Maladies des yeux. Pathologie oculaire. Observation de corémorphose (pupille artificielle) pratiquée par un nouveau mode de kératotomie, et suivie d'une statistique des opérations de même nature faites depuis six ans au dispensaire oculaire de Bordeaux, par M. F. Dubois,...

De
Publié par

impr. de Métreau (Bordeaux). 1860. In-4° , 7 p., fig..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : dimanche 1 janvier 1860
Lecture(s) : 7
Source : BnF/Gallica
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

MALADIES DES YEUX,
PATHOLOGIE OCULAIRE.
DE CORÉMORPHOSE
(PUPILLE ARTIFICIELLE)
PRATIQUÉE PAR EN NOUVEAU MODE DE KERÀTOTOMIE ,
cl suivie
.D'une statistique des Opérations de même nature faites depuis 6 ans
au Dispensaire oculaire de Bordeaux,
PAR M. F. DUBOIS, MÉDECIN-OCULISTE,
Professeur d'ophthalmologie,
ANCIEN CHEF DE CLINIQUE OCULAIRE DE M. LE PROFESSEUR StCHËL, A PARIS,
MEMBRE CORRESPONDANT DE LA SOCIÉTÉ MÉDICALE DE POITIERS ,
PE LA SOCIÉTÉ PRATIQUE D'ÉMULATION DE MONTPELLIER
ET DE LA SOCIÉTÉ MÉDICALE DE NEUFCHATEL ( SUISSE),
COLLABORATEUR DES ANNALES D'OCULISTIQUF.
DE BRUXELLES.
BORDEAUX,
IMP. MÈTREAU & O, RUE DU PARLEMENT-S^-CATHERINE, 19.
/ ; 1860.
CORÉMORPHOSE.
Cécité complète des deux yeux, suite de lésion traumatique. — Opération depupille
artificielle tentée sur l'oeil droit par iridodialysie, par un chirurgien de l'hôpital
Saint-André. Insuccès.
Opération de même nature par iridectomie latérale supérieure interne sur l'oeil gau-
che, faite au Dispensaire Oculaire de Bordeaux, par M.F.Dubois. Succès complet.
« Cinq fois j'assistai Forlenze, à Paris, dans des opérations de
pupille artificielle : quatre fois je vis Roux faire la même opération;
deux fois je fus présent à la formation d'une nouvelle pupille par
Dupuytren; trois fois enfin, j'observai Sanson pratiquer cette
même opération ; mais hélas! faut-il le dire , sur ces 14individus
opérés en ma présence, un seul présenta une chance heureuse
(Rognelta); mais le malade, vu quelque temps après par le docteur
Sichel, était devenu complètement aveugle !!! — Donc, 14 insuccès
sur 14 opérations
( Iconographie ophthalmologique . p. 448, Paris 1859J.
Ce n'est pas sans intention que j'ai placé comme épigraphe en tête de cette nou-
velle observation, ces quelques lignes extraites de l'important ouvrage de mon an-
cien maître et ami M. le docteur Sichel ; j'ai voulu ainsi faire mieux ressortir les
immenses difficultés qu'a présentées, même aux représentants les plus illustres delà
chirurgie française, l'opération la plus hardie et la plus brillante de l'ophthalmo-
logie. Cette opération, devant laquelle la théorie la plus savante échoue immanqua-
blement, si elle n'est soutenue et éclairée par une longue et fréquente pratique. La
génération chirurgicale ophthalmologique actuelle, dit Sichel, ne la regarde plus
tout-à-fait comme ne devant réussir que par hasard, elle la pratique d'après des
règles et des indications depuis longtemps acquises à la science.
L'observation suivante viendra à l'appui de cette opinion et me donnera l'occa-
sion de prouver, non sans un certain orgueil, que, plus heureux que mes illustres
18 GO.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.