//img.uscri.be/pth/e3434d89c574a3aa43ec5cd6b79975d2ea0f2347
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Octave Auguste

De
164 pages
Alexandre Dumas retrace ici l'ascension d'Octave, futur empereur Auguste, rentré à Rome après la mort de Jules César pour récupérer son héritage. Il gravit rapidement les échelons du pouvoir et devient propréteur. Forcé de s'entendre avec ses rivaux, il forme avec Lépide et Marc Antoine un triumvirat chargé de refonder les institutions. Plus tard, les trois hommes combattent contres les assassins de Jules César avant de se retourner les uns contre les autres. Cinq ans après avoir affronté Marc Antoine, Octave deviendra empereur.
Voir plus Voir moins
t e x t e s e t c o m m e n t a i r e s
Alexandre Dumas
Octave Auguste
Texte établi et présenté par Alain Chardonnens
Octave Auguste
Collection Littérature classique Textes et commentaires Cette collection est consacrée à la réédition, l’analyse et la présentation de textes classiques de la littérature e mondiale des origines à la fin du XIX siècle. Titres parus ANONYMES,Maugis d’Aigremont, chanson de gestesuivie deLa morte de Maugis, 2014. Alexandre Ivanovitch KOUPRINE,Monstres insatiables,Traduit du russe, introduit et annoté par Françoise Wintersdorff-Faivre,2013.Alain CHARDONNENS,Terreur prussienne,2012 Jacques LARDOUX,Lessonnetsde William Shakespeare,2012.
Alexandre Dumas
OCTAVEAUGUSTE
Texte établi et présenté par Alain Chardonnens
Illustration de couverture : Colisée, Rome, 2013 © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03952-7 EAN : 9782343039527
PRÉSENTATION DU TEXTE
Au début de l’année 1857,Le Mousquetaire, le journal 1 qu’Alexandre Dumas avait fondé quatre ans plus tôt, est à 2 l’agonie. Si les feuilletons dumasiens et les traductions 3 d’œuvres d’auteurs étrangers s’enchaînent à un grand rythme, les Mémoires font l’objet de sarcasmes : « Les Mémoires qui […] forment la principale partie [duMousquetaire] et dont la politique est désormais exclue puisque le journal est purement littéraire, ne sont plus qu’un indigeste recueil de vieilles anecdotes de coulisses, et de citations faites sans ordre, sans 4 plan, sans but, à tort et à travers » , écrit Noël Parfait, l’ami de Dumas, à son frère. Tiré initialement à 7 000 exemplaires,Le Mousquetaireconnaît rapidement des problèmes financiers dus à sa mauvaise gestion. Les collaborateurs, qui ne reçoivent plus régulièrement leur salaire, démissionnent en bloc. En mars 1856, le titre chute à 1 200 exemplaires. Le dernier numéro est daté du 7 février 1857. 1 Le premier numéro duMousquetaireest daté du 21 novembre 1853. Emile de Girardin, le patron deLa Presse, avait fait l’objet de pressions émanant du pouvoir concernant les aspects politiques contenus dans lesMémoires que lui livrait Alexandre Dumas. Piqué au vif, ce dernier a dès lors fondé son propre journal. 2  Citons notammentLa jeunesse de Pierrot (1853), El Salteador(1854),Les Mohicans de Paris(1854-1856),Les Grands Hommes en robe de chambre : Henri IV(1855),Louis XIII(1855),César(1855). 3 Edgar Allan Poe, Thomas Mayne Ried, Gogol. 4 Lettre du 15 février 1854 de Noël Parfait adressée à son frère citée par : SCHOPP, Claude, « Le Mousquetaire», Dictionnaire Dumas, p. 405.  7
