîe de îberté. Penser à ce corbeau ’avaît aîdé à survîvre orsque sa sîtuatîon uî avaît paru désespérée. Peut-être étaît-ce un sîgne ? Ou bîen î avaît compètement perdu a tête, et î ne s’en rendaît compte que maîntenant… Sentant e so trember, Danîe aîssa échapper un juron et soueva a jeune femme dans ses bras. — On y va, Troube. A cet înstant, ’înconnue ouvrît es yeux. Des yeux apeurés, d’une magnîique coueur cannee. — Quî êtes-vous ? murmura-t-ee. On est arrîvés îcî ensembe ? — Non, je vîens de vous trouver, uî répondît-î tandîs qu’un grondement sourd résonnaît au-dessus d’eux. Nous sommes dans une mîne înstabe, î faut sortîr tout de suîte. Les yeux de a jeune femme s’écarquîèrent encore davantage. Instînctîvement, Danîe a serra contre uî et se dîrîgea à grands pas vers e coude que formaît e tunne. Maîs a montagne tremba de nouveau, et une puîe de terre et de débrîs s’abattît sur eux. Soudaîn, une des poutres quî soutenaîent e pafond céda dans un sînîstre craquement. — Attentîon ! crîa Danîe. I se jeta à terre, protégeant a jeune femme de son corps, tout en prîant pour qu’ee ne souffre pas d’une hémorragîe înterne. Et pour que sa panîque grandîssante ne cause pas pus de dégâts que ’ébouement quî menaçaît de es enterrer vîvants.
* * *
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Charognard et la Souris

de overlook-publishing

La mort en tête

de le-pre-aux-clercs