//img.uscri.be/pth/e80fcd6849dcb6b4fbdd943830af97b3e3ef0d57
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Napoléon

De
260 pages
Dans sa biographie publiée en 1840, Alexandre Dumas retrace l'ascension du jeune Napoleone Bonaparte, l'édification de son Empire et sa déchéance sur l'île de Sainte-Hélène. Alexandre Dumas est l'un des chantres de l'épopée impériale dont l'écho traverse les siècles.
Voir plus Voir moins
l’édification de son Empire et sa déchéance sur l’île de
L’Empereur exilé est humilié par le gouverneur Lowe. Ayant enduré un calvaire sur cette île perdue au milieu de l’Atlantique, il est perçu comme un nouveau Prométhée enchaîné. Les romantiques sont frappés par sa fin tragique.
deviennent les acteurs principaux de la création et de la diffusion de la légende napoléonienne sous le règne de Charles X et de Louis-Philippe.
Il le considère comme un sauveur acquis au libéralisme. Il contribue à faire passer l’ogre corse au stade de demi-dieu.
impériale dont l’écho traverse les siècles.
l’auteur d’une importante œuvre théâtrale, romanesque et historique. En 2002, il entre au Panthéon. Alain Chardonnens, professeur d’histoire à l’ECGF et enseignant-formateur à l’Université de Fribourg (Suisse), a publié d’autres récits oubliés d’Alexandre Dumas parus aux éditions L’Harmattan :  Octave Auguste (2014).
t e x t e s e t c o m m e n t a i r e s
Alexandre Dumas
NAPOLÉONL i t t é r a t u r e c l a s s i q u e
Texte établi et présenté par Alain Chardonnens
Napoléon
Collection Littérature classique Textes et commentaires Cette collection est consacrée à la réédition, l’analyse et la présentation de textes classiques de la littérature e mondiale des origines à la fin du XIX siècle. Titres parus Anton PAVLOVITCH-TCHEKHOV,Enfance, préface et traduction de Françoise Darnal-Lesné, 2014. Mrs. Henry WOOD,La Gloire des Verner, traduction nouvelle et préface de Maurice Huet, 2014. ANONYMES,Maugis d’Aigremont, chanson de gestesuivie deLa morte de Maugis, 2014. Alexandre DUMAS,Octave Auguste, texte établi et présenté par Alain Chardonnens, 2014. Alexandre Ivanovitch KOUPRINE,Monstres insatiables,traduit du russe, introduit et annoté par Françoise Wintersdorff-Faivre,2013.Alexandre DUMAS,Terreur prussienne. Épisodes de la guerre de 1866, texte établi et présenté par Alain Chardonnens, 2012 Jacques LARDOUX,Lessonnetsde William Shakespeare,2012.
Alexandre Dumas Napoléo n Texte établi et présenté par Alain Chardonnens *
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06697-4 EAN : 9782343066974
PRÉSENTATION DU TEXTE
1 « Quel roman que ma vie ! », a déclaré Napoléon Bonaparte (17691821). Deux cents ans après la chute de l’Empire, le Corse suscite toujours autant les passions. L’historien Jean Tu lard a écrit que Napoléon«a inspiré plus de livres qu’il ne s’est 2 écoulé de jours après sa mort. »L’un de ses biographes n’est autre qu’Alexandre Dumas, qui va contribuer au développement de sa légende.
La légende noire de l’ogre
L’épopée napoléonienne a débouché sur la création d’une légende, puis d’un mythe, dont la perception a évolué au fur et à e mesure des décennies du XIX siècle. En 1797, un jeune général français, presque inconnu, réussit le coup de force de battre les armées autrichiennes à plusieurs reprises en Italie. La République est sauvée ;l’Empereur d’Autriche est contraint à la paix. Un héros est né. Ce nouvel Alexandre fonde sur les champs de batailleLeCourrier de l’armée d’Italie etLa France vue de l’armée,journaux dans lesquels son génie et ses faits d’arme sont exaltés. Son prestige est immense.
