Un coeur à voler (Saga L'héritier des Fortune 9)

De
Publié par

Un cœur à voler, Sandra Steffen

Enfin, l'espoir renaît chez les Fortune : le clan vient de recevoir une photo récente de Bryan, le bébé kidnappé, prouvant qu'il est bien en vie. Hélas, aucune piste ne permet encore de remonter jusqu'à ses ravisseurs. Ceux-ci semblent pourtant évoluer dans l'entourage de la riche famille... Pendant ce temps, Lily Cassidy et Ryan Fortune préparent leur mariage et, surtout, le coûteux divorce de Ryan, à qui son ex-femme Sophia réclame des indemnités chaque jour plus élevées. Le bonheur se paie-t-il donc à prix d'or ? Peut-être pas. La ravissante Hannah - laquelle aspire au grand amour et organise des mariages de rêve - n'aura sans doute aucun mal à voler le cœur du ténébreux Parker Malone, avocat spécialisé dans les divorces, qui ne veut pas croire à l'amour-toujours, mais la désire passionnément...

9e tome de la saga L'héritier des Fortune !

Publié le : samedi 15 septembre 2007
Lecture(s) : 26
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280269629
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
SANDRA STEFFEN

Les lectrices ne cessent de répéter à Sandra Steffen combien elles aiment ses personnages, notamment ses héros. Ce qui, au fond, n’est guère surprenant. Car même si cet auteur de best-sellers, également détentrice de prix littéraires, estime que chaque personnage représente un challenge, c’est lorsqu’elle crée des personnages masculins qu’elle avoue se divertir le plus — quel que soit leur caractère, leur âge ou leur position sociale, qu’ils soient play-boy, médecin, cow-boy… Peut-être cela tient-il au fait qu’elle a vécu dans un univers masculin, entre son mari, ses quatre fils, son père, ses frères et ses beaux-frères. Mais elle est également entourée de nombreuses femmes merveilleuses et chaleureuses, ce dont elle se réjouit.

Quatrième enfant d’une tribu qui en comptait dix et au sein de laquelle chacun nourrissait des ambitions et possédait des idées bien arrêtées, elle aime rire, débattre. Elle aime aussi les gens qui ont le courage de leurs opinions, et n’ont pas peur non plus de l’intelligence des autres.

Sandra vit dans le Michigan avec son mari et trois de ses fils. Et un chien aux yeux bleus…

QUI SONT-ILS ?

Hannah Cassidy :

Fille de Lily, elle ne pensait absolument pas tomber amoureuse de Parker Malone, l’homme qui tente d’empêcher sa mère d’épouser le richissime Ryan Fortune. Mais elle compte bien amener Parker à revoir son opinion sur le mariage. Pour le meilleur.

Parker Malone :

Avocat spécialisé dans les divorces, il ne croit ni à l’amour ni au mariage. En tant qu’homme, il ne peut cependant résister au charme de la tendre Hannah. Cette dernière, organisatrice de mariages, réussira-t-elle à lui voler son cœur pour de bon et pour la vie ?

Sophia Barnes Fortune :

La future ex-femme de Ryan Fortune s’apprête à signer un accord de divorce qui lui rapporterait cinquante millions de dollars. Mais, réflexion faite, pourquoi accepter une somme si modeste, alors qu’elle pourrait convoiter l’empire des Fortune dans son intégralité ?

Victoria Fortune :

Une femme en danger, qui trouve refuge dans les bras de son séduisant garde du corps. Toutefois, ira-t-elle jusqu’à lui confier son cœur ?

1.

Hannah Cassidy remonta la bride de son sac sur son épaule et accéléra le pas en direction du Flamant rose, le restaurant de son amie. A côté d’elle, sur la chaussée, les voitures klaxonnaient, freinaient brusquement, et les stéréos des plus jeunes conducteurs fonctionnaient à plein volume : une ambiance typique d’un samedi soir dans le centre-ville de San Antonio. Hannah sentit bientôt des gouttes de sueur perler à son front. Toutefois, la chaleur ne la gênait pas. Heureusement car on était au mois de juillet, et comme le disait toujours son père, aujourd’hui décédé, août était toujours beaucoup plus redoutable.

Elle revenait d’une fête organisée par l’une de ses anciennes camarades de classe qui enterrait sa vie de jeune fille. Et, pour tout dire, cette réunion l’avait un peu agacée. Décidément, toutes ses amies étaient obsédées par l’idée du mariage et par cette histoire d’horloge biologique !

Agée de vingt-sept ans, Hannah estimait qu’il n’y avait pas péril en la demeure en ce qui la concernait. Elle avait gentiment souri aux nombreux conseils qui lui avaient été dispensés pour trouver un mari dans les plus brefs délais. Et elle avait dû fournir de gros efforts pour conserver ce fameux sourire lorsqu’elle avait ouvert son « prix de consolation », sous les rires des autres.

Hannah n’avait même pas eu envie de se défendre. Pourquoi ces écervelées refusaient-elles de comprendre qu’elle n’entamerait aucune liaison avec personne avant d’avoir trouvé l’amour avec un grand A ? D’ailleurs, elle aimait la vie qu’elle menait. Sa boutique, L’Occasion parfaite, représentait un challenge de tous les instants qui lui apportait beaucoup de satisfactions. Elle commençait même à engranger des bénéfices. Sa mère et son frère étaient fiers de sa réussite et, ces temps-ci, elle avait un curieux sentiment d’excitation chevillé au corps, comme si le bonheur était au coin de la rue.

Alors, quelle importance si elle travaillait le samedi soir au lieu de sortir ? Elle commençait à asseoir sa réputation dans son domaine qui consistait à concevoir des thèmes pour toutes sortes de fêtes, des anniversaires aux départs à la retraite, en passant par les remises de diplôme et les mariages, bien sûr, ce par quoi elle avait débuté et qui constituait la majorité de ses commandes. Même si, la plupart du temps, les gens préféraient les cérémonies traditionnelles, la mode des mariages à thème commençait à prendre. L’une de ses clientes actuelles souhaitait un mariage placé sous le thème du flamenco, et Hannah envisageait d’organiser le repas au Flamant rose. C’était pour en discuter avec sa meilleure amie qu’elle s’y rendait.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.