Un si troublant chirurgien - Celui qu'elle aimait encore - Un trop lourd passé

De
Publié par

Un si troublant chirurgien, Scarlet Wilson

Quand Lily rencontre John Carter sur le terrain d’aviation où elle s’entraîne, elle est immédiatement subjuguée. Ce chirurgien très séduisant est, comme elle, amateur de sports extrêmes, et Lily sent tout de suite le courant passer entre eux. Avant de déchanter très vite, lorsqu’il lui avoue que leur rencontre n’est pas le fruit du hasard, et qu’il n’est pas là pour lui faire la cour. Et sa déconvenue vire à la stupeur, quand elle apprend qu’il est en réalité depuis longtemps à sa recherche, et qu’il a une incroyable nouvelle à lui apprendre…

Celui qu’elle aimait encore, Tina Beckett

Sammi n’en croit pas ses oreilles : Mark Branson est de retour à Dutch Harbor ! Il y a des années, cet homme l’a quittée sans raison, du jour au lendemain, alors qu’ils vivaient une belle histoire d’amour, et ce souvenir la fait encore souffrir aujourd’hui.. Alors aujourd’hui que Mark a réapparu, elle n’a qu’une obsession : obtenir enfin les explications qu’elle attend depuis si longtemps. Si toutefois elle parvient à garder les idées claires face au charme de Mark, toujours aussi désarmant…



Un trop lourd passé, Fiona McArthur

Pour Bella, revoir le Dr Scott Rainford – et, surtout, travailler auprès de lui – est une épreuve. Douze ans qu’elle ne l’avait pas revu, et pourtant, il exerce toujours ce même pouvoir sur elle. Si seulement elle pouvait oublier le passé…

Publié le : jeudi 15 novembre 2012
Lecture(s) : 14
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280249317
Nombre de pages : 416
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1.
Une dernîère foîs, Lîy Grayson effectua ses vérîicatîons de sécurîté. Peu împortaît que son înstructeur soît hautement quaîié ou que son écoe d’avîatîon aît une réputatîon sans tache, ee mettaît un poînt d’honneur à toujours contrôer ee-même ses parachutes. Pour une accro à ’adrénaîne comme ee, cea faîsaît partîe du paîsîr. Un petît sourîre aux èvres, ee baîssa es yeux vers sa nouvee combînaîson vîoette. Une înscrîptîon en ettres roses, dans e dos, dîsaît : « Voîcî Lîy ». On ne pouvaît pas a manquer. Ee en avaît eu assez de ces horrîbes tenues kakî couramment portées pour ce type de sport. Aujourd’huî, ee aaît exécuter son troîsîème saut pour une assocîatîon carîtatîve. Désormaîs, son pamarès s’éèveraît à vîngt. Ee avaît donc décîdé que cea vaaît a peîne d’învestîr dans ce sport. S’étant coîffée de son casque, ee jeta un coup d’œî aux débutants. Is buvaîent es paroes de Ryan, eur înstructeur, comme sî eurs vîes en dépendaîent… ce quî étaît probabement e cas. Leurs genoux trembaîent teement qu’ee avaît ’împressîon de es entendre s’entrechoquer. Ee ne se rappeaît pas avoîr réagî de cette façon, à ses débuts. Pourquoî avoîr peur ? I n’y avaît rîen de pus exatant que de sauter dans e vîde, de sentîr e vent gîler vos joues et souever es mînuscues mèches échappées de votre casque. Et quee sensatîon déîcîeuse, quand vous
10
tîrîez sur a poîgnée, que vous étîez suspendue dans es aîrs et que e so se précîpîtaît vers vous ! Ee sentît un fourmîement au creux de ses paumes. Ee avaît hâte d’y être ! — Eh ! bee înconnue ! Vous îcî ? Que prétexte as-tu encore trouvé pour sauter ? Dan, un autre înstructeur, passa un bras autour de ses épaues. I domînaît son mètre soîxante-cînq de toute a hauteur de son mètre quatre-vîngt-quînze. — Je vaîs gagner sept mîe doars pour une assocîatîon de utte contre e cancer chez es enfants, répîqua-t-ee avec un sourîre. Les organîsateurs étaîent ravîs, quand je eur aî proposé de sauter pour eux. En réaîté, e marché étaît équîtabe, puîsqu’ee faîsaît ce qu’ee aîmaît et que ’assocîatîon récotaît es fonds. Ee regrettaît seuement de ne pas y avoîr pensé des années auparavant. — Je doîs encore consacrer cînq mînutes à tous ces gars, dît Dan en désîgnant es débutants. Ee hocha a tête. Comme î faîsaît très chaud, dans e hangar, ee déboutonna sa combînaîson et en extîrpa ses bras avant de nouer es manches