Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Ma soeur est une vampire

De
83 pages
Bien que les jumelles Ivy et Olivia aient été séparées à la
naissance et qu’elles viennent de se retrouver il n’y a que
quelques mois, elles ne peuvent concevoir vivre sans l’autre.
Seulement, M. Vega a décidé de déménager en Europe et il
compte bien emmener Ivy avec lui! Oh non! Grâce à l’optimisme
de meneuse de claques d’Olivia et à la ruse vampirique d’Ivy,
les filles sont déterminées à trouver un moyen de garder Ivy et
son père à Franklin Grove. Mais quoi ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Remerciement tout spécial à Josh Greenhut
Copyright © 2008 Working Partners Limited Titre original anglais : My Sister the Vampire, Book Four: Vampalicious! Copyright © 2012 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec HarperCollins Publishers Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire. Éditeur : François Doucet Traduction : Patricia Guekjian Révision linguistique : Féminin pluriel Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Katherine Lacombe Montage de la couverture : Matthieu Fortin, Sylvie Valois Illustration de la couverture : © 2008 Paige Pooler Conception de la couverture : Joel Tippie Mise en pages : Sylvie Valois ISBN papier 978-2-89667-699-6 ISBN PDF numérique 978-2-89683-670-3 ISBN ePub : 978-2-89683-671-0 Première impression : 2012 Dépôt légal : 2012 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat — 23.42.77.40 Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99 Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec etBibliothèque et Archives Canada Mercer, Sienna [Vampalicious !. Français] Vampilarant (Ma sœur est une vampire ; 4) Traduction de : Vampalicious!. Pour les jeunes de 8 ans et plus.
ISBN 978-2-89667-699-6 I. Guekjian, Patricia. II. Titre. III. Titre : Vampalicious !. Français. IV. Collection : Mercer, Sienna. Ma sœur est une vampire ; 4. PS8626.E745V3614 2012 jC813’.6 C2012-941550-2 PS9626.E745V3614 2012
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.com
Pour Mercury, qui me donne des ailes
1 CHAPITRE
Ivy et sa meilleure amie, Sophia Hewitt, marchaient à la hâte à travers le plus vieux cimetière de Franklin Grove en ce lundi matin. Le chemin de gazon, raidi par le givre, craquait sous leurs lourdes bottes, et Ivy cacha ses mains dans les poches de son long manteau noir en duvet afin de les garder au chaud. « Ce vieux cimetière va me manquer quand je serai en Europe », songea-t-elle. Même s’il faisait encore un peu noir, elle pouvait apercevoir, au loin, la basse silhouette de la crypte familiale de son petit ami, là où ses amies et elle avaient passé tant de temps à flâner. En dehors du portail du cimetière, les lumières des maisons à proximité scintillaient. — C’était une fête tellement mortelle ! s’exclama Sophia, interrompant ainsi les pensées d’Ivy. On aurait dit que cela faisait une éternité, mais pourtant, samedi dernier, la jumelle d’Ivy, Olivia, avait été initiée à la communauté des vampires, et ils avaient organisé une petite fête pour célébrer l’événement. — Tu dois être vraiment contente, continua Sophia, que ce ne soit plus un secret qu’Olivia soit au courant de l’existence des vampires. C’est partout sur le Vorld Vide Veb ! Ivy enfouit sa bouche dans son foulard noir en tricot et expira, réchauffant ainsi son cou. « Ce n’est pas la seule chose qui n’est plus un secret », songea-t-elle. — Sophia, dit-elle à voix haute, je dois te dire quelque chose. ***
En ouvrant les énormes portes d’entrée de l’école secondaire Franklin Grove, Olivia Abbott fut submergée par un souffle d’air chaud en provenance de l’intérieur. Elle scruta les environs, enleva son chapeau et le fit balancer en le tenant par l’un des pompons roses qui pendaient de ses protège-oreilles. Elle sautilla sur place pour essayer de se réchauffer. Olivia avait porté son uniforme de meneuse de claques pour une assemblée d’école et, malgré ses collants, elle se sentait comme un sandwich à la crème glacée. « Où es-tu, Camilla ? se dit Olivia en sautillant d’un pied à l’autre tout en cherchant son amie des yeux. J’ai une nouvelle énorme ! » La porte d’entrée s’ouvrit, et Olivia y jeta un regard impatient. Malheureusement, ce n’était que Charlotte Brown, la capitaine prétentieuse de son équipe de meneuses de claques. Elle portait de moelleux cache-oreilles blancs. — Bonjour, Charlotte, dit Olivia, incapable de dissimuler la déception dans sa voix. Charlotte laissa la porte se refermer derrière elle, mais ses copines, Katie et Allison, entrèrent rapidement à sa suite. Elles portaient aussi des cache-oreilles. — Ah, Olivia, j’ai tellement froid ! gémit Charlotte. — Nous aussi, nous avons froid ! dirent Katie et Allison, qui avaient le don de toujours penser la même chose que Charlotte. — Alors, vous feriez mieux d’entrer tout de suite vous réchauffer ! leur dit Olivia en fixant un sourire sur son visage. Elles poursuivirent donc leur chemin en sautillant, sans prononcer un mot de plus. Les élèves arrivaient au compte-gouttes et, chaque fois que la porte s’ouvrait, le cœur d’Olivia faisait un bond. Finalement, elle aperçut les boucles blondes de Camilla. — Camilla ! appela Olivia. — Hé ! répondit Camilla en souriant. Je suis désolée d’être en retard ; tu avais l’air si excitée au téléphone hier soir ! Qu’est-ce qui se passe ? Olivia sourit largement. — Oh rien, j’avais seulement hâte de t’annoncer la plus grande nouvelle de toute ma vie ! Camilla lui jeta un regard sceptique.