Météo des plages

De
Publié par

Christian Prigent sous-titre son livre «Roman en vers», et de fait il s'agit à la fois d'un roman, d'un roman autobiographique dans la veine des derniers livres de l'auteur (Demain je meurs, Grand-mère Quéquette), et d'un livre de poésie. Soit une journée à la plage, du «petit lever» au «nocturne» final, en passant par «pique-nique» et «petit quatre-heures». Des personnages passent (parentèle, filles convoitées, déités en stage dans des marines rococo). Des événements ont lieu (idylles, marées noires, footing, noyades). On dialogue sur quelques points de morale et d'esthétique. C'est donc du roman (quoique tué dans l'œuf). Mais en vers. Ces vers sont métrés (mais impairs, non mélodiques), rimés (même si souvent par acrobaties bouffonnes) et distribués en quelques centaines de quatrains.
Publié le : vendredi 26 novembre 2010
Lecture(s) : 67
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782818002926
Nombre de pages : 142
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Météo des plages
DUMÊMEAUTEUR
Chez le même éditeur
COMMENCEMENT(roman), 1989 CEUXQUIMERDRENT(essai), 1991 ÉCRITAUCOUTEAU(poésie), 1993 UNEERREURDELANATURE(essai), 1996 ÀQUOIBONENCOREDESPOÈTES?(essai), 1996 UNEPHRASEPOURMAMÈRE(lamentobouffe), 1996 DUMPENDETFILIUS(poésie), 1997 L’ÂME(poésie), 2000 SALUTLESANCIENS/ SALUTLESMODERNES(essai), 2000 PRESQUETOUT(poésie), 2002 GRANDMÈREQUÉQUETTE(roman), 2003 L’INCONTENABLE(essai), 2004 CEQUIFAITTENIR(essai), 2005 DEMAINJEMEURS(roman), 2007 LEMONDEESTMARRANT(VUÀLATÉLÉ)(chroniques), 2008
Les livres de Christian Prigent parus chez d’autres éditeurs sont répertoriés en fin de volume.
Christian Prigent
Météo des plages
roman en vers
P.O.L e 33, rue SaintAndrédesArts, Paris 6
Ouvrage publié avec le concours du Centre national du Livre
© P.O.L éditeur, 2010 ISBN : 9782818000083
www.polediteur.com
Météo(rologie): demeteorôlogia (= qui parle des phénomènes célestes) ; demeteôros(= haut, élevé, céleste / exalté, excité / dressé, levé / incertain, instable) ; deairô (= lever, exalter, emporter, détruire…).
Plage: deplagios(= oblique, penché, trans versal) ; rivage en pente douce, constitué de débris ; espace de temps ;plage d’équilibre: surface représentant les positions d’équi libre dans les cas de frottement.
PROLOGUE
(souvenir de Sandycove)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Exsangue

de harmattan

L'Omelette rouge

de pol-editeur

suivant