autour de sa taîe. Le T-shîrt rose qu’ee portaît en dessous étaît assortî à ’îns-crîptîon quî iguraît dans son dos, aînsî qu’à ses baskets. Se dîrîgeant vers es portes grandes ouvertes du hangar, ee contempa e terraîn d’avîatîon. Pusîeurs hommes s’affaîraîent autour des avîons. Ee sourît à ’un des pîotes, quî uî adressaît un sîgne de a maîn. C’étaît ce qu’ee aîmaît, dans cet endroît. Rîen que des amîs. Pas de drame. Juste un accueî chaeureux quand vous arrîvîez. Du coîn de ’œî, ee aperçut une moto quî fonçaît sur a route de campagne. Ee rouaît bîen trop vîte, maîs e motard étaît vîsîbement expérîmenté, sî ’on en croyaît a façon dont î négocîaît es tournants. Ee vît son casque étînceer au soeî comme pour sîgnaer son entrée dans ’aérodrome. Ee secoua a tête.
11
Ee îgnoraît quî î étaît, maîs Dan ne permettraît certaî-nement à personne de sauter en parachute sans uî avoîr auparavant donné ses înstructîons. Ce champîon devraît attendre une autre occasîon.
Le cœur de Carter faîsaît des bonds dans sa poîtrîne. I avaît sufi de deux semaînes pour que son monde s’effondre avec a découverte du fameux courrîer de a Fondatîon. I avaît dépensé des sommes exorbîtantes avec un avocat et un détectîve prîvé pour qu’îs retrouvent son ex-femme quî restaît întrouvabe. Le premîer traîtaît avec a cînîque et e second avaît cherché en vaîn Tabîtha, d’abord à Los Angees, puîs à Las Vegas. Bîen entendu, a banque avaît refusé de uî fournîr son adresse, bîen qu’ee touchâtsonargent chaque moîs. Son avocat, un ancîen copaîn d’unîversîté, uî avaît aors suggéré une autre soutîon. Tabîtha et uî avaîent mîs ongtemps à séectîonner une donneuse d’ovues, parmî es centaînes de candîdates proposées par a cînîque. Carter avaît vu sa photo, î connaîssaît son âge, î savaît qu’ee avaît faît ses études dans une unîversîté prestîgîeuse et qu’ee habîtaît dans a régîon. I ne seraît sans doute pas dîficîe de a retrouver. Le détectîve prîvé étaît repartî en chasse et î avaît oca-îsé a jeune femme quî eur avaît faît don de ses ovues… Lîy Grayson, vîngt-sept ans, dîpômée de ’unîversîté de Pennsyvanîe et înirmîère dans un hôpîta de San Francîsco. Aujourd’huî, ee s’apprêtaît à faîre un saut en parachute pour une assocîatîon de utte contre e cancer. I descendît de sa moto et s’étîra, puîs î ôta son casque et regarda autour de uî. I avaît uî-même pratîqué ce sport, dans e passé. Peut-être croîseraît-î quequ’un quî a connaîssaît. Apercevant pusîeurs personnes, à ’entrée d’un des hangars, î se dîrîgea vers ees. Une femme étaît appuyée
12
à a porte, e haut de sa combînaîson vîoette noué autour de sa taîe, son casque rose à a maîn. I jeta un coup d’œî rapîde à a photo. Non… ’înconnue étaît bonde. La femme qu’î recherchaît étaît brune. Dommage ! Apres avoîr posé son casque par terre, ee croîsa es bras sur sa poîtrîne. — J’aî de a chance ! s’excama-t-ee avec însoence en evant es yeux au cîe. Quequ’un, à-haut, a exaucé mon souhaît en m’envoyant un grand motard brun, tout de cuîr vêtu. I remarqua e petît sourîre quî lottaît sur ses èvres et sentît son parfum éger et lora. I e reconnut pour ’avoîr respîré dans son jardîn… du chèvrefeuîe. — Et quî pouvez-vous bîen chercher ? s’enquît-ee. Ses yeux bruns pétîaîent de maîce. L’espace de queques secondes, î regretta qu’îs ne soîent pas verts, comme ceux de sa donneuse d’ovues. Pour a premîère foîs depuîs bîen ongtemps, î se sentaît d’humeur à lîrter. Laîssant échapper un soupîr de regret, î uî sourît. — Je cherche une jeune et joîe femme. Maheureusement, ee est brune. — Dommage ! Pourtant, on dît que es bondes sont pus amusantes. — Comment vous appeez-vous ? — Pourquoî révéeraîs-je mon îdentîté à un homme quî préfère es brunes ? répîqua-t-ee vîvement. Que est votre nom, étranger ? Décîdément, quee jeune femme pîquante, s’amusa-t-î. — John Carter, maîs mes amîs m’appeent Carter. — Pour moî, ce sera donc John, dît-ee en uî tendant a maîn. Icî, sur e terraîn d’avîatîon, on me surnomme Dynamo. I fut stupéfaît par a réactîon de ses doîgts au contact des sîens. I eut ’împressîon de recevoîr un choc éectrîque.
