Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Nouvelles du Chili

De
270 pages
Les textes réunis dans cette anthologie réjouiront les amoureux de la littérature latino-américaine. Vingt-six écrivains de toutes générations nous y offrent un portrait de la nouvelle chilienne actuelle. Le Chili possède une très riche tradition littéraire, il suffit pour s’en convaincre d’évoquer les noms des deux prix Nobel Gabriela Mistral et Pablo Neruda. La vivacité d’écriture, le sens de la chute dont font montre les auteurs de ces nouvelles parfois percutantes témoignent de ce dynamisme.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Nouvelles฀du฀Chili
traduitesdelespagnol(Chili) parNahedNadiaNoureddine,Marie-ÈveLétourneau-LeblondetLouisJolicœur
estextesréunisdanslaprésenteanthologieréjouirontlesamoureux฀de฀la฀littérature฀latino-américaine.฀Vingt -uLn฀portrait฀de฀la฀nouvelle฀chilienne฀actuelle.฀Le฀C hili six฀écrivains฀de฀toutes฀générations฀nous฀y฀offrent฀ possèdeunetrèsrichetraditionlittéraire,ilsuftpoursenconvaincre฀d’évoquer฀les฀noms฀des฀deux฀prix฀Nobel฀Gabriela฀ Mistral฀et฀Pablo฀Neruda.฀La฀vivacité฀d’écriture,฀le฀sens฀de฀la฀ chutedontfontmontrelesauteursdecesnouvellesparfoispercutantes฀témoignent฀de฀ce฀dynamisme.฀
ISBN฀978-2-89502-274-9 ,!7IC8J5-acchej!
N O U V E L L E S D U C H I L I
Extrait de la publication
NOUVELLES DU CHILI
Extrait de la publication
NOUVELLES DU CHILI
Traduction de l’espagnol (Chili) par Nahed Nadia Noureddine MarieÈve LétourneauLeblond et Louis Jolicœur
Extrait de la publication
Maquette de la couverture : Roseau infographie, inc. Photocomposition : CompoMagny enr. Distribution pour le Québec : Diffusion Dimedia 539, boulevard Lebeau SaintLaurent (Québec) H4N 1S2 Distribution pour la France : Distribution du Nouveau Monde © Les éditions de L’instant même, 2009 L’instant même 865, avenue Moncton Québec (Québec) G1S 2Y4 info@instantmeme.com www.instantmeme.com Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009
CatalogageavantpublicationdeBibliothèqueetArchivesnationalesduQuébecetBibliothèqueetArchivesCanada Vedette principale au titre : Nouvelles du Chili Traduit de l’espagnol. ISBN 9782895022749 1. Nouvelles chiliennes – Traductions françaises. 2. Roman chilien e – 20 siècle – Traductions françaises. I. Noureddine, Nahed Nadia. II. LétourneauLeblond, MarieÈve. III. Jolicœur, Louis. PQ8077.F7N68 2009 863’.010898309045 C20099423367
L’instant même remercie le Conseil des Arts du Canada, le gouvernement du Canada (Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition), le gouvernement du Québec (Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC) et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec.
Avantpropos
C’est une présentation certes incomplète que propose ici ce recueil, une tranche de vie chilienne des dernières décennies, un regard en biais sur l’extrémité d’un continent qui est aussi le nôtre. Pour les amoureux de la littérature latinoaméricaine, ce clin d’œil nouveau de nos voisins du Sud est remarquable pour diverses raisons. Nous y reconnaissons les formidables élans d’auteurs chiliens déjà connus en français : José Donoso, Jorge Edwards, Francisco Coloane, Antonio Skármeta, Isabel Allende, Luis Sepúlveda, sans oublier les poètes Gabriela Mistral, Pablo Neruda, Nicanor Parra, Violeta Parra, parmi bien d’autres. Nous y retrouvons aussi les traces de tous les grands d’Amérique latine qui ont marqué la littérature mondiale, et au premier chef celle du Québec : Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, Roberto Arlt, Felisberto Hernández, Juan Carlos Onetti, Mario Benedetti, Gabriel García Márquez, José Revueltas, Juan José Arreola, Juan Rulfo, José Agustín, pour ne nommer que ceuxlà – bon nombre étant par ailleurs nouvellistes, fautil le souligner. Enfin, nous y décelons des thèmes – des transports, des inquiétudes, des rêves, un humour – qui rejoignent étonnamment ceux des auteurs québécois. Cela n’est pas une coïncidence. Une certaine géographie de l’imaginaire nous relie sans aucun doute. Un rapport à l’autre.