1  TULARD:, Jean Le mythe de Napoléon. Paris, Armand Colin, coll. « U2 », 1971, p. 68. 2  TULARD:, Jean Napoléon ou le mythe du sauveur.Paris, Fayard, 1987, p. 14. 7
Sous le Consulat et l’Empire,« la propagande officielle, à travers les arts, l’imagerie populaire, la presse, le Bulletin de la Grande Armée, avait exalté la personnalité d’un jeune conqué 1 rant devenu Empereur des Français », relève Jean Tulard. La légende noire commence à éclore après sa première abdi 2 cation, en 1814 . À la suite de la défaite de Waterloo, le 18 juin 1815,«la réputation de l’Empereur était désormais en lam 3 beaux », rappelle Sudhir Hazareesingh. Louis XVIII et les mi lieux royalistes, revenus au pouvoir, transforment l’Empereur déchu en un ogre assoiffé du sang des jeunes soldats ou encore en un minotaure dévorant les conscrits. Entre 1814 et 1821, plus de cinq cents brochures publiées en France alimentent la légende noire napoléonienne. Les roya listes comparent l’Empereur à Tamerlan, à Gengis Kahn, à Atti 4 la, voire à Croquemitaine . Natalie Petiteau rapporte que« le but des adversaires de Napoléon est en fait de le rabaisser mo ralement et de prouver qu’il est un homme indigne afin de pou 5 voir lui attribuer avec vraisemblance tous les crimes. »Se ba sant sur l’ouvrage de Jean Tulard intituléL’antiNapoléon, Na talie Petiteau indique encore quelégende noire le montre« la tout à la fois lâche et déserteur, superstitieux et sans religion, violent, cynique, ambitieux, sans principe, puéril, cruel, sa dique, grossier, charlatan, sans esprit, jaloux, ingrat, versatile, 6 perfide, fou, épileptique, galeux et d’un esprit peu doué!... » Signe du mécontentement qui a gagné les Parisiens, la statue de Napoléon est arrachée de la colonne Vendôme. La France,
1  TULARD:, Jean Napoléon, les grands moments d’un destin. Paris, Fayard, 2006, p. 570. 2  LENZ, Thierry :Nouvelle histoire du Premier Empire. II. L’effondrement du système napoléonien (18101814).Fayard, Paris, 2004, pp. 568578. 3 HAZAREESINGH, Sudhir :La légende de Napoléon. Paris, Tallandier, 2004, coll. « Points Histoire », n°390, p. 23. 4 TULARD, Jean : « Le retour des Cendres », dans NORA, Pierre [éd.] : e Les lieux de mémoire. II. La nation. 3 volume.Paris, Gallimard, 1986, p. 82. 5  PETITEAU:, Natalie Napoléon, de la mythologie à l’histoire. Paris, Le Seuil, 2004, coll. « Points Histoire », n°338, p. 28. 6 Ibid., p. 28. 8
explique Jean Tulard,un pays épuisé par les levées« est d’hommes, secoué par la crise économique, [qui] connaît les 1 affres de l’envahissement par des armées ennemies.»Napoléon Bonaparte, prisonnier exilé sur l’île de Sainte2 Hélène depuis 1815, année de sa seconde abdication , décède à Longwood en mai 1821, suscitant peu de réactions en France. Jean Tulard déclare quede Napoléon, le 5 mai 1821,« la mort passe inaperçue. On l’avait oublié. Les Bourbons y avaient veil 3 lé, d’ailleurs, interdisant toute image le représentant. »Le point de départ de la légende dorée :Le Mémorialde SainteHélène4 Le mythe de l’ogre est cependant de courte durée. Un livre est à l’origine du renouveaula légende napoléonienne  de :Le5 Mémorial de SainteHélène .Publié en 1823 par Emmanuel de Las Cases, l’ouvrage devient le plus grand succès de librairie du e 6 XIX siècle . Après une série de faux,«voilà qu’enfin appa raissent les pensées et les sentiments authentiques de 7 l’Empereur pendant les dernières années de sa vie. »Le comte de Las Cases y raconte la captivité du souverain déchu jusqu’en 1816. Au fil des pages, Napoléon apparaît comme le libérateur des peuples opprimés et l’héritier des valeurs de la Révolution française. Ainsi, le guerrier despotique décrit par les royalistes fait dorénavant place à un Empereur acquis au libéralisme et aux aspirations nationales des peuples qu’il a cherché à unifier: « Il a parachevé,déclare Jean Tulard,l’union des Français et engagé les Italiens dans la voie de l’unité. Il a simplifié la carte 1 TULARD, Jean :Napoléon, les grands moments d’un destin, p. 570. 2 LENZ, Thierry :Nouvelle histoire du Premier Empire. IV. Les Cent Jours (1815).Paris, Fayard, 2010, pp. 515519. 3 TULARD, Jean :Napoléon, les grands moments d’un destin, p. 572. 4 TULARD, Jean :Le mythe de Napoléon, p. 53. 5 En 1822, Barry O’Meara, médecin irlandais de Napoléon, avait pu blié le récit de captivité de l’Empereur à SainteHélène. Il y évoque la vivacité d’esprit de Napoléon, sa résignation et les multiples tracasse riesimposées par Hudson Lowe, le gouverneur anglais de l’île.6 TULARD, Jean :Napoléon, les grands moments d’un destin, p. 573. 7 HAZAREESINGH, Sudhir :Op. cit., p. 210. 9