13
I reeva es yeux, îrrésîstîbement attîré par es courbes vouptueuses de a jeune femme, et sourît argement. — Dynamo… C’est tout à faît approprîé, dît-î en a regardant droît dans es yeux. Ee jeta un coup d’œî au parkîng. — Vous avez cette moto depuîs quand ? I haussa es épaues. — Envîron deux ans. Cea faîsaît ongtemps que j’en vouaîs une et, quand ’occasîon s’est présentée, je ’aî saîsîe au vo. C’est sans doute e moment de me racheter un modèe pus récent. Ee poursuîvît son examen de ’engîn en fronçant es sourcîs. — J’aîme assez cette combînaîson de coueurs… ee est presque pus joîe que mon bébé, ajouta-t-ee en désîgnant sa Ducatî rouge et argent, garée de ’autre côté du parkîng. Le mot « bébé » ’avaît faît tressaîîr, maîs î se contînt et poursuîvît sur eur mode badîn : — I sembe que nous fassîons a paîre, tous es deux. Ee e toîsa de haut en bas. — La pupart des motards que j’aî rencontrés à San Francîsco sont du genre hîrsute, ou aors îs sont homo-sexues. D’où sortez-vous ? I écata de rîre. Décîdément, e cuot de cette ie uî paîsaît ! Du coup, î en oubîaît presque a raîson de sa venue. I étaît à pour trouver sa donneuse et récupérer son enfant. — Ravî de vous avoîr rencontrée, Dynamo, maîs je feraîs bîen d’y aer, décara-t-î en entrant dans e hangar. — Eh ! John ! crîa-t-ee. Ee attendît qu’î se soît retourné pour contînuer : — Je croîs que vous devrîez reconsîdérer votre décîsîon. Sî vous vous îmîtez aux brunes, vous vous prîvez de a moîtîé de a popuatîon fémînîne ! D’aîeurs… vous ne m’avez pas demandé sî ma coueur étaît naturee, ajouta-t-ee avec maîce.
14
Sur ces mots, ee se coîffa de son casque et se dîrîgea vers a pîste d’atterrîssage. Ee avaît scîemment utîîsé son prénom, songea-t-î avec amusement. Quî pouvaît-ee être ? Faîsant queques pas à ’întérîeur du hangar, î remarqua un groupe de personnes vêtues de a combînaîson rége-mentaîre, debout près de parachutes soîgneusement pîés. A eur aîr anxîeux, î devîna qu’î s’agîssaît de débutants. I repéra ensuîte a personne qu’î étaît venu trouver : son amî Dan, agenouîé devant ’un d’entre eux. — Eh ! Dan ! dît-î en uî donnant une tape sur ’épaue. Je me demandaîs sî tu pourraîs m’aîder à trouver quequ’un. — Tu tombes bîen, Carter. Jette un coup d’œî à a chevîe de cet homme. I s’en est paînt cette semaîne, avant de se mettre à boîter… A mon avîs, î vaudraît mîeux qu’î ne saute pas aujourd’huî. Se mettant à genoux, Carter baîssa ’épaîsse chaussette. A a vue de a peau beuîe, î it une petîte grîmace. — Vous aez devoîr vous abstenîr de sauter… Au moment de a réceptîon au so, ’împact rîsque de causer de sérîeux dommages. — Sî je ne saute pas, ’assocîatîon perdra es troîs mîe doars qu’ee devaît toucher !, s’écrîa ’homme, vîsîbement pus înquîet pour ’assocîatîon qu’î soutenaît que pour sa chevîe. — Faut-î absoument que vous sautîez en personne, ou est-ce qu’on peut vous faîre rempacer ? s’enquît Dan. — Euh… je pense que c’est possîbe, maîs à quî s’adresser ? Nous devons être prêts dans dîx mînutes. Nous n’aurons jamaîs e temps de trouver quequ’un. Dan sourît argement. — Rîen de pus facîe. Je vous présente Carter, médecîn de ’atîtude. I a faît un nombre încacuabe de sauts et je suîs sûr qu’î acceptera de vous rendre ce servîce… n’est-ce pas, Carter ? Carter soupîra : — Ouî, maîs à une condîtîon.