7
Extrait de la publication
Nouvelles du Chili
Des éléments d’histoire. Certes, le Chili a connu des tragédies que le hasard a épargnées au Québec, et dont témoignent un certain nombre des textes présentés ici. Mais audelà de cela, la parenté est évidente. Et elle est réjouissante. Nouvelles d’un pays de l’autre hémisphère, mais d’un imaginaire bien proche. Celui d’une Amérique que nous partageons et qui nous habite avec une égale passion.
Extrait de la publication
Louis Jolicœur
Pía Barros
L’ordre des choses
evant la réception de cet hôtel minable où je n’ai pas osé D  plaisanter à propos de l’absence de la lettreô sur l’enseigne qui régnait majestueusement en façade –H tel Ciel–, je t’ai appelé Talo. Je pense qu’à partir de ce momentlà, les choses ont commencé à entrer dans le deuxième ordre. Le petit homme aux sourcils épilés a souri avec une application feinte et a demandé : « Monsieur Gonzalo ? » Moqueuse, j’ai ajouté : « Widow, monsieur Gonzalo Widow. » Tu m’as jeté un coup d’œil rapide, mais j’ai perçu les coups de poignard qui voulaient transpercer mes sautes d’humeur. Nous étions un peu tendus. Heureusement que l’homme aux manières de méduse froide a évité de remarquer le frisson qui me s’est emparé de toi lorsque tu as signé à côté de M. et M Widow. « La chambre est juste là, au coin. C’est la numéro trois. Si vous voulez, je vais descendre les choses de la voiture. – Ce ne sera pas nécessaire, astu dit précipitamment. Merci. » J’ai pris la clé et nous nous sommes dirigés vers la porte où se balançait un trois doré en plastique aux vagues prétentions métalliques.
9
Nouvelles du Chili
Deux lits, une chaise, la table boiteuse classique et une lampe de chevet nous attendaient. Il était impossible de deviner si l’affiche décolorée d’une arène de taureaux, placée entre les têtes des lits, était du Mexique ou d’Espagne. Quand je me suis affalée, épuisée, sur le premier lit, ta voix a résonné : « Enlève tes pieds de là et d’abord va te doucher. Peu importe ce qui s’est passé, tu es toujours ma fille. » J’ai eu un sourire moqueur, je me suis levée, je suis allée à la salle de bain et j’ai fait couler la douche. Tandis que je me savonnais, j’ai pu voir une des croûtes terreuses de mes mains se diluer et laisser couler un flot rouge de sang. Elle se révélait ainsi, sous son aspect de croûte séchée par le temps. Il n’y avait aucun indice. Mais là, trempée dans de l’eau tiède, elle faisait des signes désespérés. Pendant un instant, juste une seconde, j’ai réussi à avoir de la peine pour le corps de ma mère, enveloppé dans du plastique et recroquevillé dans le coffre de la voiture.
Papa a apporté le sac et je me suis glissée dans des jeans propres. Comme je n’avais pas d’autre teeshirt, il a dû me donner une de ses chemises. Sur la banquette arrière, nos vêtements sales de la veille réclamaient un lavage strictement privé.
Nous avons dormi pendant quelques heures et, au début de l’aprèsmidi, je me suis réveillée en sursaut, comme si je me sentais observée. Tu étais devant mon lit, assis sur une chaise, le regard ébloui, comme les enfants, en attendant que je me réveille. « Allonsy, astu dit, je crois que c’est l’heure. » Nous avons eu une conversation insipide avec l’homme aux sourcils épilés. Tandis que tu t’informais des endroits à visiter dans les environs et qu’il te parlait de la source de Chiu Chiu et des légendes absurdes de Jacques Cousteau qui avait voulu faire ou avait fait une expédition au fond de la source, moi je
10
Extrait de la publication