C’est un échec pour Alexandre Dumas. Au fait, comme le relève 1 Henri Troyat, « qui lit encore Dumas ? » L’écrivain et patron de presse s’interroge sur la pertinence de ses écrits. Il affiche alors comme ambition de créer, sur le modèle deLa comédie humaineBalzac, une œuvre qui de traiterait des convulsions de l’histoire de la nation au cours des 2 derniers siècles : c’est le projet duDrame de la France. Décidé alors à rebondir, Alexandre Dumas fondeLe Monte-3 Cristo, dont le premier numéro paraît le 23 avril 1857 . « Sans remporter le triomphe attendu, l’hebdomadaire obtient un beau 4 succès, et tire à dix mille exemplaires » , écrit Claude Schopp. 5 Se proclamant seul rédacteur , Dumas publie dans les premiers numéros lesCauseries, la suite desMohicans de Paris, Harold 6 ou le dernier des rois saxonset encoreOctave Auguste. La formation du second triumvirat (44 à 31 av. J.-C.) Ce dernier titre s’inscrit dans la série desGrands Hommes en robe de chambre, dont l’ambition est de tracer le portrait et de présenter les actions des rois de France et des dirigeants romains 7 8 au plus près des protagonistes. Ainsi,Henri IV,Louis XIII et 9 Césaravaient paru deux ans auparavant dansLe Mousquetaire. Le récit d’Octave Augustedébute à la suite de l’assassinat de Jules César, survenu lors des Ides de mars de 44 av. J.-C. Une alliance se forme alors entre Marc Antoine, consul et ancien
1  TROYAT, Henri :Alexandre Dumas. Le cinquième mousquetaire.Paris, Grasset, 2005, p. 505. 2 Ibid., p. 506 ; ZIMMERMANN, Daniel :Alexandre Dumas le Grand, biographie.Paris, Phébus, 2002. p. 575. 3 Le Monte-Cristoparaît jusqu’au 10 mai 1860. 4  SCHOPP, Claude, Alexandre Dumas. Le génie d’une vie.Paris,Fayard, 1997,p. 494.5 Il collabore cependant avec Cherville. 6 SuivrontAinsi soit-il/Madame de Chamblay,La Route de Varennes, Impressions de voyage en Russie, Black, La Maison de Glace, Le Chasseur de sauvaginesou encoreUne Colombe. 7 Du 4 janvier au 26 février 1855. 8 Du 26 avril au 30 mai 1855. 9 Du 31 août au 19 décembre 1855.  8
1 lieutenant de César, Octavien , le fils adoptif du dictateur, et Lépide, l’ancien maître de cavalerie(magister equitum), pour châtier les assassins républicains. Servant en premier lieu leurs intérêts respectifs, les trois héritiers de César sont forcés de s’entendre pour former un triumvirat sanctionné par lalex Titiadu 11 novembre de 43 av. J.-C. Octavien reçoit l’Afrique, la Sardaigne et la Sicile (ainsi que 20 légions), Lépide la Gaule narbonnaise et les provinces ibériques (et 3 légions) et Marc Antoine les Gaules cisalpine et chevelue (et 20 légions). Entre novembre et décembre, les triumvirs se livrent à l’élimination de leurs ennemis par des 2 proscriptions : trois cents chevaliers et sénateurs souvent favorables à la République, parmi lesquels Cicéron, sont tués 3 sans jugement ; leurs biens sont confisqués . Alors que Lépide reste à Rome, Marc Antoine et Octavien se rendent en Orient pour anéantir les troupes des césaricides lors des deux batailles de Philippes, en Grèce, qui se déroulent en octobre et novembre 42 av. J.-C. Vaincu par Marc Antoine, Cassius se suicide. Trois semaines plus tard, l’autre fer de lance de la conjuration, défait à son tour, se suicide lui aussi. La fin tragique des assassins de Jules César a marqué les esprits et les générations : Shakespeare la relate dans le cinquième acte de sa pièce Jules César. Selon Jean-Marie André, « la victoire prit la forme d’une épuration sanglante. Suétone rappelle que les vaincus républicains, pleins de sarcasme pour Octavien, furent 4 menés au supplice. » La cause républicaine est gravement affaiblie. Les triumvirs se livrent à un nouveau partage du monde romain : Octavien s’octroie l’Occident (Gaule, Hispanie et
1  À la lecture du testament de Jules César, le 20 mars 44, Octave devient son héritier et son fils adoptif ; il prend alors de nom d’Octavien (Gaius Julius Caesar Octavianus). 2  ANDRÉ,Jean-Marie :Le siècle d’Auguste. Paris, Payot, 1974, pp. 17-22. 3 LEBOHEC, Yann ; LEGLAY, Marcel ; VOISIN, Jean-Louis :Histoire e romaine.édition, pp.Paris, Presses Universitaires de France, 2007, 3 148. 4 ANDRÉ, Jean-Marie :Op. cit., p. 23.  9