15
— Laquee ? — Tu vas m’aîder à trouver cette ie… Lîy Grayson. A ’hôpîta où ee travaîe, on m’a dît qu’ee sautaît en parachute aujourd’huî. Tout en parant, î avaît sortî sa photographîe froîssée et écornée de sa poche. Après ’avoîr trouvée sur înternet, î ’avaît împrîmée à son bureau. Le regard de Dan se it pus perçant. — Pourquoî cherches-tu Lîy ? Ee a faît queque chose de ma ? Carter perçut nettement que Dan cherchaît à a protéger. I estîma qu’î vaaît mîeux ne pas trop en dîre, s’î vouaît de ’aîde. — Absoument pas ! Au contraîre, je souhaîte a remer-cîer parce qu’ee m’a rendu un grand servîce. Ce n’étaît pas tout à faît vraî, maîs pour ’înstant î n’avaît rîen trouvé de mîeux. Dan jeta un coup d’œî par-dessus son épaue. — En ce cas, tu feraîs mîeux de te changer en vîtesse, car ee est du prochaîn voyage et tu pourras a remercîer. Prends ’une de mes combînaîsons, nous décoons dans cînq mînutes. Un înstant pus tard, Carter ouvraît e casîer de Dan. Après avoîr ôté sa tenue de cuîr, î trouva des vêtements de rechange et es enia avant de revêtîr une combînaîson rouge. Munî du casque assortî, î rejoîgnît e groupe. I prît queques mînutes à vérîier son matérîe et à sîgner des papîers. I ’avaît faît tant de foîs auparavant que cea ne représentaît qu’une routîne pour uî. De oîn, î aperçut a jeune femme à a combînaîson vîoette quî montaît dans ’avîon. Qu’y avaît-î d’écrît, dans son dos ? I s’approcha de Dan. — Laquee est-ce ? demanda-t-î pendant qu’îs gravîs-saîent à eur tour es marches. Les autres partîcîpants étaîent déjà assîs e ong des paroîs. — Au bout de a rangée, îndîqua Dan. La combînaîson vîoette et e casque rose. C’est son vîngtîème saut.
16
Dès que e pîote eut mîs e moteur en route, un vacarme assourdîssant es empêcha de poursuîvre a conversatîon. De toute façon, Carter étaît trop troubé par ce qu’î venaît d’apprendre pour avoîr envîe de dîscuter avec son amî. Aînsî, c’étaît ee, Lîy ? Cea sembaît îrrée. Pîs encore, c’étaît catastrophîque. Cette ie étaît tout aussî casse-cou que uî… sans compter qu’ee possédaît une Ducatî comme a sîenne. I émît un grognement désabusé. Ce n’étaît pas ce que son avocat et uî avaîent espéré. Lorsqu’î avaît réaîsé qu’îs ne retrouveraîent pas Tabîtha, ’avocat uî avaît suggéré d’antîcîper une tactîque împarabe pour avoîr a garde du bébé qu’une autre femme portaît. Les tests génétîques uî donneraîent raîson, maîs e juge pouvaît avoîr pîtîé de cette maheureuse à quî on avaît împanté e mauvaîs embryon. Ce n’étaît pas une mère porteuse ordînaîre, puîsqu’ee avaît sîncèrement cru qu’ee étaît enceînte de son propre enfant. Carter devaît prouver qu’î pouvaît faîre un parent conve-nabe, maîs sans épouse cea rîsquaît d’être pus dîficîe. A tort ou à raîson, es magîstrats favorîsaîent rarement es pères céîbataîres. C’étaît a raîson pour aquee ’avocat uî avaît suggéré de trouver sa donneuse d’ovues. I faaît faîre vîte ! Les journaîstes avaîent déjà eu vent de ’affaîre, quî pouvaît paraïtre en premîère page d’un jour à ’autre. I sufisaît de persuader Lîy de se présenter avec uî au trîbuna. Sî ee montraît de ’întérêt pour cet enfant, ce seraît encore mîeux. I cherchaît déjà à comprendre quee sorte de femme ee pouvaît être pour faîre don de ses ovues. Lîy devaît avoîr ses raîsons et î espéraît es découvrîr. I uî jeta un coup d’œî. I comprenaît maîntenant sa rélexîon sur a « coueur naturee » de ses cheveux. Tabîtha et uî ’avaîent choîsîe parce qu’ee avaît faît ses études dans ’une des meîeures unîversîtés d’Amérîque, maîs aussî parce qu’ee avaît es yeux verts, comme son
