Une Grâce inattendue

De
Publié par

La vie de Lila bascule le jour où un tireur fou fait irrup¬tion dans son entreprise. Gravement atteinte, incapable de reprendre une vie normale, Lila est hébergée par Cristina, son amie de toujours. Celle-ci vient de recueillir une chienne martyre, Grâce. Sauvée in extremis par son voisin, Adam, des mains de son maître tortionnaire. Un amour de chien, le plus inestimable trésor du monde, aux dires de Cristina.
Or, depuis son enfance, Lila déteste les chiens. Ils la terrorisent.
Quand Cristina, qui doit s’absenter quelques mois, lui demande de garder sa protégée, Lila panique. Mais comment refuser ? Dans un premier temps, tout à son traumatisme, elle rejette la pauvre Grâce. Et ne prête aucune attention au séduisant Adam qui surveille discrètement la jeune femme et la chienne blessées…
Ces trois-là réussiront-ils à s’apprivoiser, touchés par une grâce inattendue ?
Publié le : mercredi 1 avril 2015
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290094501
Nombre de pages : 352
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Une Grâce inattendue
KRISTIN VON KREISLER
Une Grâce inattendue
Traduit de l’anglais (ÉtatsUnis) par Maud Godoc
Si vous souhaitez être informée en avant-première de nos parutions et tout savoir sur vos auteures préférées, retrouvez-nous ici :
www.jailupourelle.com
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez-nous sur Facebook !
Titre original AN UNEXPECTED GRACE Éditeur original KENSINGTON BOOKS Published by Kensington Publishing Corp. 119 West 40th Street New York, NY 10018 2014 by Kristin von Kreisler Pour la traduction française Éditions J’ai lu, 2015
Remerciements
Je tiens à exprimer ma plus sincère gratitude pour leur gentillesse et leurs encouragements à tous ceux qui ont contribué à ces pages. Ce roman n’aurait jamais vu le jour sans mon agent, Cullen Stanley, présente à mes côtés dès le début de l’aventure. Tout au long du processus créa-tif, elle m’a offert son soutien et ses suggestions ines-timables. Elle a été un phare dans le brouillard. Michaela Hamilton, ma directrice éditoriale, m’a guidée avec intelligence et chaleur durant les étapes de la publication. Son amour des animaux a créé un lien entre nous qui a rendu notre collaboration des plus agréables. Steven Zacharius, mon éditeur, m’a lui aussi toujours assuré de son soutien, encore ren-forcé par l’affection qu’il porte à Brinkley, son golden retriever. Tous mes remerciements à Kristine Mills Noble pour la magnifique couverture, à Adeola Saul pour sa compétence à superviser la promotion et à Rebecca Cremonese qui a su gérer la production avec gentillesse et bonne humeur. Merci aussi à Kathy Renner, Elsa Watson et Anjali Banerjee pour leur lecture attentive des premiers 7
jets, ainsi qu’à Caitlin Alexander qui a révisé la der-nière version avec beaucoup d’acuité. J’adresse éga-lement toute ma gratitude au Dr Frank Walker pour ses explications sur les blessures par balles. Et bien sûr à Wendy Hubert, mon amie et éditrice de mes derniers ouvrages non romanesques, qui a toujours su m’aider à remettre de l’ordre dans mes idées et repartir sur la bonne voie. Bien d’autres amis m’ont été d’un grand réconfort durant mon travail d’écriture : Gisele Fitch et Jane Allan m’ont apporté leur soutien moral lors de nos promenades. Suzanne Kerr et Marielle Snyder se sont toujours intéressées aux progrès de ce roman. Darryl Beckmann a cru dans ce projet alors qu’il était encore dans les limbes et Linda Anthony était déter-minée à le voir imprimé. Je ne remercierai jamais assez David Sackeroff pour ses paroles d’encourage-ment énergiques, Patty Johns pour sa gentillesse et Alexandra Kovats qui a veillé à la santé de mon âme. Logan, mon berger allemand, et Phoebe, mon beagle, m’ont rappelé chaque jour mon amour pour les chiens et ma vocation de romancière animalière. Et, comme toujours, John, mon époux bien-aimé, a été le vent qui a gonflé ma voile. Sans lui, jamais je ne serais devenue écrivain. Sa présence dans ma vie est le plus précieux des cadeaux.
Pour Jimmy Wolf, le frère que j’ai adopté, et Debby Harrison, sa femme et ma très chère amie. Avec toute mon affection et mes remerciements.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.