17
ex-épouse. Aujourd’huî, î auraît juré qu’îs étaîent marron… Ee n’avaît tout de même pas mentî sur ce poînt ! I en étaît à ce poînt de ses rélexîons, quand ’avîon se mît à décrîre des cerces. Dan se eva et remonta ’aée centrae pour donner un numéro à chacun, eur îndîquant du même coup dans que ordre îs aaîent faîre e grand pongeon. Certaîns devaîent sauter en tandem, avec un înstructeur. Carter se retrouva près de Lîy, quî uî adressa un sourîre. — Je croyaîs que vous venîez pour trouver une femme, ança-t-ee. — C’est e cas. I a regarda de près… Portaît-ee des verres de contact bruns ? I sentît au bout d’un moment qu’î a mettaît ma à ’aîse avec sa manîère de ’observer car ee se mordaît a èvre nerveusement. — Quî est-ce ? I fouîa dans sa poche et en sortît a photographîe froîssée. — Ee s’appee Lîy Grayson… et sî j’en croîs cette înscrîptîon, dans votre dos, c’est vous.
Lîy prît a photo avec méiance et reconnut tout de suîte son portraît. Sur cette photo, ee avaît es cheveux bruns et boucés, maîs c’étaît bîen ee… — Cea faît des sîèces…, murmura-t-ee. — Troîs ans, très exactement. Ee sursauta. I étaît assîs tout près d’ee et, pour se faîre entendre par-dessus e vacarme, î avaît presque coé sa bouche contre son oreîe. Ee sentît a panîque a saîsîr. Cette photo remontaît à ’époque où ee avaît faît un don d’ovues et peut-être y avaît-î eu un probème. Le bébé souffraît-î d’une affreuse maadîe par sa faute ? — Est-ce que vous avez mentî, dans votre dossîer ? demanda Carter. — Que vouez-vous dîre ?
18
— Vous prétendîez avoîr es yeux verts, maîs aujour-d’huî… I se pencha vers ee au poînt que eurs vîsages s’efleu-rèrent. — … îs sont nettement marron, concut-î, manîfes-tement désîreux d’étabîr a coueur de ses yeux et non de créer une ambîance pus întîme qu’ee ne ’étaît déjà. Fronçant e nez, ee secoua a tête. — Vous faîtes partîe de a poîce ? Je trouvaîs que e vert n’aaît pas avec e bond, aors j’aî changé eur coueur, précîsa-t-ee avec un haussement d’épaues. Ee s’efforçaît de donner e change et de garder un ton badîn, maîs ee seraît sur ses gardes tant qu’î ne dévoîeraît pas ses întentîons. — Quoî ? Vous n’avez pas entendu parer des entîes de contact coorées ? poursuîvît-ee devant son expressîon ébahîe. Ou bîen vous pensez que j’aî fournî de fausses înformatîons à a cînîque ? Ee s’écarta égèrement de uî. Cette sîtuatîon a mettaît décîdément ma à ’aîse. Pour autant qu’ee e sache, ee n’avaît aucune tare génétîque susceptîbe de causer des pro-bèmes à un nourrîsson. Aors pour quee raîson ’auraît-on recherchée ? Pus împortant encore, pourquoî faaît-î que cet înconnu soît aussî sacrément beau ? — Que vouez-vous exactement, monsîeur Carter ? — Je cherche quequ’un quî puîsse m’aîder. — Vous aîder à quoî ? — Grâce à vous, j’espéraîs récupérer mon bébé.
19
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi